Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (11)
Questions / Réponses (1 / 1)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : In Flames, The Absence , Dark Tranquillity, Nightrage, Soilwork, Children Of Bodom, Hypocrisy
- Membre : The Night Flight Orchestra , Dismember, Opeth, The Agonist , Arsis, Ozzy Osbourne , Dream Evil, Firewind, Mystic Prophecy, Spiritual Beggars, Illwill
- Style + Membre : Carcass
 

 Myspace Du Groupe (449)
 Site Officiel Du Groupe (470)

ARCH ENEMY - Anthems Of Rebellion (2003)
Par FREDOUILLE le 22 Septembre 2003          Consultée 14509 fois

Nouvel album pour nos scandinaves de ARCH ENEMY : ce ANTHEMS OF REBELLION le successeur du pourtant excellent "Wages of sin" surpasse de loin son prédecesseur et cela à tous les niveaux. Pour commencer la production est monstrueuse et l'album se montre bien plus puissant et agressif que "Wages of sin". Le son de batterie accompagnée de la basse a un son vraiment énorme. Quant au chant, on a toujours du mal à deviner que c'est bien une femme qui pousse ces hurlements gutturaux. Mais ANGELA est bien au rendez vous, et c'est un "monstre" de la voix.
Au niveau du packaging, c'est une grande réussite : Le livret est très joli et la pochette plutot séduisante rappelle le style de celle du dernier IN FLAMES.

Niveau musique, pas grand chose à voir avec la musique d'IN FLAMES, bien que l'on puisse trouver quelques réminiscences sur le titre "We will rise" mais c'est vraiment léger. Pour le reste la musique est totalement dévastatrice à commencer par le prodigieux "Silent wars" qui démarre l'album sur les chapeaux de roue. Ici on a le droit à des breaks d'anthologie dignes de SLAYER mais haut de gamme : quelle puissance et quelle fraicheur. Les riffs déboulent sur vos enceintes de façon effrénée et ce n'est pas le fantastique "Dead eyes see no future" qui me contredira. La batterie est phénoménale et les solos sont absolument ahurissants. Le coté mélodique y est d'ailleurs mis très en avant : quel bonheur. De plus, ARCH ENEMY varie davantage sa musique et ce n'est pas le break sur cet excellent titre qui me contredira :ce petit coté marche militaire agrémenté d'une partie de violon et de piano est absolument génial et ingénieuse.

"Instinct" est un peu plus conventionnel mais sonne résolumment moderne. Les rythmiques sont imparables et efficaces. Les guitares sont lourdes et ont un son écorché. La batterie de Daniel Erlandsson est absolument monstrueuse et on a le droit à un festival de double pédales. "Leader of the rats" sonne différemment dans le sens où les guitares sont un peu plus distordues et qu'un break plutot "électronique" vient agrémenter le tout de fort belle manière. "Exist to exit" est un morceau beaucoup plus long qui débute sur une intro "Slayerienne" agrémentée de voix semblant sortir de l'au-delà : brrr... Angoissant. La suite est plutot bien structurée avec des riffs efficaces et un break bien lourd. Y a pas à dire, ça joue vraiment très bien et l'ajout de clavier sur la fin du morceau est dantesque.

"Marching on a dead end road" est un superbe instrumental acoustique qui nous repose durant un peu plus d'une minute : fort belle inspiration en tous les cas. "Despicable heroes" déboule ensuite sur nos enceintes et nous cloue sur place. ARCH ENEMY joue vite et bien, et ça cartonne. Ce titre s'il est joué en concert fera très mal : une tuerie tout simplement. "End of the line" poursuit ce rythme éffréné et diversifie la musique de par son coté mélodique et ses coups de génie : breaks et riffs irrésistibles. Que dire également de ce "Dehumanization" qui nous démontre que tout n'a pas été fait en matière de death mélodique : rythmiques saccadées, riffs assez imaginatifs, quelques notes de douceur, ambiance plutot glauque et malsaine. Le résultat est un savant mélange détonnant. Michael AMOTT s'en donne en tous les cas à coeur joie. "Anthem" est un instrumental très mélodique qui ferait presque commercial mais c'est juste pour laisser place au monstrueux et dernier titre "Saints and sinners".

Vous l'aurez compris, ARCH ENEMY n'est pas venu pour faire de la figuration (mais ça on le savait déjà!)et avec ce "Anthems of rebellion" il renvoie tous ses concurrents aux oubliettes. D'un excellent niveau technique, ARCH ENEMY nous montre aussi qu'il est capable de composer des titres totalement ahurissants. Bref cet album est excellent de bout en bout et je peux affirmer (oui je peux!)que cet album est l'un des tous meilleurs albums de l'année 2003, sinon le meilleur!

PS : L'édition limitée comprend un Dvd avec trois titres live (audio) qui démontre toute la puissance de ce groupe sur scène, et trois autres enregistrés en dolby 5.1.

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par FREDOUILLE :


ARCH ENEMY
Khaos Legions (2011)
ARCH ENNEMY accentue le coté mélodique !

(+ 2 kros-express)



CALLENISH CIRCLE
My Passion // Your Pain (2003)
Death melodique


Marquez et partagez








Par FREDOUILLE, MEFISTO




 
   FREDOUILLE

 
   ALANKAZAME
   FENRYL
   MEFISTO

 
   (4 chroniques)



- Angela Gossow (chant)
- Michael Amott (guitare)
- Christopher Amott (guitare)
- Sharlee D'angelo (basse)
- Daniel Erlandson (batterie)


1. Tear Down The Walls (intro)
2. Silent Wars
3. We Will Rise
4. Dead Eyes See No Future
5. Instinct
6. Leader Of The Rats
7. Exist To Exit
8. Marching On A Dead End Road
9. Despicable Heroes
10. End Of The Line
11. Dehumanization
12. Anthem
13. Saints And Sinners

1. Lament Of A Mortal Soul (live)
2. Behind The Smile (live)
3. Diva Satanica (live)
4. Exist To Exit
5. Leader Of The Rats
6. Dead Eyes See No Future



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod