Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  E.P

Commentaires (4)
Questions / Réponses (2 / 3)
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Gotthard, Sideburn, Drivin N' Cryin, Mc Queen Street, Kix, JohnИy Crash, Buckcherry, Cinderella, Soul Doctor
- Membre : Dio, Uriah Heep, The Firm
- Style + Membre : Damage Control
 

 Highway To Acdc (3469)
 Site Officiel Du Groupe (1816)

AC/DC - '74 Jailbreak (1984)
Par JULIEN le 2 Novembre 2003          Consultée 10695 fois

Tout le monde ne le sait pas, mais au tout début de sa carrière, AC/DC fut le sujet d'un étonnant chassé croisé au niveau des parutions de ses albums : célébrité naissante chez lui, en Australie, le groupe dut attendre un poil avant d'obtenir une distribution européenne... Conséquence étonnante de cette situation, nos Rockers emmenés par les frangins Young et l'inénarrable Bon Scott virent paraître des éditions aux tracks list différentes selon qu'il s'agissait des versions européennes ou australiennes.

Ainsi, le "High Voltage " que nous connaissons, sorti en France en août 1976, est en réalité la compilation de morceaux issus de deux albums : le même "High Voltage" (version australienne) et "T.N.T.", respectivement parus en février et décembre 1975 ! Il est d'ailleurs à noter que notre "High Voltage" ne contient que deux (!) chansons de la version australienne, les sept autres provenant de "T.N.T."... et les autres morceaux me direz-vous ? Passés à la trappe ? Oui, jusqu'à ce mini-cd soumis aux fans en 1984, et qui permettaient aux malheureuses victimes de ces errances discographiques de profiter de quatre compositions du "High Voltage" australien, rehaussé du single "Jailbreak", uniquement disponible alors sur l'édition australienne (argh) de "Dirty Deeds Done Dirt Cheap"! Après ce disque, promis, il n'y aurait plus de problèmes !

Voilà pour le pourquoi du comment. Maintenant, parlons un peu de ces cinq compositions. "Jailbreak" tout d'abord, puisqu'il s'agit du premier titre de ce mini-cd : il s'agit tout simplement d'une petite perle de la discographie des australiens, un magnifique morceau de Hard Rock bien électrique dans la grande tradition des débuts du groupe, avec un break central d'anthologie où Angus répond aux injonctions de Bon Scott en reproduisant un son de sirène de prison (ben oui, avec un titre pareil) et autres... excellent !

Pour les quatre autres compositions, celles-ci viennent idéalement illustrer les "vrais" débuts du groupe (se reporter aux explications plus hauts pour ceux qui n'auraient pas pigé...), bien plus Boogie que Hard Rock : "Show Business" est une chouette composition, un poil répétitive, mais qui fait taper du pied avec contentement, et "Soul Stripper" une longue composition (une intro de deux minutes tout de même) où Bon Scott laisse une large place à une course de solos assez inédits par leurs sonorités approfondies par une touche réverbération. A côté de ça, on retrouve "You Ain't Got A Hold On Me", sorte de Pop song un tantinet Boogie, sympathique sans plus, et surtout une version ma foi bien pétante du vieux blues "Baby, Please Don't Go" qui, pour la petite histoire, ouvrait le "High Voltage" australien.

Bref, si ces quatre compositions antiques ne possédaient pas encore la verve cinglante du Hard des australiens, qui s'affirmerait véritablement sur "T.N.T.", elles n'en constituaient pas moins d'agréables moments de Boogie, traversés par les premiers exploits d'Angus et la gouaille de Bon Scott. Le titre "Jailbreak", quant à lui, justifierait seul l'achat de ce mini-cd, mais bon, cela restera à votre discrétion... Un super cadeau pour les fans qui n'auraient pas les moyens de s'approprier les versions australiennes !

A lire aussi en HARD ROCK par JULIEN :


AC/DC
The Razors Edge (1990)
Hard rock

(+ 3 kros-express)



MOTÖRHEAD
No Sleep 'til Hammersmith (1981)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Bon Scott (chant)
- Angus Young (guitare)
- Malcom Young (guitare)
- Mark Evans (basse)
- Phil Rudd (batterie)


1. Jailbreak
2. You Ain't Got A Hold On Me
3. Show Business
4. Soul Stripper
5. Baby, Please Don't Go



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod