Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY/ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 



GREEN CARNATION - A Blessing In Disguise (2003)
Par MOX le 26 Août 2003          Consultée 3615 fois

Quel successeur de "Light Of Day.." digne de ce nom étions-nous en droit d'attendre? Un autre seul morceau d'1h30? Une trilogie de 3 morceaux de 60 minutes? Qu'est-ce qu'on mange ce soir? Ce ne fut apparemment pas un épineux problème pour Tchort qui décida cette fois de lâcher un peu de lest et de laisser le soin à toute l'équipée de Green Carnation de composer ensemble ou de son côté. Et même si Tchort compose la majorité des morceaux, il laisse une bonne place à Kjetil Nordhus le chanteur pour écrire les textes ou encore à Stein Roger Sordal pour le reste.

Mais comment aurait-on pu s'attendre à un tel virement? Green Carnation frappe décidément là où on n'était pas protégé et nous offre un bon album de 60 minutes de heavy/rock à tendance progressive et lente. De tout ce que le groupe a pu faire auparavant on n'y retrouve que quelques bribes: des intros très calmes qui cachent une arrivée progressive des instruments, une batterie qui donne à plusieurs reprises un rythme lourd comme sur les précédents opus, ou encore un ou deux morceaux légèrement complexes comme Green Carnation nous avait habitués. Car pour le reste, tout diffère.

Les morceaux sont courts, parfois entraînants, parfois émouvants, mais en tout cas majoritairement linéaires et s'apparentent à une sorte de heavy-metal pour la puissance des guitares, mais très teinté de rock grâce à ses refrains excellents et entêtants pratiquement dès la première écoute. Un album facilement assimilable donc, voici la première sacrée différence! Notez toutefois que celà n'a rien de péjoratif, car même si l'innénarable couplet/refrain présent dans la plupart des compos pousseraient ces derniers à passer à la radio, ils sont suffisamment travaillés, plein d'arrangements et bien plus "heavy" que les daubes (excusez ma prise de position à ce sujet) dont on nous martèle le crâne.

Bref l'album déboule sur un Crushed To Dust particulièrement enjoué et aux mélodies à la fois originales et simples. Mais globalement on aura droit à un mélange de ballades qui s'accélèrent au bon moment pour retrouver une sorte de heavy/doom rappelant "Light Of Day..", à d'autres morceaux simples mais bien variés (mention spéciale à Writings On The Wall, une autre occasion de larmoyer; oui je sais j'ai la larme facile), et autres quelque peu complexes, qui enchaînent breaks inattendus avec alternance de guitare acoustique et électrique.

Comme je vous le précisais plus haut, A Blessing In Disguise n'est pas l'album que l'on découvre pendant une semaine puis que l'on laisse de côté pendant longtemps. Non, on prend plaisir à s'y plonger à nouveau car ce mélange de styles associé à un ensemble de compos variées et émouvantes est un excellent moyen de se calmer les neurones suite à une écoute de brutalités fréquente. Même si, après maints efforts on sent une suite logique entre les albums, il vous faudra bien sûr être tolérant et ouvert à ce genre de musique qui emprunte des sentiers singuliers pour des metalleux.

A lire aussi en HEAVY METAL par MOX :


KING DIAMOND
Abigail 2 : The Revenge (2002)
Heavy/rock




DOWN
A Bustle In Your Hedgerow (2002)
Heavy/rock

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   MOX

 
   BIONIC2802

 
   (2 chroniques)



- Tchort (guitare)
- Kjetil Nordhus (chant)
- Stein Roger Sordal (basse, guitares, harpe)
- Anders Kobro (batterie)
- Bernt A Moen (claviers)
- Bjørn Harstad (guitares)


1. Crushed To Dust
2. Lullaby In Winter
3. Writings On The Wall
4. Into Deep
5. The Boy In The Attic
6. Two Seconds In Life
7. Myron & Cole
8. As Life Flows By
9. Rain



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod