Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (35)
Questions / Réponses (6 / 47)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Motorowl, Inglorious, Voodoo Circle, Sunstorm
- Membre : Black Sabbath, David Coverdale, Black Country Communion, Joe Lynn Turner , Yngwie Malmsteen , Brazen Abbot, Ian Gillan Band, Blackmore's Night, Gillan, Glenn Hughes , Whitesnake, Rainbow
- Style + Membre : Coverdale - Page, Msg
 

 The Highway Star (8159)
 The Deep Purple Appreciation Society (1723)
 Site Français (2790)
 Site Officiel (1373)

DEEP PURPLE - In Rock (1970)
Par ALANKAZAME le 23 Août 2006          Consultée 29311 fois

Ah, 1970 ... L’année qui signera l’acte de naissance du hard rock et du heavy metal. Et oui, cette grande année qui marquera le début d’une grande génération de rockers verra naître, comme les plus âgés d'entre vous le savent déjà, d’illustres groupes désormais cultissimes comme ALICE COOPER ou BLACK SABBATH. Elle verra aussi les maîtres et fondateurs du metal tout entier, LED ZEPPELIN et DEEP PURPLE, confirmer leur immense talent. La suite est connue, et ces deux groupes sont depuis longtemps entrés dans la légende.

In Rock n’est pas seulement le premier grand album de DEEP PURPLE, il est aussi celui qui posera les fondations de tout un style. Ritchie Blackmore (dont le caractère impulsif sera vite devenu culte lui aussi) vire l’année précédente le bassiste Nick Simper et le chanteur Rod Evans, pour les remplacer respectivement par Roger Glover et Ian Gillan ... Cet heureux changement de line-up sera véritablement le fer de lance de la nouvelle ligne directrice du groupe.

Pour replacer les choses dans leur contexte, il faut retenir qu’avant In Rock, jamais album de rock aussi agressif n’avait vu le jour. Les cris suraigus de Gillan tiennent du jamais vu, alors même que les guitares n’ont jamais été aussi saturées et que le clavier n’aura jamais été aussi présent au sein d’une semblable musique. Avec In Rock, DEEP PURPLE sort vraiment les grands moyens (prod monumentale pour l’époque, gros son, batterie omniprésente), et nous en met plein les oreilles du début à la fin. Nombreux sont les "anciens" qui sont restés sur le cul lors de la première écoute de cet album hors du commun.

Hors du commun oui ... Il faut tout de même bien avouer qu’en dehors de la révolution engendrée par ce groupe, la musique de DEEP PURPLE, c’est avant tout du grand art. Ce sont des soli de guitare et de clavier à couper le souffle, une voix sentimentale émouvante au possible, une recherche technique extrêmement poussée et des ambiances extraordinaires. S’il faut trouver un titre qui peut se classer d’office parmi les plus grands chefs d’oeuvre du rock tout entier, on peut citer "Child In Time" ... Des décennies plus tard, ces couplets admirables bercés par un clavier abyssal et une voix à la beauté fatale, et ces refrains à grands renforts de vocalises suraiguës donnent encore des frissons ...

Et puisqu’il fallait innover jusqu’au bout, quelques titres joviaux comme "Flight Of The Rat" placent d’office le rythme très haut pour d’intenses minutes de pur défoulement. Ca devait bouger dans les chaumières en 70 ! Peut être pas autant que lors de concerts, tant ces titres ont l’air taillés pour la scène. In Rock, et plus tard Machine Head (et bien d’autres encore dans les années qui suivront) sont vraiment LES albums générateurs de hits imparables, capables de mettre le feu dans une salle de concert toute entière. Il suffit d’avoir assisté à ne serait-ce qu’un seul concert de DEEP PURPLE pour pouvoir en témoigner.

Bien entendu, et peut être en dehors de "Child In Time" (qui est pour moi le fût le plus original, celui qui surpasse véritablement tous les autres), toutes les pistes sont des monuments de puissance et d’efficacité ... Qui d’autre aurait pu se vanter d’avoir composé un titre aussi lourd et pesant que "Into The Fire" en ce temps-là ? Même de nos jours, franchement, pareil boulet de canon ne court pas les rues ... Aucune piste n’est à jeter ... N’est-ce donc pas l’apanage de toute galette culte qui se respecte ? Pas facile non plus, de nos jours, de prétendre que tout cela est ringard sans passer pour un imbécile.

Pas besoin d’en faire des tonnes ou de s’enfoncer dans une analyse pointue et sans fin. In Rock est vraiment, si ce n’est le meilleur, l’un des meilleurs albums de DEEP PURPLE, et sans aucun doute possible l’un des meilleurs albums de rock’n’roll de tous les temps. Ca ne se conteste pas, car on ne remet pas en cause une légende. Le chef d’oeuvre qui aura bercé toute une génération, le disque que tout metalleux qui se respecte doit avoir écouté au moins une fois dans sa vie ...

A lire aussi en HARD ROCK par ALANKAZAME :


ALICE COOPER
Welcome 2 My Nightmare (2011)
Un album (enfin) à la mesure du Coop' !!




VAN HALEN
The Best Of Both Worlds (2004)
Sortez vos cahiers, on révise ses classiques !


Marquez et partagez




 
   ALANKAZAME

 
   DAVID

 
   (2 chroniques)



- Ian Gillian (chant)
- Ritchie Blackmore (guitare)
- Jon Lord (clavier)
- Roger Glover (basse)
- Ian Paice (batterie)


1. Speed King
2. Bloodsucker
3. Child In Time
4. Flight Of The Rat
5. Into The Fire
6. Living Wreck
7. Hard Lovin' Man



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod