Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK SYMPHO / ATMO  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Cradle Of Filth, Taliandorogd, Khonsu, Catamenia, Mystic Circle, Ad Inferna, Morgul
- Membre : Therion, BØrknÅgar, Insidious Disease, Nocturnal Breed, Chrome Division, The Kovenant , Illwill
- Style + Membre : Troll, Carpe Tenebrum, Old Man's Child
 

 Site Officiel (324)
 Myspace (412)
 Chaîne Youtube (277)

DIMMU BORGIR - Devil's Path (1996)
Par JULIEN le 9 Octobre 2003          Consultée 4744 fois

DIMMU BORGIR n'a pas toujours été cette formation Black telle que nous la connaissons depuis le fameux "Enthrone Darkness Triumphant". Dans leurs vertes années, les musiciens pratiquaient un Black Metal original, bourré de claviers atmosphériques et empreints de tristesse, et la virulence n'avait alors que peu voix au chapitre. C'est avec ce mini-cd, intitulé "Devil's Path", que la formation norvégienne entama une sévère modification de garde robe qui devait l'amener, dès 1997, à poser les bases d'un éclatant succès qui le hisse aujourd'hui au rang d'unique rival sérieux de CRADLE OF FILTH.

Ouvrage charnière dans l'histoire du groupe, "Devil's Path" est une courte nouvelle musicale de seulement quatre titres, dont une reprise de CELTIC FROST, "Nocturnal Fear", déclinée en deux versions ! Les premières lignes de cette piécette d'art noir sont saisissantes : ambiance plombée, comme une annonce de désastre faite de synthés anormalement menaçant pour du DIMMU BORGIR (rappelez vous qu'à l'époque, le groupe invitait plus à la contemplation qu'à la violence). Et puis la stupeur : lourd break de batterie sonnant la charge, donnant la réplique à une guitare qui dévoile une colère qu'on sent prête à éclater... et Shagrath qui anônne le mot d'ordre : "Sons Of Satan, Gather For Attack".

Et pan ! "Master Of Disharmony" explose dans un fracas de blast beats et de guitares effrénées, soutenues par une nappe de synthé qui injecte son poison à l'ensemble. C'est bien simple, DIMMU BORGIR est méconnaissable ! Cette rage, ces hurlements, ces guitares dévastatrices, ce break central incroyablement Heavy Metal débouchant sur un solo du même tonneau... Et à peine le morceau s'achève-t-il qu'on se prend en pleine figure le deuxième titre, éponyme, qui lui aussi éperonne les a priori de l'auditeur en les secouant de rythmiques en béton, cavalant avec assurance sous les ailes enveloppantes de synthés encore plus présents.

Une belle tuerie, qui pose déjà toutes les bases qui seraient reprises dès l'année suivante lors de la confection du... triomphe "Enthone Darkness Triumphant"! On ne le savait donc pas encore, mais DIMMU BORGIR venait de conclure un premier rendez-vous avec sa deuxième existence, et celle-ci s'annonçait sous les plus intéressants auspices. Dans ces conditions, on leur pardonne bien ce curieux duo de reprises, au final guère différentes, et qui gâche la qualité d'ensemble de l'oeuvre par son incongruité. Dommage.

Quoi qu'il en soit, "Devil's Path" signait en 1996 l'émergence spectaculaire d'un groupe de toute évidence affamé, paré à s'attaquer au monde entier. Et le son approximatif de ce mini-cd ne pouvait qu'ajouter au sentiment d'agression palpable en ces courtes lignes, maelström d'invectives coudoyant une prétention symphonique et emphatique qui ne tarderait pas à devenir la marque de fabrique du groupe.

On regrettera simplement que les deux excellentes compositions ici présentées ne fussent pas demeurées inédites, la première réapparaissant sur "Enthrone Darkness Triumphant", tandis que la seconde faisait l'objet d'un réenregistrement en 2000. Car du coup, ce disque perdait un peu de son intérêt, et ne valait plus que par sa dimension historique et sa sauvagerie brute, qui disparaîtrait avec la production léchée de son successeur. D'où une note sévère.

Sachez toutefois que ce mini-cd a été réédité récemment en compagnie d'un vieil enregistrement de OLD MAN'S CHILD (antérieur au premier album), le tout pour le prix d'un cd. L'affaire serait alors peut-être à reconsidérer... Mais en attendant, il était important de signaler l'existence de cet enregistrement rare et séminal. Une étape majeure pour un groupe majeur.

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par JULIEN :


SEAR BLISS
Phantoms (1996)
Black atmo... et la trompette est toujours là !




ARCTURUS
Aspera Hiems Symfonia (1996)
Black symphonique


Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Shagrath (chant, guitare, claviers)
- Silenoz (guitare)
- Nagash (basse)
- Tjodalv (batterie)


1. Master Of Disharmony
2. Devil's Path
3. Nocturnal Fear (reprise Celtic Frost)
4. Nocturnal Fear (celtically Prosessed)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod