Recherche avancée       Liste groupes



      
DOOM METAL  |  COMPILATION

Commentaires (1)
Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Paradise Lost, Madrigal, Anathema, Khemmis
- Membre : Hellfest Open Air Edition, Cradle Of Filth

MY DYING BRIDE - Trinity (1995)
Par MOX le 12 Septembre 2003          Consultée 3857 fois

Si vous rencontrez, en un point quelconque du globe quelque personne pâle, épuisée, hagarde au bord de la folie, qui demande d'une pauvre voix les mini-cd de My Dying Bride, si elle en est à sa 6253ème librairie, dites-lui qu'elle est l'une des innombrables victimes des mini-cd fantômes! Hum, bon je m'égare un peu. Mais bref vous l'aurez compris, il devient aujourd'hui inutile de ratisser tous les distributeurs pour les trouver car désormais, initiative du label ou pas, tout est regroupé dans cet album, Trinity.

Il regroupe les 3 mini-cd que le groupe a sorti: Symphonaire Infernus et Spera Empyrium en 1991, The Thrash of Naked Limbs en 1992 et I Am The Bloody Earth en 1994. En bon opportuniste que je suis, je vais en profiter pour chroniquer les mini-cd en même temps.

Les 3 premiers morceaux, issu du premier mini-cd, sont donc pour ainsi dire les premiers pas du groupe et celà se voit aisément: on assiste à un déballage de death-metal mis à toutes les sauces dans God Is Alone. Ce genre de morceaux sans doom n'a rien d'ennuyeux, mais beaucoup de déroutant pour le MDB que l'on connaît aujourd'hui. Reste De Sade Soliloquay, très représentatif de la première époque du groupe: un fin mélange doom/death sans fioritures et déjà très déstructuré. C'était sans compter sur le morceau-titre, vraie perle dans son genre, avec son excellente intro au violon et sa complexité prouvant que le groupe sait déjà y faire pour varier les rythmes et la mélodie. Là un doom bien sombre et ici un gros death qui tâche. D'excellents morceaux.

Les 3 morceaux suivants marquent déjà l'évolution du groupe: une musique plus doom et à la fois plus mélancolique, légèrement accompagnée de violons. Le morceau-titre est bon, d'un style qui ne déroge désormais plus à la règle, à savoir cette ambivalence doom/death aux multiples parties. Gather Me Up Forever est déjà plus quelconque. Reste Le Cerf Malade: je me voyais en train d'écouter ce morceau atmosphérique, reposant, dans l'espoir de voir un riff bien lourd se décocher. Mais rien, nada, c'est doux et ça reste doux. Encore une fois très déroutant. Un bon mini-cd.

Les 3 derniers morceaux sont encore une fois représentatifs d'une nouvelle époque chez MDB: plus complexes, et abreuvant l'auditeur de ses notes de violons. Bref ici ce sont de très bons morceaux que le groupe nous propose, mais dont seul I Am The Bloody Earth est original, car pour le reste on a droit à une resucée de The Sexuality Of Bereavement et The Crown Of Sympathy, ce qui ne m'empêche pas d'apprécier toujours autant ces morceaux.

Voilà, la chronique était quelque peu longue, quoique justifiée au vu de ce qu'il fallait faire. Cette réunion de mini-cd était une bonne idée, permettant de visualiser une partie de l'évolution du groupe; et si le son n'est pas toujours à la hauteur, il y a au moins la joie de découvrir de bonnes compos inédites pour compenser.

A lire aussi en DOOM METAL par MOX :


MY DYING BRIDE
The Light At The End Of The World (1999)
Doom metal

(+ 1 kro-express)



IN THE WOODS...
Omnio (1997)
Un groupe pour qui ça ne sent pas du tout le sapin

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   MOX

 
   BIONIC2802

 
   (2 chroniques)



- Aaron Stainthorpe (chant)
- Martin Powell (violon)
- Rick Miah (batterie)
- Ade Jackson (basse)
- Andrew Craighan (guitares)
- Hamish Glencross (guitares)
- Calvin Robertshaw (guitares)


1. Symphonaire Infernus Et Spera Empyrium
2. God Is Alone
3. De Sade Soliloquay
4. The Thrash Of Naked Limbs
5. Le Cerf Malade
6. Gather Me Up Forever
7. I Am The Bloody Earth
8. The Sexuality Of Bereavement
9. The Crown Of Sympathy (remix)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod