Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Deep Purple, Iommi, Hughes/thrall, Black Country Communion, Europe
 

 Site Officiel (490)

Glenn HUGHES - Return Of Crystal Karma (2000)
Par DAVID le 23 Juillet 2003          Consultée 3312 fois

Après un retour en fanfare avec son chef-d'oeuvre The way it is, Glenn Hughes trouve encore et toujours le moyen de nous surprendre cette fois-ci avec Return of crystal karma, un album que l'on pourrait qualifier de metal-funk.

Avec Feel sorti en 1995, Glenn Hughes avait déjà essayé de faire du funk mais cela avait donné lieu à de la soupe AOR de bas étage. Alors que sur Return of crystal karma , rien de tout ça, c'est du solide ! Au programme donc, des musikos qui possèdent un sens du rythme et du groove incroyable (les Red hot chili peppers peuvent gentiment aller se rhabiller), des compos parfois bien heavy mais toujours funky (The state I'm in, Gone) et d'autres plus joyeuses et qui donnent une irrésistible envie de taper du pied (The other side of me, This life), et enfin des refrains sublimes avec une pointe FM toujours présente (surtout sur le refrain redondant de It's alright), refrains sur lesquels Glenn Hughes nous rappelle qu'il est bien The Voice !

Return of crystal karma demande toutefois une certaine attention lors des premières écoutes car il est d'une richesse déconcertante, loin de verser dans des compos légères et bêtement funky comme c'était le cas de Feel. En plus, Glenn Hughes joue une musique toujours aussi inclassable avec un mélange de divers styles omniprésents ce qui peut dérouter un public davantage habitué à un style de musique clairement défini.

A noter que l'édition limitée de cet album contient un cd bonus avec dessus pas moins de 45 minutes de live. Ce live me parait même meilleur que le Burning Japan car le line up qui accompagne Glenn Hughes tue tout, avec des improvisations à gogo et un feeling à toute épreuve. Glenn Hughes n'hésite d'ailleurs pas à piocher dans l'ensemble de sa carrière en jouant des titres de Trapeze (son ancien groupe avant qu'il ne rejoigne Deep Purple) et de Black Sabbath pour l'album Seventh Star avec la superbe balade No stranger to love.

Glenn Hughes est bien le seul artiste à réussir l'exploit de sortir un album par an tout en se renouvelant sans cesse, on ne peut pas en dire autant pour d'autres. Et son inspiration et sa voix ne faiblissent jamais, c'est ça le pire ! Chacun de ses albums donne l'impression d'être meilleur que le précédent. Jusqu'où ira-t-il ?

A lire aussi en HARD ROCK par DAVID :


GILLAN
The Japanese Album (1978)
Hard rock




The CULT
Electric (1987)
L'album qu'Ac/dc n'a jamais réussi à enregistrer

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez



Par DAVID




 
   DAVID

 
  N/A



- Glenn Hughes (chant et basse)
- Jj Marsh (guitare)
- Gary Ferguson (batterie)
- Hans Zermüehlen (claviers)


1. The State I'm In
2. Midnight Meditated
3. It's Alright
4. Switch The Mojo
5. Gone
6. The Other Side Of Me
7. Angela
8. Owed To
9. Days Of Avalon



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod