Recherche avancée       Liste groupes



      
STONER  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 2)
Lexique stoner
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Lucifer
- Style + Membre : With The Dead
 

 Site Officiel (180)

CATHEDRAL - Caravan Beyond Redemption (1998)
Par MOMO HEARTBREAKER le 7 Juin 2003          Consultée 5690 fois

Après un "Supernatural Birth Machine" enregistré dans l'urgence, le groupe décide de se poser et de réfléchir à une nouvelle orientation musicale. Au final, on est en face d'un album très varié, mise en valeur par le son très naturel d'Andy Sneap en accord total avec les tonalités 70s présentent notamment sur les titres "Freedom" ou "Heavy Load". À mon sens un bon album qui a quelque peu désorienté les fans par son aspect fourre-tout, ses sonorités Stoner Rock étonnamment développées et son relatif manque d’unité.

Cet album débute très fort avec un excellent "Voodoo Fire" avec son ambiance fête foraine (souvenez-vous de "Ça" de Stephen King et vous aurez une idée de l'ambiance générale) sur fonds de gros riffs hyper Rock'N'Roll. Un très bon titre avec plein de percussions partout du plus bel effet. C’est simple, on se croirait dans un vieux film d’horreur avec comme cadre la Nouvelle-Orléans. Sans problème, un des meilleurs morceaux de l’album. Puis déboule un classique du groupe "The Unnatural World" dans la lignée des meilleures titres de "Carnival Bizarre" donc très heavy, très puissant débordant de guitares brûlantes donc forcément excellent et puis… Ça se gâte un peu du fait d’un "Satanikus Robotikus" insipide…

Heureusement les sympathiques "Freedom" et "Captain Clegg" déboulent pour relever la sauce en nous proposant deux titres directs et rafraîchissant mais dont l’originalité n’est pas le point fort. Enfin, ne boudons pas notre plaisir surtout que la piste suivante "Earth Messiah" est du même tonneau avec cette fois une personnalité plus affirmée. Toute fois, l’on peut apercevoir que CATHEDRAL privilégie une approche Stoner Rock sur cet album tendance confirmée sur "Revolution", très bon titre mais un peu redondant avec "Earth Messiah" car présentant une structure quasi identique (Hé les gars faudrait pas abuser du copier/coller …) , sur la Pop song planante "Kaleidoscope Of Desire", "Heavy Load" dans l’esprit CORROSION OF CONFORMITY (comprenez un middle tempo Heavy/Hard puissant très influencé par les seventies) et un "The Omega Man" dans la ligné avec un aspect psychédélique plus développé : la réconciliation du Stoner et le Doom en quelque sorte.

Pour finir, on part dans des contrées plus obscures avec "Dust Of Paradise". Cette tirade 100% Doom, annonce la couleur pour l’album suivant ("Endtyme" dont la maxime sera à "Doom toute !" ). Le problème avec cette piste est le suivant : si CATHEDRAL excelle au sein de son créneau de prédilection, il n’en demeure pas moins que ce morceau à un aspect déjà vu, déjà entendu. Agréable donc, mais pas indispensable...

Au final, on se dit qu’on a passé un très bon moment avec nos amis anglais mais il manque l’étincelle qui fait toute la différence. Un album sympathique tout de même, pour sa diversité et ses couleurs rafraîchissantes.

A lire aussi en STONER par MOMO HEARTBREAKER :


SHEAVY
The Electric Sleep (1998)
Stoner




SHEAVY
Republic ? (2005)
Des inédits de Black Sabbath 70's, ça vous tente ?


Marquez et partagez




 
   MOMO HEARTBREAKER

 
  N/A



- Lee Dorrian (chant)
- Gary Jennings (guitare)
- Leo Smee (basse)
- Brian Dixon (batterie)


1. Voodoo Fire
2. The Unnatureal Word
3. Statnikus Robotikus
4. Freedom
5. Captain Clegg
6. Earth Messiah
7. The Caravan
8. Revolution
9. Kaleidoscope Of Desire
10. Heavy Load
11. The Omega Man
12. Dust Of Paradise



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod