Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Megadeth
- Style + Membre : Cacophony

HAWAII - The Natives Are Restless (1985)
Par DARK BOUFFON le 3 Juin 2003          Consultée 3918 fois

Hawaii, ça ne vous dit rien ? Ah bon… et si je vous dis Marty Friedman, vous percutez un peu plus ? Et oui, Hawaii est l’un des premiers groupes de l’ex-guitariste de Megadeth. Ce groupe californien est né au tout début des années 80 et enregistre son premier album "One Nation Underground" en 1983 avant de sortir un EP ("Loud, Wild And Heavy") l’année suivante dans un style assez proche d’Anthrax. Commençant à se faire une réputation, les Californiens sortent en 1985 leur deuxième véritable album : "The Natives Are Restless", chroniqué ici. C’est vraiment par cet album que Hawaii est connu et c’est pour cela qu’Axe Killer décide de le rééditer en 1997. Le style est ici un tantinet différent puisqu’on s’éloigne d’Anthrax pour se rapprocher de Maiden ou de Priest.

Le style est très typé 80’s mais c’est avec un plaisir sans faille qu’on écoute les 40 minutes de ce petit brûlot !!! Pas besoin de vaseline pour l’aider à rentrer celui-là :) Il vous suffit de l’écouter pour l’adopter. N’étant pas un spécialiste de Marty Friedman, je ne peux pas dire si on reconnaît son style. Ce que je peux dire par contre, c’est que ça sait jouer !!! Pas une minute de répit, 9 titres aussi directs et compacts les uns que les autres, et tout aussi jouissifs qu’excellents. L’album commence sur une petite ritournelle des îles avant qu’un gros riff vienne trancher tout ça ! C’est parti : "Call Of The Wild", "Turn It Louder", "VPHB" (pour Vicious Power Hungry Bitch… quelle poésie :), et ainsi de suite jusqu’au très bon "Dynamite". Même l’instrumental "Omichan No Uta", mid-tempo, est de première bourre et nous rappelle que Friedman n’est pas un manchot et qu’il sait (ou qu’il savait :) mettre du feeling dans ses compos.

Rien n’est à jeter. Les compos font mouche à chaque coup, avec des refrains imparables, des mélodies très facilement reconnaissables et des solos flamboyants. A l’écoute de cet album, on a l’impression d’avoir entre les oreilles le résultat de l’accouplement orgiaque (gnark, gnark!!) entre le "Kill’em All" de Metallica, le "Killers" de Maiden et le premier WASP… euh, on fait pire comme comparaison !!! Alors bien sûr, ce n’est pas original pour un sou, le son est un peu vieillot malgré une production certainement bonne pour l’époque, mais ça reste le genre de disque qui peut vous donner la chaire de poule si vous êtes un tant soit peu nostalgique ou que vous aimez vous plongez dans l’âge d’or du heavy.

Vous écouterez peut-être cet album pour Friedman mais les autres musiciens ne sont pas des billes non plus. Très bon bassiste notamment. Et quant au chanteur Edward Paul Day, il se permet quelques petites vocalises haut perchées bien maîtrisées. Bref, que du bon !!!

Pour l’historique, cet album sera malheureusement le dernier d’Hawaii qui sera bien vite submergé par la vague thrash de la Bay Area. Quant à Friedman, il réussira à sortir son épingle du jeu et on le retrouvera bien sûr dans Megadeth. En conclusion, un vieil album de heavy classique à dépoussiérer et qui aurait pu devenir un classique (et qui l'est devenu en tout cas pour moi !!!).

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK BOUFFON :


GRAND MAGUS
Hammer Of The North (2010)
Les bûcherons taillent encore une pierre angulaire




SIDE WINDER
Chapter One (2002)
Heavy metal


Marquez et partagez




 
   DARK BOUFFON

 
  N/A



- Eddie Day (chant)
- Marty Friedman (guitare)
- Tom Azevedo (guitare)
- Garry St. (basse)
- Jeff Graves (batterie)


1. Call Of The Wild
2. Turn It Louder
3. V.p.h.b.
4. Beg For Mercy
5. Unfinished Business
6. Proud To Be Loud
7. Lies
8. Omichan No Uta
9. Dynamite



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod