Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Wasp, Heavy Bones, Whitesnake, Manic Eden, Ozzy Osbourne , Rainbow
- Style + Membre : Dokken

QUIET RIOT - Condition Critical (1984)
Par THE MARGINAL le 28 Mai 2003          Consultée 5206 fois

Quiet Riot n'en revient toujours pas du succès foudroyant de "Metal health" qui se vend comme des petits pains et attire l'attention des medias sur le hard-rock. Dans le même temps, Mötley Crüe explose aussi avec "Shout at the devil" et bon nombre de groupes(Twisted Sister, Dokken, Ratt, WASP...) affirment leurs ambitions. A la fois soucieux de ne pas se faire deborder par la (féroce) concurrence et de battre le fer tant qu'il est encore chaud, Quiet Riot sort sans tarder le successeur de "Metal health": "Condition critical".

La bande à Kevin Dubrow n'a pas trop pris de risques puisqu'elle a fait appel au même producteur(Spencer Proffer) et applique une recette similaire à celle qui a fait le succès de "Metal health": à savoir une reprise de Slade. Sur "Condition critical", c'est "Mama weer all crazeec now" qui est supposé refaire le coup de "Cum on feel the noize". Erreur fatale du groupe car le public, ce coup-çi, n'a pas adhéré et c'est fort loguement que les ventes de "Condition critical", honorables au demeurant, ont baissé par rapport à celles de "Metal health", anticipant la dégringolade commerciale du groupe.

Pourtant, ce "Condition critical" est loin d'être un album bâclé et Quiet Riot n'a pas aseptisé son hard-rock. En effet, on trouve sur cette galette un hymne imparable: le mid-tempo "Sign of the times" au refrain devastateur. Un titre que Kevin Dubrow &Co. jouent encore régulièrement aujourd'hui. Parmi les autres bonnes choses, on peut aussi citer "Party all night", "Red alert", la ballade "Winners take all" et son refrain à reprendre absolument en choeur; ainsi que 3 speederies bien saignantes: "Stomp your hands, Clap your feet", "Scream and shout", et "(We were) born to rock".

Dans l'ensemble, il n'y a pas de titre intrinséquement mauvais. A la limite, le seul défaut qu'on peut trouver à cet album est sa production qui, aujourd'hui, sonne datée. Il est simplement dommage que Quiet Riot ait choisi la facilité en reprenant à nouveau un titre de Slade, même s'il est assez bien interprété. Il eut sans doute été préférable que le quatuor ricain fasse figurer sur "Condition critical" une composition personnelle en lieu et place de "Mama weer all crazee now".

Quoi qu'il en soit, Quiet Riot a raté là une belle occasion de transformer l'essai et d'asseoir une bonne fois pour toutes sa réputation.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


CHEAP TRICK
In Color (1977)
Un des albums-référence de cheap trick




The WILDHEARTS
P.h.u.q (1995)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Kevin Dubrow (chant)
- Carlos Cavazo (guitare)
- Rudy Sarzo (basse)
- Frankie Banali (batterie)


1. Sign Of The Times
2. Mama Weer All Crazy Now
3. Party All Night
4. Stomp Your Hands, Clap Your Feet
5. Winners Take All
6. Condition Critical
7. Scream And Shout
8. Red Alert
9. Bad Boy
10. (we Were)born To Rock



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod