Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY / THRASH / DEATH  |  COMPILATION

Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


REPRISES

2000 Metalliska - A Ska Tribute To ...

COMPILATIONS

1990 Thrash The Wall
2020 Women Of Doom

ALBUMS TRIBUTE

2001 A Tribute To Abba
 

1974 June 1, 1974
1981 Les Trois Mousquetaires
1987 Dirty Dancing
1998 Wizard Women Of The Nort...
1999 The Sopranos: Music From...
2006 Krautrock: Music For You...
  Rhythm & Blues Christmas
  Black Snake Moan
2010 Deutsche Elektronische M...
2013 Crossroads Guitar Festiv...
  Deutsche Elektronische M...
2016 The Microcosm (visionary...
2021 Paura : A Collection Of ...

VARIOUS ARTISTS - Thrash The Wall (1990)
Par FREDOUILLE le 26 Mars 2023          Consultée 1026 fois

Ah "Thrash The Wall", voici une compilation qui ne me rajeunit pas ! Et pour cause elle est sortie chez Roadrunner Records en 1990 peu après la chute du Mur de Berlin. Et il me semble qu’elle était à l’époque destinée à récolter des fonds pour financer des groupes de Metal de l’Allemagne de l’Est qui, depuis des années, faisaient de la musique dans l’ombre totale de leurs « compatriotes » de l’Ouest. Avec cette compilation c’est quasiment mes premiers pas et mes premiers 'émois' avec le Metal en général et plus spécifiquement avec le Thrash Metal même si comme son nom ne l’indique pas, cette compilation de qualité ne contient ici que sept titres réellement Thrash sur les quatorze présents.

"Thrash The Wall" dont j’ai vanté la qualité dans certaines de mes chroniques - saurez-vous les retrouver ? - (allez hop j'en donne une : ATROPHY - "Violent By Nature" au hasard) est une compilation qui regroupe donc quatorze morceaux et pas des moindres puisqu’y figurent des classiques (le très sombre "Sleepless Nights" de KING DIAMOND, le contagieux "Future World" d’HELLOWEEN ou bien encore le fameux mais basique "Raging Fire" de RUNNING WILD présent sur l’album "Port Royal" - mon premier album de RUNNING WILD d’ailleurs !) de formations non moins connues (encore vivantes en 2023 pour la plupart c'est dire !) et que l’on ne présente bien évidemment plus. Alors oui on pourra toujours se demander pourquoi on retrouve de tels groupes sur cette compilation, puisqu’ils sont davantage réservés pour les fans de Metal Traditionnel et un peu moins pour les fans de Thrash Metal c’est certain, auquel je rajoute d’ailleurs MOTÖRHEAD et son "Eat The Rich", RAGE et le martelant "Invisible Horizons", ou bien encore les Américains de GANG GREEN à la discographie longue comme le bras et plus proches du Punk que du Thrash Metal. L’énergique "Tear Down The Walls" m’aura en tout cas bien donné envie d’approfondir GANG GREEN avec la compilation du groupe "King Of Bands" sortie en 1991 et que je vous recommande vivement si vous souhaitez découvrir la formation originaire du Massachusetts.

Coté Thrash, "Thrash The Wall" m’a donc fait découvrir quelques groupes plus extrêmes par rapport à ce que j’écoutais à l’époque (perso à la maison c’était davantage SCORPIONS, IRON MAIDEN, EUROPE ou bien encore tout ce qui était Hard US), et pas des moindres avec d’excellents titres qui plus est. Je pourrais citer la lourdeur de "Remember The Fallen" de SODOM (titre figurant sur l’album "Agent Orange"), l'aspect Death Metal d’OBITUARY avec les vocalises virulentes et vomiteuses de John Tardy sur "Find The Arise" (ce groupe ne m'a jamais plus enthousiasmé que cela), et de SEPULTURA avec son "Sarcastic Existence" en version remasterisée ?!! Mouais j’ai comme un doute ! Mais force est de vous avouer que j’ai plus vibré, car sans doute moins violents et extrêmes, à l’écoute de morceaux tels "Search For Perfection" des Allemands de PARADOX qui auront sorti leur album-phare "Heresy" en 1989, de l’excellent "Slippery Through The Crack" d’ATROPHY et du brillant "Balance Of Power", très Heavy mine de rien, aux riffs accrocheurs, in fine très mélodique, des Anglais de XENTRIX (groupe récemment reformé et auteur de deux nouveaux opus "Bury The Pain" en 2019 et "Seven Words" en 2022, plus que corrects d’ailleurs !). Je vous recommande de XENTRIX l'album "Shattered Existence" et l'EP "Dilute To Taste" avec la version live de "Balance Of Power" et la reprise live très personnelle de "Ghosbusters" de Ray Parker Junior.

Sur cette compilation, j’aurais également découvert le groupe canadien qui fera partie pour de très longues années de mes groupes préférés, j’ai nommé ANNIHILATOR qui affiche ici une rapidité hors du commun avec la version live (on n'entend pas beaucoup le public ceci étant) de "Human Insecticide" plus rapide que la version originale (si, si c’est possible) présente sur "Alice In Hell". Cette version figurera d’ailleurs sur la compilation du groupe sorti en 1994, "Bag Of Tricks". Enfin, et curiosité de la compilation, l’apparition ici de ROCHUS et de son "Let’s Thrash" assez simpliste, frontale et très efficace mais sans grande envergure malgré tout ! Groupe de l'Allemagne de l'Est d’une durée de vie éphémère puisque ROCHUS disparaitra juste après la réalisation de quelques démos et avant même la réalisation d'un premier album.

Reste à savoir si "Thrash The Wall" aura suffi à aider et financer quelques groupes de l'ex Allemagne de l’Est de l'époque. On peut s'interroger. Je pense notamment à DEPRESSIVE AGE qui n’émergera qu’en 1992 avec "First Depression", leur premier album qui posera les bases d’un Thrash sophistiqué et ambitieux, pour ne pas dire atypique, avant que le combo ne crève l’écran avec la merveille qu'est "Lying In Wait" (1993). Pour information, le groupe vient de se reformer. Toujours est-il que cette belle compilation, à l'artwork sympathique, m’a accompagné de nombreuses années (il y a une autre "compil' référence" qui était sortie en 1991 "Thrash & Speed" avec notamment XENTRIX, SEPULTURA, ANNIHILATOR aussi, mais également SKYCLAD, les Français de LOUDBLAST et de PSYCHOSE - Cocorico - ou bien encore les Suisses de CORONER), et a été pour moi une belle porte d’entrée dans mon apprentissage Metal et dans la découverte de nouveaux groupes et notamment dans des styles plus violents voire plus extrêmes aussi (OBITUARY, SEPULTURA). Bien évidemment, cette compilation n’a plus grand intérêt en 2023, mais je la ressors de temps à autre malgré tout pour la qualité des très nombreux groupes et titres qui y figurent ! Et puisque j'en avais déjà parlé dans quelques chroniques, il me semblait légitime de la faire apparaitre sur les colonnes de NIME. Nostalgie quand tu nous tiens !

Morceaux préférés : "Search For Perfection", "Slippery Through The Crack", "Balance Of Power".

La curiosité : ROCHUS avec "Let's Thrash".

A lire aussi en THRASH METAL par FREDOUILLE :


DRIFTING BREED
Hope Hereafter (2005)
Une tuerie que cet EP 5 titres!




ANNIHILATOR
Annihilator (2010)
Très bon cru du combo canadien !

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- King Diamond
- Helloween
- MotÖrhead
- Rage
- Running Wild
- Sodom
- Paradox
- Annihilator
- Obituary
- Sepultura
- Atrophy
- Xentrix
- Rochus
- Gang Green


1. Sleepless Nights
2. Future World
3. Eat The Rich
4. Invisible Horizons
5. Raging Fire
6. Remember The Fallen
7. Search For Perfection
8. Human Insecticide (live)
9. Find The Arise
10. Sarcastic Existence (remastered)
11. Slipped Through The Crack
12. Balance Of Power
13. Let's Thrash
14. Tear Down The Walls



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod