Recherche avancée       Liste groupes



      
GRINDCORE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 3)
Lexique grindcore
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Benediction
- Style + Membre : Memoriam

BOLT THROWER - In Battle There Is No Law (1988)
Par MOX le 29 Mars 2003          Consultée 5115 fois

Groupe anglais formé à Birmingham en 1986-1987 par Gavin Ward et Andrew Whale, Bolt Thrower s'est immédiatement dirigé vers le thème de la guerre. Après avoir remercié Alan West leur premier vocaliste, Karl Willets est nommé au poste de chanteur afin d'enregistrer In Battle There Is No Law, leur premier album longue durée (et la version CD de leur première cassette de 1987).

Bolt Thrower joue d'entrée de jeu quelque chose d'assez original: pas totalement death, la musique repose déjà énormément sur un son de guitare plutôt grave. Mais le tout sent encore le thrash et le grindcore. Et en tant que petit groupe underground, les anglais nous proposent fièrement une production plus que médiocre. La musique que joue Bolt Thrower est assez rapide, et se confine la plupart du temps à un grindcore basique:
batterie martelée et riff de guitare qui, pour l'occasion, sont inaudibles. Mais les morceaux plutôt courts sont variés, et le rythme devient parfois entraînant (Psychological Warfare); c'est dans ces parties-là que la mélodie se fait entendre et elle est plutôt bonne. Malheureusement les morceaux "grindcore" prennent une place importante dans l'album et sur les 30 petites minutes que nous proposent Bolt Thrower, il ne reste que 2 ou 3 morceaux qui évoquent déjà l'avenir du groupe: un rythme qui s'accélère brusquement ou une guitare bien pesante. Les solos relèvent aisément l'intérêt des compos rapides, apparaissant un peu n'importe comment mais jouées avec une rapidité étonnante.

Malgré pratiquement aucune ressemblance avec ses autres albums, Bolt Thrower met déjà en place des ponts et des breaks, sur une musique qui, quand le son le veut bien, se laisse écouter comme du death-metal pas banal. Enfin la voix de Karl Willets est déjà très travaillée, grave et lourde au possible; mais très bizarrement il arrive que cette voix soit tout ce qu'il y a de plus nul: parlée et jamais hurlée. Est-ce la voix de l'ancien chanteur qui n'a pas été remplacée? Dans ce cas-là on comprend qu'il ait été éjecté, Karl est déjà hautement plus intéressant.

Inutile de me lourder de messages incendiaires comme quoi je ne suis pas assez renseigné: cet album est aujourd'hui introuvable et là dessus je me dis: vive Internet. Des débuts intéressants, mais qui ne cassent pas des briques, il faut bien le dire.

A lire aussi en GRINDCORE :


CARCASS
Reek Of Putrefaction (1988)
Grindcore

(+ 2 kros-express)



THE DAY EVERYTHING BECAME NOTHING
Le Mort (2003)
Goregrind is serious business


Marquez et partagez




 
   MOX

 
  N/A



- Karl Willetts (chant)
- Barry Thomson (guitare)
- Gavin Ward (guitare)
- Jo Bench (basse)
- Andrew Whale (batterie)


1. In Battle There Is No Law
2. Challenge For Power
3. Forgotten Existence
4. Denial Of Destiny
5. Blind To Defeat
6. Concession Of Pain
7. Attack In The Aftermath
8. Psychological Warfare
9. Nuclear Annihilation



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod