Recherche avancée       Liste groupes



      
SCREAMO HARDCORE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2016 Stage Four
2020 Lament
 

 Site Officiel (10)

TOUCHÉ AMORÉ - Lament (2020)
Par ISAACRUDER le 28 Décembre 2020          Consultée 1496 fois

TOUCHE AMORE doit son âme unique à Jeremy Bolm, le chanteur et leader, qui insuffle à chaque album sa poésie bâtie sur les pensées qui le traversent à une certaine époque de sa vie. Ainsi, "...To The Beat Of A Dead Horse" méditait sur la dépression quotidienne tandis que "Parting The Sea Between Brightness And Me" nous plongeait dans la difficile relation entre un artiste en tournée et sa vie personnelle. Vint "Is Survived By", qui engageait une réflexion sur l'acceptation de la mortalité et enfin "Stage Four", disque magnifique sur la perte d'un proche - en l'occurrence, sa mère - et le deuil. Avec le cinquième de TOUCHE AMORE, Jeremy aborde un peu de tout ça, à l'aune de son mariage futur. L'occasion d'écrire une longue lettre d'amour à sa moitié, mais aussi de rappeler qu'il est un homme ordinaire, traversé de failles. TOUCHE AMORE serait en fin de compte le parcours d'un être mortel, comme vous et moi, affecté par les vicissitudes de l'existence, mais capable de délivrer ses émotions avec le talent d'écriture qu'on lui connaît. Avec "Lament", TOUCHE AMORE se fait plus accessible, mais toujours aussi intense, et continue sans peine à procurer des émotions incroyables dans la scène.

"Lament" est plus immédiat, on pourrait affirmer sans mal que c'est une porte d'entrée parfaite dans le Screamo du groupe. Un titre comme "Reminders" surprend, tant il est assumé dans son versant Pop Punk et tant il fonctionne à merveille au cœur d'un disque qui passe aisément du questionnement pessimiste aux tentatives de remercier le bon dans son existence. "Exit Row" rappelle lui que TOUCHE AMORE peut être agressif et toujours aussi implacable dans des refrains à l'impact certain. Le caractère immédiat de "Lament" ne doit cependant pas nous abuser sur le contenu. Ainsi, "I'll Be Your Host" cache derrière ses riffs Skate Punk une tragédie latente, comme l'exprimait déjà "Stage Four". Jeremy Bolm habite une nouvelle fois "Lament", il permet à la musique de dépasser ses apparences, il apporte un souffle unique, transforme un disque aux mélodies déjà superbes de sa voix incroyablement touchante.
"I’m a shell of my former self
can you tell when I’m panicking?
I’m a shell of my former self
can you tell when I’m babbling?"


L'immédiateté de "Lament" se marie à des tentatives artistiques géniales, comme le titre éponyme, aux couplets Surf Rock nostalgiques et au final Post Rock/Screamo tout en finesse.
"You’d think by now I’d know my place
But I lose it almost every day
You’d think by now I’d have a grip
But again I’ve let it slip"

De même, la mélodie hawaïenne délicate d"A Broadcast" marque l'écoute, et permet d'insuffler une quiétude au cœur d'un album partagé entre urgence et méditation.
"The sooner my senses leave
The burden I have will go"

La palme revient sans mal à "Limelight", l'un des meilleurs morceaux écrits par TOUCHE AMORE, superbe introspection à l'arpège triste et à la basse lancinante. Long pour les Californiens, le titre évolue avec grâce, jusqu'à cette acmé durant laquelle le chanteur du fantastique groupe MANCHESTER ORCHESTRA donne de la voix sur un Post Hardcore renversant.
"My head in your lap from The wandering blackout
The touch of your hand, you’re the last one to back out
There’s nothing to argue, there’s only a title
The worst’s yet to come well the worst’s not invited"

"Lament" s'achève sur une note plus personnelle encore. Piano et voix pour "A Forecast", lettre de Jeremy Bolm à ses fans après les événements de "Stage Four", et un deuil qui ne finira jamais.
"Since the last time we spoke
I’ve learned quite a lot
The people I thought would reach out
Turns out they would not"

Difficile de rester de marbre face à cet énième album incroyable de TOUCHE AMORE, parcouru de textes intimes et incisifs. On peut sentir le plaisir qui émane de certains titres comme "Reminders", la camaraderie du groupe, mais aussi l'impossibilité de sortir d'une spirale pessimiste, fut-elle contrebalancée par la chance de vivre une vie dans l'amour. "Lament" est un nouvel album fantastique pour TOUCHE AMORE, un des meilleurs de l'année, et une porte d'entrée pour les novices qui souhaiteraient suivre les moments de vie d'un homme ordinaire habité par le doute.

A lire aussi en HARDCORE par ISAACRUDER :


DREI AFFEN
Drei Affen (2016)
High kick dans les bolas de l'existence




COILGUNS
Commuters (2013)
La pétoire et le mohawk


Marquez et partagez






 
   ISAACRUDER

 
  N/A



- Jeremy Bolm (chant)
- Clayton Stevens (guitare)
- Nick Steinhardt (guitare)
- Elliot Babin (batterie)
- Tyler Kirby (basse)


1. Come Heroine
2. Lament
3. Feign
4. Reminders
5. Limelight (feat. Manchester Orchestra)
6. Exit Row
7. Savoring
8. A Broadcast
9. I'll Be Your Host
10. Deflector
11. A Forecast



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod