Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 2)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Benediction
- Style + Membre : Memoriam

BOLT THROWER - Warmaster (1991)
Par MOX le 11 Mars 2003          Consultée 5904 fois

Jolie pochette. Ca change des warriors qu'on peut rencontrer chez d'autres. Pas de doute possible, vu le nom de l'album et le nombre de mercenaires prêts à en découdre sur la pochette, Bolt Thrower continue sur sa voie qui prend des allures de chemin de guerre.

Le style du quintette anglais évolue très légèrement, mais c'est avec délectation que l'on retrouve ces morceaux tantôt lourds tantôt véloces, ce chant guttural à souhait et ce son résonant comme si le groupe avait enregistré sous un tunnel. Parlons-en de ce son: il commence à devenir très propre. Il est clair que vu la façon dont les morceaux sont composés et vues les notes qui sont principalement jouées, il devient d'autant plus difficile de bien discerner la mélodie, car mélodie il y a. Mais de toute façon dans Warmaster on prend plaisir à découvrir les petites subtilités des riffs et à écouter un bon son de batterie. Batterie qui d'ailleurs ne reste jamais figée, Andy Whale fait varier son jeu d'une mesure à l'autre tout en continuant à martyriser les peaux quand le besoin s'en fait sentir.

Car c'est bien cette recette qui définit encore cet opus de Bolt Thrower, mis à part un son vrombissant, par une alternance quelque peu brutale de passages lourds et pesants et de passages très speed lorgnant directement sur le grind (What Dwells Within, Destructive Infinity, Final Revelation). Et c'est ce grâce à quoi la musique de ces anglais ne devient jamais saoûlante: jamais répétitive, les changements de rythme se font multiples au sein d'un même morceau, aucun ne s'y ressemble d'ailleurs et la mémorisation de chacun d'entre eux est d'autant plus simple et agréable.

Et puis un thème de la guerre représenté de la même manière: des intros étonnamment lourdes, limite doom-metal, qui vous appeleront certainement des champs de ruines ou des tirs d'obus. Bien évidemment le rythme à la fois entraînant et pesant et la basse/batterie vrombissante sont autant de connotations belliqueuses. Ai-je besoin d'ajouter que la voix très gutturale et bien utilisée de Karl Wilets rajoute à l'idée de violence?
Des compos toutes différentes: voilà qui empêchera d'ennuyer l'auditeur car évidemment il faut pouvoir accrocher à ce do dièse grave et omniprésent, heureusement secondé par une seconde guitare plus aigüe (et ses solos très rapides et accrocheurs). Si en plus la production suit, donnant tout le plaisir d'écoute d'un bon death-metal fin et recherché; que demande le peuple?

A lire aussi en DEATH METAL par MOX :


DEATH
The Sound Of Perseverance (1998)
Death metal

(+ 3 kros-express)



NILE
Amongst The Catacombs Of Nephren-ka (1998)
Death metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   MOX

 
  N/A



- Karl Willetts (chant)
- Barry Thomson (guitare)
- Gavin Ward (guitare)
- Jo Bench (basse)
- Andrew Whale (batterie)


1. Intro
2. What Dwells Within
3. The Shreds Of Sanity
4. Profane Creation
5. Destructive Infinity
6. Final Revelation
7. Cenotaph
8. War Master
9. Rebirth Of Humanity
10. Afterlife



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod