Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  DVD

Commentaires (1)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Style : Rhapsody, Deadrisen, Angra, Serenity, Power Quest, Myrath, Arwen, Lyra's Legacy, Darkwater, Cyhra, Divided Multitude, Tomorrow's Eve, Anthriel, Serenity [uk], Pagan's Mind, Crimson Glory, Aina, Thy Majestie
- Membre : Conception, Universal Mind Project, Almah, Tobias Sammet's Avantasia, Circle Ii Circle, Seventh Wonder, Control Denied, Dark Moor, Doro, Luca Turilli , Virgo
- Style + Membre : Sons Of Seasons
 

 Myspace (602)
 Site Officiel (582)
 Chaîne Youtube (688)

KAMELOT - One Cold Winter's Night (2006)
Par JEFF KANJI le 14 Décembre 2020          Consultée 779 fois

Comme je le disais il y a peu concernant le "Alive In Athens" d'ICED EARTH, il y a des moments décisifs dans une carrière, LE bon moment pour laisser une trace d'une ère glorieuse. Pour KAMELOT, la tournée "The Black Halo" est un pinacle, l'apothéose d'un quarté d'albums irrésistible, et il fallait bien la maestria de Patric Ullaeus et l'imagination de KAMELOT pour célébrer l'évènement. On l'apprend d'ailleurs dans les riches bonus du second DVD (avec de bonnes idées, comme cette séquence questions/réponses établie à partir de demandes des fans) par la voix de Roy Khan (qu'on découvre aussi excellent pianiste) : le groupe, s'il devait filmer un show, devait proposer un spectacle qui supporterait l'épreuve du temps et marquerait une évolution de l'univers de KAMELOT.

Et c'est bien ce qui va se passer au Rockefeller Music Hall d'Oslo, par un hiver particulièrement rude qui contraindra le groupe à ouvrir les portes plus tard que prévu. KAMELOT a vu grand et la décoration est un savant équilibre de sobriété et de classe. Les lumières sont d'une rare qualité et les plans ultra-travaillés, idem pour les caméras qui n'oublient personne, de Glenn Barry à Oliver Palotai (dont c'est la première sortie officielle avec le groupe, qu'il a rejoint un an et demi plus tôt), même si Khan, auteur d'une prestation totalement impliquée dans ses personnages et son interprétation, prend l'image comme personne. Mais ce n'est pas tout ! Mary Youngblood apparaît sur scène pour reprendre son rôle d'Helena, tenu sur les albums, et même pour jouer la terrible comtesse Elizabeth Báthory, et Simone Simmons est aussi présente en guest de luxe, alors qu'elle vient d'assurer la première partie avec EPICA. Les liens entre les deux groupes sont connus, le premier ayant donné son nom au second, et KAMELOT lui accordant même une belle interview pour faire la promotion des Hollandais en DVD 2, si c'est pas la classe incarnée…

Donc avec trois choristes, trois chanteuses/actrices, la mise en scène est théâtrale dans le sens premier du terme, masque vénitien avec chorégraphie sur bande laissant la voix de Cinzia Rizzo poser l'ambiance en un rien de temps, des samples bien placés et une sélection d'invités (dont Sascha Paeth sur "Moonlight", le seul grand absent étant Shagrath, remplacé visuellement par Snowy Shaw, c'est bien le seigneur du Black Sympho norvégien que l'on entend dans la sono), KAMELOT peut dérouler son spectacle.

Et il n'y a que la crème de la crème ! "The Black Halo" est bien évidemment très représenté avec une mise en orbite sur la pièce-titre on ne peut plus efficace, Thomas Youngblood s'y montrant déjà largement à son avantage en mettant en avant ce riffing qui fait une grande part de la signature musicale de KAMELOT. Mais c'est un véritable best-of des trois derniers opus qui nous est joué, et même si je ne peux que regretter que "The Fourth Legacy" ait autant été laissé de côté (à l'exception de "Nights Of Arabia" et son intro "Desert Reign") ne serait-ce que pour son titre éponyme, sans doute mon préféré du groupe avec "When The Lights Are Down" (le titre par lequel j'ai découvert KAMELOT, je fais donc partie de ceux qui ont pris une sacrée gifle en 2005 et ont rejoint le train des amateurs du groupe assez tardivement finalement).

Et le groupe ne s'épargne aucune difficulté, la trilogie "Elizabeth" étant incontestablement l'un des moments les plus intenses de ce concert où ça joue incroyablement bien. Glenn Barry tout sourire martèle ses cordes de basse, Thomas Youngblood pose (quoiqu'assez sobrement, il n'a pas non plus une tronche de mannequin contrairement à Khan qui va lui voir son visage opérer les plus étonnantes transformations en fonction de ce qu'il va chanter), Oliver Palotai doit avoir un record de devil horns, et Casey Grillo frime autant qu'il assure. KAMELOT est à son sommet et ça se sent ; il maîtrise son sujet, n'hésite pas interpréter différemment certains passages, notamment Roy (je trouvais ça dommage à l'époque, pensant égotiquement qu'il n'arrivait pas à reproduire ses lignes de chant des albums, mais des années après, je prends une claque avec son interprétation très subtile, soufflant le chaud et le froid avec une virtuosité incroyable.

On ne voit pas passer ces 1h40 à la fois intenses et parfaitement menées, le public n'étant pas oublié, Roy Khan s'en montrant très proche, et la horde de demoiselles des premiers rangs en redemande en permanence. "One Cold Winter's Night" c'est un DVD que je me repasse très régulièrement, une fois par an en moyenne, et pour la petite histoire, cela fait quatre ans que le projet de chronique attendait dans les archives de Nightfall. Il était temps de rendre les honneurs à cette sortie vidéo soignée à l'extrême, qui effectivement résiste à l'épreuve du temps, même si les plus tatillons ne râleraient pas sur une version blu-ray pour mettre en lumière la photographie de luxe de Patric Ullaeus sur ce concert norvégien.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


MINDMAZE
Back From The Edge (2014)
Le coup d'éclat des américains




ASTRALION
Astralion (2014)
La mise à mort du Power n'aura pas lieu


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Khan (chant)
- Thomas Youngblood (guitare)
- Glenn Barry (basse)
- Casey Grillo (batterie, percussion)
- Oliver Palotai (claviers, orchestration)
- -
- Simone Simons (marguerite sur 10)
- Mary Youngblood (helena sur 5 et 7, elisabeth bathóry sur 13)
- Elisabeth Kjaernes (chant sur 6 et 14)
- Sascha Paeth (guitare sur 11)
- Snowy Shaw (mephisto sur 14)
- Karianne Kjaernes (chœurs)
- Marianne Follestad (chœurs)
- Christian Kjaernes (chœurs)
- Shagrath (voix de mephisto sur 14)
- Liv Nina Mosveen (voix d'elisabeth sur 13)
- Cinzia Rizzo (chant sur 1)


- Dvd 1 - One Cold Winter's Night
1. Intro: Un Assassinio Molto Silenzioso
2. The Black Halo
3. Soul Society
4. The Edge Of Paradise
5. Center Of The Universe
6. Nights Of Arabia
7. Abandoned
8. Forever
9. Keyboard Solo
10. The Haunting
11. Moonlight
12. When The Lights Are Down
13. Elizabeth (parts I, Ii & Iii)
14. March Of Mephisto
15. Karma
16. Drum Solo
17. Farewell
18. Curtain Call

- Dvd 2 - Bonus
1. Journey Within: Halo Vision
2. Upclose Interviews
- Thomas Youngblood
- Casey Grillo
- Oliver Palotai
- Simone Simons
3. Casey Grillo At Ddrum
4. Videos
- The Haunting
- March Of Mephisto
- March Of Mephisto (uncensored)
- Serenade
5. Making Of: 'the Haunting'
6. 'march Of Mephisto – Live Sweden Rock 2006
7. Miscellanous
- Members Bios
- Photo Gallery/slide Shows
- Discography



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod