Recherche avancée       Liste groupes



      
VIKING METAL  |  STUDIO

Commentaires (8)
Questions / Réponses (1 / 2)
Metalhit
Lexique viking metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1995 2 Borknagar
1997 2 The Olden Domain
1998 2 The Archaic Course
2000 2 Quintessence
2001 1 Empiricism
2004 Epic
2006 Origin
2010 Universal
2012 1 Urd
2016 1 Winter Thrice
 

- Style : Orakle
- Membre : Arcturus, Abyssic, Enslaved, Fission, Otyg, Dimmu Borgir, Age Of Silence, Solefald, Ulver, SkuggsjÁ
- Style + Membre : Ics Vortex, Cronian, Vintersorg
 

 Site Officiel (295)
 Myspace (301)
 Chaîne Youtube (208)

BORKNAGAR - The Archaic Course (1998)
Par DAVID le 8 Mars 2003          Consultée 10094 fois

Borknagar crée l'événement en cette année 1998 où le terme créativité était associé à Soulfly et le néo-metal en général. Contrairement à ce que le nom du groupe pourrait laisser croire, Borknagar n'est pas du tout un groupe de black-metal. Seuls quelques passages speeds et les voix black occasionnelles peuvent évoquer vite fait le black-metal.

A part ça, Borknagar joue une musique unique et assez difficile à classer ; impossible déjà de les comparer avec un autre groupe. On les classe dans le viking-metal en principe. Même si la tonalité des morceaux est épique, cette étiquette ne met pas tellement en valeur toute la grandeur et la beauté de ce Archaic Course. C'est simple, dans le monde du metal extrême, rarement ou même jamais un album n'avait atteint de tels sommets au niveau mélodique et émotionnel.

La plupart du temps, quand les groupes de black ou de death décidaient de jouer un style plus mélodique, c'était seulement les guitares ou les claviers qui bénéficiaient de cette évolution et le chanteur lui continuait de brailler dans son coin. Les exemples dans ce cas sont très nombreux et Borknagar n'en fait pas parti. Les parties de guitares sont très fouillées et mélodiques et la manière dont les riffs sont exécutés, parfois très rapidement, fait que l'on classe dans le viking-metal car cela n'a rien à voir avec du black. Et le chant, en voix clair la plupart du temps, laisse sur le cul. Il est bien plus expressif que tous les chanteurs black/death réunis, sans oublier bien sur bon nombre de chanteur de heavy au timbre suraigu.

L'album est très homogène et les chansons sont tantôt très mélodiques ou un poil plus agressives. Quelques montées d'adrénalines pointent régulièrement le bout de leur nez, avec des arpèges divins, quelques notes de clavier pour enjoliver le tout et surtout la superbe voix du chanteur, très mélancolique mais qui sait être agressive quand il le faut.

C'est bien le genre de passages qu'on se repasse en boucle à l'infini. The archaic course est tout simplement un des meilleurs albums de metal de ces dernières années et il pourrait facilement plaire à un public ouvert et appréciant déjà des groupes de metal extreme ayant évolué vers un style plus accessible comme Moonspell, Sentenced, In the woods et Anathema.

A lire aussi en VIKING METAL :


BRYMIR
Breathe Fire To The Sun (2011)
Le futur du Power/Folk serait-il assuré ?

(+ 1 kro-express)



TÝR
Valkyrja (2013)
De l'essence dans le réservoir, le doux Viking !


Marquez et partagez




 
   DAVID

 
   BIONIC2802
   MEFISTO

 
   (3 chroniques)



- I.c.s. Vortex Chant)
- Oystein G. Brun (guitares)
- Jens F. Ryland (guitares)
- Kai K. Lie (basse)
- Grim (batterie)


1. Oceans Rise
2. Universal
3. The Witching Hour
4. The Black Token
5. Nocturnal Vision
6. Ad Noctum
7. Winter Millenium
8. Fields Of Long Gone Presence



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod