Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Black Star Riders

The ALMIGHTY - Soul Destruction (1991)
Par FREDOUILLE le 24 Mars 2020          Consultée 672 fois

LE TOUT PUISSANT…. Rien que ça ! Voici THE ALMIGHTY, un groupe assez mésestimé et presque absent des colonnes de Nightfall In Metal Earth, en effet seul le Live "Blood, Fire & Live" (1990) y est chroniqué à date. C’est un peu injuste d’autant que la bande à Ricky Warwick (futur BLACK STAR RIDERS), des Écossais originaires de Glasgow soit dit en passant, possède quelques albums décents dans sa discographie, je pense notamment à "Powertrippin’", "Crank" qui est sorti en pleine période Grunge mais aussi à ce "Soul Destruction" dont il est question ici et dont l’artwork avait fait son petit effet à l’époque.

Je dis à l’époque car cet album, second opus du groupe après un "Blood Fire And Love" plutôt quelconque, date quand même de 1991, ce qui ne nous rajeunit pas. Et même si la production signée Andy Taylor (Ex-DURAN DURAN) n’y est pas des plus optimales (un peu trop de réverb’ à mon sens), elle reste néanmoins assez claire et plus que correcte pour l’époque. Et dire que The ALMIGHTY jouera en première partie de MAIDEN en 1993… Un signe qui ne trompe pas d’autant que la musique de The ALMIGHTY, punchy, prend toute sa dimension sur scène. D’ailleurs, quelques titres de ce "Soul Destruction" feront partie des classiques du groupe en live ("Crucify", "Free 'n' Easy", "Love Religion").

Ceci étant, The ALMIGHTY sur disque ce n’est pas si mal que cela même s’il est complètement inutile d’y aller chercher la moindre once d’originalité. The ALMIGHTY joue plutôt une musique simple, pas technique pour un sou, à savoir un Heavy Rock des familles, burné à souhait, presque plus proche du Rock'N'Roll pêchu à la MOTÖRHEAD (allez donc écoutez les soli de "Free'N'Easy"!) que du Hard Rock à proprement parler même si un titre comme "Hell To Pay" pourrait me faire mentir avec ses guitares presque sudistes et ses quelques notes d’harmonica.

Sur ce "Soul Destruction" de bonne facture, on se prend donc quelques belles avoinées avec notamment le meilleur titre de la galette, à savoir le puissant et efficace "Crucify" qui déboule avec sa batterie puissante et sa ligne de basse, rejoints bientôt par de puissantes guitares. Un titre bien rythmé, des riffs simples mais efficaces, une belle dose d'énergie, de quoi mettre presque le feu d’entrée de jeu avec qui plus est un Ricky Warwick qui montre qu’il a une grosse voix de jeune bagarreur. On retiendra d’ailleurs dans les titres pêchus de la galette, le très bon "Devil’s Toy" qui débute pourtant de façon tranquille avec quelques slide guitares et qui va prendre son envol emmené par la voix hargneuse de l’ami Ricky Warwick, "Loaded" bien qu’un peu trop conventionnel, ou encore l'effronté "Joy Bang One Time" accrocheur mais répétitif et pas si éloigné que cela d’un SKID ROW.

Et si The ALMIGHTY sait jouer une musique plutôt simple et parfois rentre dedans, il n’en oublie pas moins d’y apporter quelques variations bienvenues avec l’apparition de guitare acoustique comme sur "Bandaged Knees" sorte de ballade punchy avec son refrain tout à fait sympathique, de l’harmonica on l’a vu plus haut et d’y soigner les refrains, notamment sur deux compositions accrocheuses qui sortent réellement du lot à savoir les catchy "Love Religion" et "Free'N'Easy". Enfin, on n’oubliera pas non plus la ballade très agréable qu’est "Little Lost Sometimes" sans pour autant être exceptionnelle.

En résumé, "Soul Destruction" est un album plutôt agréable et honnête, montrant une progression en termes d'écriture par rapport à son prédécesseur et qui a le mérite de proposer quelques très bons titres bien punchy tels "Crucify", "Free'N'Easy" pour ne citer que ces deux-là. Un opus qui n'a pas trop vieilli au final malgré ses presque trente ans ! Un disque à découvrir ou à redécouvrir. Mais The ALMIGHTY fera encore mieux avec "Powertrippin'".

Morceaux préférés : "Crucify", "Free 'n' Easy", "Devil's Toy", "Sin Against The Light".

A lire aussi en HARD ROCK par FREDOUILLE :


SANTA CRUZ
Santa Cruz (2015)
Un SKID ROW des temps modernes !




HORISONT
About Time (2017)
Nostalgique des 70's ? HORISONT est fait pour vous


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Ricky Warwick (chant)
- Tantrum (guitares)
- Floyd London (basse)
- Stump Munroe (batterie)


1. Crucify
2. Free 'n' Easy
3. Joy Bang One Time
4. Love Religion
5. Bandaged Knees
6. Praying In The Red Light
7. Sin Against The Light
8. Little Lost Sometimes
9. Devil's Toy
10. What More Do You Want
11. Hell To Pay
12. Loaded



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod