Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  SINGLE

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

2015 Beyond The Red Mirror
 

- Style : Power Symphony, Galloglass, Manticora, Iron Savior, Gamma Ray
- Membre : Demons & Wizards, Serious Black, Coldseed, Sinbreed
- Style + Membre : Savage Circus
 

 Site Officiel (1684)
 Site Francophone (1281)

BLIND GUARDIAN - The Bard's Song (in The Forest) (2003)
Par JEFF KANJI le 15 Décembre 2019          Consultée 582 fois

Si le Gardien Aveugle a gagné sa réputation de barde, c'est en grande partie grâce au succès de "The Bard's Song", cette ritournelle médiévalisante, largement inspirée des travaux de SKYCLAD que le groupe ne visualisait pas forcément comme un classique à l'époque de sa sortie (d'où sa criante absence de "Tokyo Tales", rétrospectivement).

Il faut dire qu'à ce moment-là, tout le savoir-faire apporté par Kalle Trapp commençait à ne plus suffire au groupe, qui se prendra le chou notamment sur ce titre. En effet, il ne vous aura pas échappé que la version présente sur "Somewhere Far Beyond" diffère quelque peu des performances live, et ce depuis la sortie de l'album en 1992. Il était en effet indispensable de jouer sur un clic pour être carré en studio, et selon les possibilités et les recommandations de Kalle Trapp, il fallait suivre ce métronome régulier coûte que coûte, ce qui donne cette impression d'un interlude largement précipité, que le groupe ne souhaitait pas, et qui restera par ailleurs largement frustré et insatisfait du résultat final.

La période de la sortie de "A Night At The Opera" est charnière pour BLIND GUARDIAN à bien des égards ; la formation allemande a beaucoup mûri pendant la création de "Nightfall In Middle Earth", qui constitue aussi l'aune d'un ambitieux projet orchestral qui mettra près de vingt-cinq ans à se concrétiser. L'opus consacré au Silmarillion a fait basculer BLIND GUARDIAN dans la cour des grands et "A Night At The Opera" le verra tourner plus que jamais et dans des conditions de plus en plus enviables, et pour un public de plus en plus large. Et l'année 2003 sera toujours occupée niveau bacs, car après la sortie de "And Then There Was Silence" et du septième longue-durée des Allemands en 2002, et avant la parution du mémorable "Live" trois semaines plus tard, BLIND GUARDIAN nous livre en single une nouvelle version de "The Bard's Song (In The Forest)" son titre emblématique.

C'est un Maxi, et les trois pistes suivantes (ainsi que la vidéo, qualité 2003) sont consacrées à autant de versions live du morceau, dans un souci de capter l'ambiance d'endroits-clés (Stuttgart et Munich sont des fiefs du Gardien, ainsi que Milan et Madrid, qui verront leurs publics aux avant-postes sur "Live"). Alors commençons par la nouvelle version studio ; elle est juste magistrale, dans le sens où la vibe du titre, tel qu'il est transcrit quand BLIND GUARDIAN le joue, est parfaitement restituée. De plus, elle bénéficie grandement des progrès vocaux notables d'Hansi Kürsch (qui gagnera encore en finesse par la suite) dont la prestation est bien plus nuancée que sur "Somewhere Far Beyond". Et puis bon les guitares respirent, prennent leur temps, nous entraînent dans les bois magiques avec douceur et mélancolie à la fois. Le tout est saupoudré de petits arrangements de cordes concoctés par le fidèle Matthias Wiesner, pour un rendu qui respecte l'approche acoustique du morceau. Les chœurs sont bien mieux arrangés également. Bref vous l'aurez compris, s'il n'y a qu'une version de "The Bard's Song" à conserver c'est celle-ci !

Rehaussé d'une jolie illustration de Leo Hao, qui participera également à la conception du DVD "Imaginations Through The Looking Glass" et du single "Another Stranger Me" (montrant une certaine appétence pour le bleu visiblement), "The Bard's Song (In The Forest)" dans sa version 2003, dispose d'un écrin à la mesure de sa réputation. Les versions live sont intéressantes, enfin surtout pour le fan hardcore, car l'ambiance est sensiblement différente d'un endroit à l'autre, avec des Italiens très présents et excellents chanteurs, une sensation de cohésion voire de communion assez dingue sur la version de Munich, et des Madrilènes festifs (même s'ils chantent un peu moins bien que leurs voisins).

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


KAMELOT
The Fourth Legacy (1999)
Premier coup de maître !

(+ 2 kros-express)



FROZEN CROWN
Crowned In Frost (2019)
La même en couleur


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Hansi Kürsch (chant, basse)
- Andre Olbrich (guitare)
- Marcus « Magnus » Siepen (guitare)
- Thomen 'the Omen' Stauch (batterie)
- -
- Stefan Pintev (cordes)
- Boris Match (cordes)


1. The Bard's Song (in The Forest)
2. The Bard's Song (in The Forest) (live 10/10/2002 M
3. The Bard's Song (in The Forest) (live 05/05/2002 M
4. The Bard's Song (in The Forest) (live 04/06/2002 M
- Video Track
5. The Bard's Song (in The Forest) (live 07/05/2002 S



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod