Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY ÉPIQUE  |  E.P

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Grand Magus, Eternal Champion, Manilla Road, Visigoth, Atlantean Kodex

GATEKEEPER - Grey Maiden (2019)
Par T-RAY le 8 Avril 2019          Consultée 615 fois

Il y a des groupes qui ont le chic pour sortir des E.P.s plutôt que des albums. GATEKEEPER en fait partie. Dix ans de carrière et, jusqu'à 2018, deux E.Ps au compteur, contre un seul album studio, arrivé tardivement. Bon, il faut tout de même tempérer ce constat car, du haut de ses trente minutes et une poignée de secondes, son premier Extended Play (la version en toutes lettres de l'acronyme en deux caractères déjà cité deux fois dans ce paragraphe), "Prophecy And Judgement", avait toutes les caractéristiques d'un album. Seul Jeff Black, fondateur du groupe canadien, ne l'entendait pas de cette oreille et préférait commercialiser celui-ci comme un E.P. (j'vous dis pas le nombre de fois où vous aller lire ce putain de terme dans cette chronique).

Pourtant, moins d'un an après avoir enfin publié son premier véritable opus studio longue durée, le solide "East Of Sun", v'là-t-y pas que GATEKEEPER nous revient… Avec un nouvel E.P. ! Le troisième de son existence, donc, voire le quatrième si l'on inclut l'E.P. promotionnel qui a précédé la sortie de "East Of Sun". Bref : tout ceci permet de confirmer que la formation se sent plus à l’aise avec ce type de format et cela lui permet d'avancer par petites touches, apportant un peu plus de couleur à son Heavy Metal, qui s'est sérieusement éloigné des influences Doom de ses débuts. Enfin, éloigné… C'est vrai sur les morceaux les plus récents, mais pas sur les anciens, qui datent de l'époque où GATEKEEPER était établi à Edmonton. Or, on retrouve une nouvelle fois un titre de cette période sur ce nouvel E.P.

Depuis l'an dernier et la sortie de "East Of Sun", Jeff Black affirme sa volonté de revisiter son répertoire d'alors avec la voix de son nouveau chanteur, Jean-Pierre Abboud. En effet, "East Of Sun" avait déjà été le prétexte pour réinterpréter deux des quatre titres de l'E.P. "Prophecy And Judgement" : la version originale de "Swan Road Saga" et surtout une toute nouvelle version de "North Wolves", plus condensée, plus musclée, plus Heavy et moins Doom Traditionnel, en fait. L'occasion de constater que ce que GATEKEEPER avait perdu en lyrisme avec le remplacement de Shorre McColman au micro, il l'avait compensé en termes de puissance, de spectre vocal et d’epicness en embauchant Jean-Pierre Abboud.

Aussi, en entendant son interprétation de "Tale Of Twins", troisième extrait de "Prophecy And Judgement" revisité par ses soins, il n'y a plus vraiment de quoi être déçu du remplacement de McColman par Abboud. Celui-ci offre en effet à ce morceau un surplus d'énergie bienvenu et, si cela ne change pas grand-chose à la facette Doom Trad du morceau, toujours bien sensible, sa voix apporte au titre un souffle épique plus intense. Et le souffle épique n'est absolument pas ce qui manque aux morceaux de "Grey Maiden", croyez-moi ! Le morceau-titre lui-même en est gavé. Avec lui, d'ailleurs, GATEKEEPER nous offre l'un des meilleurs morceaux de sa carrière. Ni plus, ni moins !

Voilà en effet un titre qui a tout du futur classique et qui permet aux nouveaux musiciens qui ont rejoint Jeff Black lors de son emménagement à Vancouver d'exprimer toutes leurs qualités. Guitares rythmiques en chêne massif, parties lead étincelantes, batterie sans fantaisie mais suffisamment carrée pour soutenir l'ensemble dans son assaut pour la “Vierge Grise”... Seule la basse est un peu laissée à l'arrière, mais les fameux vocaux de Jean-Pierre Abboud, eux, sont au top. Donnant parfois l'impression de pousser ses cordes vocales dans ses retranchements sans pourtant monter très haut dans les aigus, sa voix apparaît tout à fait humaine, mais c’est ce qui fait sa force ! Elle gagne ainsi en authenticité et donne le sentiment d'appartenir à un soldat qui a lui-même survécu au champ de bataille, l'épée à la main, et peut fièrement chanter la victoire des siens, malgré la fatigue.

Une voix qu'il peut mettre à aussi bonne contribution dans un registre bien plus calme. Celui de la ballade acoustique moyen-âgeuse "Moss", riche de superbes chœurs et de cordes frottées gracieuses. Un véritable écrin pour son chant, aussi doux dans les basses fréquences que déchirant dans les aigus. C'est simple : la voix de Jean-Pierre Abboud donne l'impression qu'il a vécu lui-même les aventures et événements qu'il chante. Et s'il n'impressionne pas littéralement l'auditoire, il est capable d'emmener son public très loin dans l'univers de GATEKEEPER. Avec Abboud au micro, on voyage très loin dans l'imaginaire, dans l'espace et dans le temps… Jusqu'au beau milieu des années 80, même !

En effet, le groupe canadien profite de cet E.P. pour nous rappeler l'existence d'une formation oubliée de la New Wave Of British Heavy Metal : TREDEGAR. "Richard III" n'est autre qu'une reprise d'un morceau de l'unique album de ce quartette monté de toutes pièces par les ex-BUDGIE Ray Philips et Tony Bourge, paru en 1986. Un titre plus anecdotique mais qui permet à GATEKEEPER de montrer que son Heavy Metal tire autant son inspiration de son Amérique du Nord natale que de la Grande Bretagne. Une pièce qui, surtout, permet aux Canadiens et à Jean-Pierre Abboud en particulier de démontrer sur un seul morceau ce qu'ils avaient déjà prouvé sur deux des précédentes chansons de cet E.P. : leur souffle épique et leur maîtrise des parties plus intimistes, car "Richard III" combine les deux. Un peu comme la pièce éponyme de Shakespeare, en somme.

Grâce à "Grey Maiden", finalement, GATEKEEPER pose les dernières pierres du pont qui relie le premier âge de la formation au deuxième, désormais bien entamé. Flanqué de compagnons solides, Jeff Black peut donc se projeter vers l'avenir avec une confiance renouvelée dans les capacités de son groupe. Et si l'E.P. ne contient que deux titres véritablement originaux, le reste n'étant que reprise et auto-reprise, il se pose réellement en complément de qualité au premier E.P. du quintette, "Prophecy And Judgement", et à son premier album, "East Of Sun". L'écoute des trois disques à la suite peut valoir le coup, si l'on veut s'offrir une bonne heure et demie de Heavy Metal épique de très bonne facture.

A lire aussi en HEAVY METAL par T-RAY :


GATEKEEPER
Prophecy And Judgement (2013)
On est dans la Fantasy à l'ancienne, là !




GHOST
Ceremony And Devotion (2017)
Cérémonie œcuménique pour fans anciens et nouveaux


Marquez et partagez




 
   T-RAY

 
  N/A



- Jeff Black, Aka Geoff Blackwell (guitares, choeurs)
- Jean-pierre Abboud (chant)
- Kenny Kroecher (guitares)
- David Messier (basse)
- Tommy Tro (batterie)


1. Grey Maiden
2. Tale Of Twins
3. Moss
4. Richard Iii (cover De Tredegar)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod