Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Blues Pills, Psychedelic Witchcraft
 

 Site Officiel (40)

WOLVESPIRIT - Fire And Ice (2018)
Par DARK BEAGLE le 16 Janvier 2019          Consultée 565 fois

Les Allemands de WOLVESPIRIT n’auront pas perdu de temps. Sitôt "Blue Eyes", leur quatrième album, sorti que ce "Fire And Ice" était déjà pensé. Bien sûr, le groupe a un peu tourné dans l’intervalle, s’est positionné sur quelques festivals, mais ceux qui les suivent sur les réseaux sociaux ont très vite pu voir que de nouveaux titres émergeaient alors que la formation indiquait qu’elle était en studio et qu’elle enregistrait. Pour certains, cela ne serait pas forcément un bon signe. Trop de précipitation, etc, etc… Et nous pourrions leur donner tort. Devons-nous nous attendre à un album enregistré trop rapidement, ou constitué de chutes de studio du dernier opus ? Ou WOLVESPIRIT nous fera-t-il la surprise de se renouveler et de briller ?

Un peu des deux, en définitive. On ne peut pas vraiment parler d’évolution, concernant ce groupe. Si nous avons pu remarquer qu’il était un peu moins sauvage depuis quelques temps, au fond la musique reste la même. Un Hard Rock qui pue l’héritage des années 70 (avec quelques incursions dans les 60) sans chercher à vraiment apporter des touches de modernité à l’ensemble, mené par une chanteuse qui semble venir d’une autre époque. En effet, Debby Craft évoque sans problème une Janis Joplin qui n’aurait pas cette aura Soul particulière. Une voix un brin éraillée, qui correspond finalement bien à cette musique qui, si elle n’est pas originale, contient suffisamment de bonnes choses pour être appréciable.

Debby Craft ne se contente d’ailleurs pas que de chanter, c’est également elle qui se charge des artworks de WOLVESPIRIT, accentuant leur touche psychédélique avec des illustrations souvent très colorées et abstraites. Ici, il convient d’ouvrir le livret pour en connaître un peu plus, avoir des indices quant à une éventuelle signification, l’œuvre s’affine, en dit un peu plus et reste libre à toute interprétation. Et ce psychédélisme, nous le retrouvons dans la musique de WOLVESPIRIT. Nous sommes instantanément replongés des années en arrière, avec une furieuse envie de taper du pied tant l’énergie déployée sur l’ouverture, le très bon "Tell Me Why", est communicative. Musicalement, c’est assez simple, du Hard Rock qui se laisse souvent distraire par un orgue insistant, tandis que Debby nous dicte sa loi à travers son chant gentiment râpeux.

Elle reste l’élément central de la musique de WOLVESPIRIT, dans le sens où c’est, au final, sa prestation que l’on retiendra le mieux, même si on note çà et là des parties instrumentales qui interpellent, comme ce solo sur "Tell Me Why" qui a quelques connotations Heavy Metal assez étonnantes, ou cette partie plus calme sur le title track qui, nous le savons rapidement, est là pour se faire déchirer dans tous les sens quand le moment est de revenir au refrain et c’est effectivement ce qui arrive (toutes proportions gardées). Ce n’est pas KREATOR non plus, hein). Mais la chanteuse sait varier son propos, elle ne se cantonne pas à essayer de livrer une prestation proche de Janis Joplin, qui semble être un modèle pour bon nombre de chanteuses qui évoluent dans le genre aujourd’hui.

Mettons en opposition "Like A Wolf In The Night" et "At The End". La première est un titre enlevé, puissant, doté d’un refrain qui donne envie de hurler à tue-tête avec la petite Debby. La seconde est une ballade, plutôt jolie, qui pose la musique de WOLVESPIRIT, qui offre une respiration avant le final autrement plus dynamique. La voix de Debby Craft s’adapte à ces différents univers, plus criarde (sans que cela ne soit déplaisant) sur la première cité, plus suave, féline, sur la deuxième, accompagnant la mélodie de bien belle façon. Et encore une fois, c’est sa prestation que l’on va retenir avant tout, c’est elle qui semble habiter chaque titre pour les sortir d’un oubli malheureusement assez tentant.

Parce que même si la musique a parfois des teintes plus simplement Rock, si Debby Craft fait tout son possible pour briller de mille feux, la musique de WOLVESPIRIT, en s’assagissant avec les années, a perdu pas mal de son charme initial. Oh bien sûr, à l’époque, tout n’était pas parfait, mais il y avait ce grain de folie, cette spontanéité qui semble faire parfois défaut ici. Il y a les coups d’éclat ("Tell Me Why", "Fire And Ice", "Like A Wolf In The Night", "At The End"), avec de temps en temps un morceau qui dépasse les autres de la tête et des épaules ("Like A Wolf…") et il y a le reste. Plus quelconque, plus téléphoné, moins accrocheur et oublié à peine écouté… Il manque à ce disque une constance, même si au final le résultat est loin d’être anecdotique. Il le devient par le fait que ce n’est pas le disque de WOLVESPIRIT que l’on écouterait forcément si le choix se présentait. Dommage, cela partait plutôt très bien.

Après, "Fire And Ice" reste un bon petit album de Hard Rock typé ’70. Les amateurs du genre apprécieront certainement. Cela reste dynamique à défaut d’être parfois imaginatif. Mais cela ne veut pas forcément dire que les meilleures années de WOLVESPIRIT sont derrière lui. Le groupe est encore relativement jeune et il peut encore nous surprendre, comme il a déjà su le faire par le passé. Ce disque n’est absolument pas à considérer comme un faux-pas. Il reste malheureusement dans la lignée de son prédécesseur qui avait commencé à marquer un coup de mou. La machine n’est pas repartie, même si elle indique quelques petits signes d’amélioration. À voir comment cela évolue pour le prochain essai…

A lire aussi en HARD ROCK par DARK BEAGLE :


HEART
Live In Atlantic City (2019)
Nos marraines à la noce !




HEART
Dreamboat Annie (1975)
Dames de cœur


Marquez et partagez




 
   DARK BEAGLE

 
  N/A



- Debby Craft (chant)
- Rio Eberlein (guitare)
- Phil Müller (basse)
- Daniel Scholz (batterie)
- Olivier Eberlein (claviers)


1. Tell Me Why
2. Fire And Ice
3. Break The Chain
4. Wheel Of Life
5. Feather In The Wind
6. Like A Wolf In The Night
7. At The End
8. Rock'n'roll Gipsy
9. No More



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod