Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (30)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2003 1 Masterplan
2005 1 Aeronautics
2007 2 Mk II
2010 1 Time To Be King
2013 Novum Initium
2017 Pumpkings
 

- Style : Nightmare, Civilization One
- Membre : Jorn Lande & Trond Holter, Symfonia, Stratovarius, At Vance, Roland Grapow , Cradle Of Filth, Riot, Beautiful Sin, Helloween, Jorn, Ark
- Style + Membre : Allen - Lande, Serious Black

MASTERPLAN - Masterplan (2003)
Par AAARGH le 6 Février 2010          Consultée 4791 fois

"Quand on veut noyer son chien, on dit qu'il a la rage". Grapow et Kusch jugés coupables de l'échec de "The Dark Ride", Weikath punit les coupables en leur signifiant la fin de leur aventure à base de citrouille. Ils rejoignent les martyrs qui ont souffert ce châtiment. Sans pour autant aller pointer au pôle emploi local de Hambourg car leur projet parallèle devient finalement groupe principal.
Donc merci à Janne Warman et à Russell Allen, les compagnons d'amusement mais on ne s'amuse plus désormais !

Puissant, direct et mélodique avec un ton plutôt joyeux en général et l'excellentissime Jorn, on navigue donc dans une mixture musicale à tendance power-heavy, sorte de GAMMA RAY des 90ies avec un chanteur orienté rock. De toute façon avec 2 ex-HELLOWEEN, un bassiste ex-IRON SAVIOR et un claviériste de tournée de GAMMA RAY, difficile de ne pas "sonner" allemand.
Pour ceux qui ne le connaissaient pas, les capacités de Jorn Lande, capable de tout chanter, magnifie les compositions moyennes avec son timbre et sa puissance (au hasard le refrain de "Into The Light"), son registre étant quelque part entre Coverdale et Dio.

Les claviers ça fait toujours peur, à nous les vieux, on le sait surtout pour un groupe évoluant en formation Stratovarienne. Ça reste un instrument de complément et d'accompagnement ("Soulburn"). Les instruments usuels restent devant, mais derrière Jorn. Faudrait voir à pas déconner, on met nos atouts en avant quand on les connaît ! Autre point fort: Grapow ! Qui se livre à quelques leçons guitaristiques bien venues (riffs et soli) tout au long du CD.

Le choix du single fût une évidence, bien évidemment. "Enlighten me" est le titre, à la fois le plus metal et aussi le plus accessible et le plus immédiat. Non que les autres titres soient compliqués à appréhender. Cet album offre des titres à ambiances variées mid-tempos ("Crystal Night"), des morceaux évoluant ("Soulburn"), rapides ("Kind Hearted Light"). Et toujours des supers refrains mélodiques et efficaces, sans parler de quelques surprises acoustiques (notamment les ballades "Into The Light" ou "When Love Comes Close")!

Sur les points qui fâchent, il y a bien quelques titres moins bon (mais pas mauvais ! Ok, ami lecteur ?), le premier qui passe à l'esprit est bien entendu "Heroes", valant surtout pour l'alliance de Kiske et Lande, ou encore le relativement lourd, par son refrain, "Crawling From Chaos" ou le "Sail On" avec son refrain niais. Juste ce creux au milieu, que les excellents titres ouvrant l'album masquent sans peine.

Parfaitement calibré tant dans la production (propre et claire), la durée des chansons ou celle des soli, l'album transpire la professionnalisme et la volonté de frapper un grand coup, à tel point, qu'il est difficile de ne pas voir un adversaire supplantant HELLOWEEN et son égotique guitariste fondateur. Dont celui-ci disait lors de l'arrivée d'Uli Kusch au sein d'HELLOWEEN, en provenance de GAMMA RAY, qu'il passait de la copie à l'original. Ajoutons à cela que certains titres sont des vieux titres de l'époque Helloweenienne que Grapow n'avait pas pu faire passer car Deris n'arrivait pas à atteindre certaines notes trop hautes... Et là, on vient de passer le solde de tout compte. Forcément on se dit que tout ça se confirmera et que MASTERPLAN est appelé à durer au sommet.

En résumé: un album non révolutionnaire, mais exécuté et composé professionnellement, paradoxalement rafraichissant pour l'époque de sa sortie. De plus avec Jorn Lande et deux ex-HELLOWEEN : la vie est belle ! Et le futur certainement aussi !

Le morceau où un ex-HELLOWEEN rend visite à un ancien collègue d'HELLOWEEN : "Heroes".
Le morceau au refrain aérien et mélodique : "Bleeding Eyes".
Le morceau superbement arrangé et orchestré : "Soulburn".
Le morceau speed : "Crawling From Hell".

A lire aussi en HEAVY METAL par AAARGH :


KING DIAMOND
A Dangerous Meeting (1992)
Rencontre fatale




MERCYFUL FATE
In The Shadows (1993)
Don't Break The Oak!!


Marquez et partagez



Par METAL




 
   AAARGH

 
   EDEN

 
   (2 chroniques)



- Jorn Lande (chant)
- Roland Grapow (guitare)
- Uli Kusch (batterie)
- Axel Mackenrott (clavier)
- Jan Eckert (basse)


1. Spirit Never Die
2. Enlighten Me
3. Kind Hearted Light
4. Crystal Night
5. Soulburn
6. Heroes
7. Sail On
8. Into The Light
9. Crawling From Hell
10. Bleeding Eyes
11. When Love Comes Close



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod