Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1971 Thin Lizzy
1972 Shades Of A Blue Orph...
1973 Vagabonds Of The West...
1974 Nightlife
1975 Fighting
1976 Jailbreak
  Johnny The Fox
1977 Bad Reputation
1978 Live And Dangerous
1979 Black Rose : A Rock L...
1980 Chinatown
1981 Renegade
1983 Thunder And Lightning
  Life
 

- Style : Horisont, Crash Kelly
- Membre : Dare, Tygers Of Pan Tang, Wami
- Style + Membre : Phil Lynott , Wild Horses [uk], Gary Moore , Msg, Black Star Riders

THIN LIZZY - Vagabonds Of The Western World (1973)
Par FENRYL le 8 Juin 2018          Consultée 590 fois

Une année s'écoule encore une fois… Le groupe ne lâche rien et compose, tente, produit… Et se produit. Mais rien ne semble se passer comme le désirent nos musiciens…
Les bonnes fées auraient donc oublié de se pencher au dessus du berceau de THIN LIZZY ? La destinée de nos Irlandais est-elle irrémédiablement vouée à ne pas connaître ce fameux "coup de pouce du destin" ?
Decca Records, la maison de disques de TL, choisit durant la dernière tournée du groupe de sortir un single : un réarrangement d'une ballade traditionnelle irlandaise du nom de "Whiskey In The Jar"…
Le groupe est fou de rage : comment espérer faire l'étalage de son talent de composition en étant présenté au travers d'une réorchestration d'une chanson du folklore de leur île natale ?

C'est bien là que la magie opère ! Au début de l'année 1973, le single est en tête des charts irlandais of course mais accroche presque le Top 5 British !
C'est dans ce contexte que déboule donc "Vagabonds Of The Western World"… Il permet de découvrir le travail en artwork de Jim Fitzpatrick qui officiera sur de nombreux autres albums du groupe par la suite.
Il compose à mes oreilles un album à part car il représente le "début" du groupe à une autre échelle… Mais surtout il contient un de mes titres fétiches du groupe à savoir ce fameux "Wiskey In The Jar". Très intelligemment remis sur le devant de la scène par METALLICA bien plus tard, il représente ma porte d'entrée chez THIN LIZZY, donc difficile d'être forcément objectif !
Tout est fantastique dans ce titre : de l'intro, entêtante et tellement dansante, à la dernière note finale, THIN LIZZY s'approprie totalement le morceau. Un titre culte sans aucune équivoque. Je pourrais en parler des heures mais je perdrais trop de temps à ne pas l'écouter en le faisant !!

L'opus s'ouvre d'ailleurs avec un "Mama Nature Said" punchy et frais, qui fait plaisir à entendre. Lynott ne minaude pas ici et lâche les chevaux côté voix.
Phil et sa bande continuent toutefois à proposer des expériences particulières : les complaintes retrouvent leur place ("Little Girl In Bloom", qui finalement fait la part belle à Eric avec un solo très bluesy) et permettent à Phil de faire étale de son talent de chanteur, sans négliger une basse toujours aussi ronde et ronronnante. Et que penser de ce "Slow Blues" qui s'ouvre sur des notes aiguës de guitare avant de laisser place à un Blues implacable sur un riff presque funky, servant de trame à des envolées de guitare qui font mouche.

C'est pourtant raté sur "Gonna Creep Up On You", morceau le plus faible car pénible et ennuyeux sur les deux premiers tiers de sa partition, avec sans doute le mou du genou "A Song For While I'm Away".
Heureusement, THIN LIZZY est une machine pleine d'énergie qui sait s'extirper encore à quelques moments : il faut à ce niveau évidemment faire référence au seul single sorti – "The Rocker" – durant lequel chaque membre se lâche totalement et affiche son amour de la musique à chaque poste !

Il faut enfin noter que "Vagabonds Of The Western World" correspond au dernier opus avec Eric Bell au poste de guitariste. Il faut désormais mesurer tout le travail qu'il a fourni, comme tremplin, même si la suite sera d'un tout autre calibre.

Bizarrement, avec 12 titres et 57 minutes, "Vagabonds Of The Western World" m'est toujours apparu beaucoup trop long. J'ai du mal à réellement le justifier, même si le manque de rythme globalement ici laisse apparaître un côté un poil trop pépère.
Il faut toutefois noter qu'à sa sortie en 1973, les deux faces ne comportaient que huit titres (les huit proposés dans l'ordre de la tracklist ci-contre) et que je vous présente aujourd'hui bien évidemment la version "cd edition bonus track" avec le single "Wiskey In The Jar" et sa face B ("Black Boys On The Corner"), enrichi de deux autres titres au final en plus (sans grande fulgurance, il faut bien l'avouer).

C'est l'occasion pour moi de clôturer ce premier cycle de l'Histoire de THIN LIZZY, sans doute la moins intéressante du point de vue NIMEsque, mais essentielle pour savoir ce qui a enfanté une telle référence par la suite.

Note réelle : 2,5/5.

Top : "Wiskey In The Jar", "The Rocker", "Mama Nature Said".

A lire aussi en HARD ROCK par FENRYL :


BLACK LABEL SOCIETY
The Song Remains Not The Same (2011)
La chanson vous rappellera bien quelque chose...




SIXX: A.M.
Prayers For The Damned Vol.1 (2016)
Quand le side project devient titulaire... Qualité.

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Brian Downey (batterie, percussions)
- Phil Lynott (basse, chant, guitare acoustique)
- Eric Bell (guitares)


1. Mama Nature Said
2. The Hero And The Madman
3. Slow Blues
4. The Rocker
5. Vagabond Of The Western World
6. Little Girl In Bloom
7. Gonna Creep Up On You
8. A Song For While I'm Away
9. Whiskey In The Jar
10. Black Boys On The Corner
11. Randolph's Tango
12. Broken Dreams



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod