Recherche avancée       Liste groupes



      
MELODIC BLACK DEATH METAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


NAUMACHIA - Callous Kagathos (2007)
Par FENRYL le 1er Janvier 2018          Consultée 394 fois

Formé en 1999 en Pologne, NAUMACHIA se lance dans le secteur de prédilection de la maison locale, à savoir le Black Death Metal… Comme vous savez qui donc, natif de la même contrée !
Après un premier effort en 2004 ("Wrathorn"), le combo retente une percée avec ce "Callous Kagathos".

En plaçant systématiquement des arrangements électroniques à base de claviers, NAUMACHIA confère à ses titres une ambiance froide et mécanique.
Après une intro ambiancée (avec déjà quelques touches de Prog), le groupe annonce la couleur avec un très bon "Centurion" : typiquement Black Death, gavé de riffs thrashisants et porté par une voix à la croisée des deux mondes (pas totalement Black, pas complètement Death guttural), le morceau fait clairement mouche.
Côté virulence et action, le groupe sait se faire entendre : "Minimum Fatal Dose" ou "Sanguine Harvest" et "Harvesterror"… voire "Satyriatus"… Et "Morsus Ora"... Au final, on ne fait pas dans la diversité : le sentiment de répétition est très rapidement installé et on a du mal à savourer des titres trop homogènes et portés par une batterie en mode blast sans grand recul et/ou grand-chose à nous proposer.
Merci toutefois à "Sublatio" d'apporter un peu de solos de guitare qui sont les bienvenus dans cet océan de redite...

Les nappes de claviers qui apparaissent par la suite ont le don de m'insupporter, n'apportant au final que bien peu de choses… Prenons par exemple le cas de "Speculus Mundi" : on trouve ce type d'intro avant de se taper un break à mi-parcours qui lorgne vers un Prog pénible et surfait.
On nous refera le coup dans "Tenebroso" avec en plus un chant lyrique de contrebasson insupportable. Ces riffs syncopés sont pénibles et même une basse énorme dans le break ne saura faire passer la pilule.

Très rapidement donc jaillit un aspect aussi déroutant que dérangeant : sur "Minimum Fatal Dose", la basse claque en ouverture comme aux plus grandes heures du Jazz ! Une fois encore, il est ici fait la preuve que le Metal puise ses influences absolument partout et il est fréquent que de grandes pointures de notre belle musique assument de très fortes influences de ce côté.

Sur les douze titres + un bonus, on dénombre deux titres instrumentaux : "Fuga", quelconque et répétitif, et "Ancient Breed" qui lorgne davantage vers le titre de BO de film en mode interlude...

Pour une fois, je vous fais grâce de l'insupportable "Deadly Threshold" (bonus track) qui pourtant musicalement s'annonçait terriblement bien avant la découverte du duo voix masculine/féminine qui s'envole dans des aigus surréalistes et juste horribles (on attend de les voir dérailler dans le faux).

Au final, NAUMACHIA propose un "Callous Kagatos" moyen et beaucoup trop répétitif.
En alternant fureur et séquences Prog, les Polonais ne trouvent pour le moment pas de secteur novateur et intéressant à étayer pour s'estimer à la source d'un attrait quelconque. Une façon tordue de vous dire que ce groupe est trop moyen pour espérer surprendre et convaincre pour le moment.

Rien de neuf à l'horizon dans un océan de platitude.

Note réelle : 2,5/5.

Top : "Centurion".

A lire aussi en BLACK MELODIQUE par FENRYL :


DRUDKH
Handful Of Stars (2010)
La tête dans les étoiles ? Moi oui.

(+ 1 kro-express)



RIMFROST
Veraldar Nagli (2009)
Voyage épique et bien plus...


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Tomasz 'soyak' (chant, guitare)
- Andrzej 'armand' (guitare)
- Mariusz 'koshen' (claviers)
- Sebastian (basse session)
- Hord Beraht (batterie session)


1. Modern Victimology
2. Centurion
3. Speculus Mundi
4. Sanguine Harvest
5. Minimum Fatal Dose
6. Fuga (instrumental)
7. Satyriathis
8. Tenebroso
9. Morsus Ora
10. Sublatio
11. Ancient Breed (instrumental)
12. Harvesterror
13. Deadly Threshold (bonus Track)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod