Recherche avancée       Liste groupes



      
VIKING METAL ACOUSTIQUE  |  STUDIO

Lexique viking metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


BALDRS DRAUMAR - Fan Fryslâns Ferline (2017)
Par GEGERS le 9 Novembre 2017          Consultée 939 fois

J'aime le Metal aussi lorsqu'il se fait acoustique. Attention, je ne parle pas ici de ces adaptations le plus souvent foireuses que les artistes publient lorsque les idées viennent à manquer ou en fin de carrière, à l'image de ces MTV Unplugged et autres "acoustic cuts" que l'on nous sert dans un beau packaging cache-misère. Je parle bien ici de la création musicale acoustique. Bien sûr, dans le Metal, l'exercice est plutôt rare (notons tout de même l'album "Noitumaa" du groupe AJATTARA, tentative de proposer du Black Metal intégralement acoustique), et se retrouve majoritairement sur les scènes Folk et Pagan Metal. Chez ELUVEITIE avec la série de ses albums "Evocation", chez SUIDAKRA, ULVER, BORKNAGAR... L'album acoustique le plus abouti de ces dernières années étant certainement, et c'est un choix parfaitement subjectif, le "Acoustic Verses" de GREEN CARNATION. L'acoustique, c'est l'austérité, la mise à nu, et la reconstruction totale d'une identité et d'un univers.

Une gageure, en somme. Rappelez-vous comme Bob DYLAN s'était fait conspuer lorsqu'il avait viré électrique en 1965. Pourquoi l'inverse serait-il un exercice moins risqué ? C'est un fait, les Hollandais de BALDRS DRAUMAR n'ont pas la popularité de Dylan, et ils ne sont en aucun cas surnommés les "porte-parole d'une génération" par les médias, même spécialisés. Et pourtant, après deux réalisations Viking Metal placées sous le signe de l'agressivité, ce groupe venu de la province côtière de la Frise, au nord des Pays-Bas, se lance dans l'exercice unplugged. Ce n'est pas un projet monté à l'emporte-pièce ou permettant au groupe de faire patienter les fans entre deux sorties distordues. Non, cela fait plusieurs années que le groupe donne régulièrement des concerts acoustiques, et ce "Fan Fryslâns Ferline" est avant tout la concrétisation d'une véritable envie qui habite le groupe depuis plusieurs années.

Et le résultat se fait particulièrement intéressant. Le groupe parvient en effet à s'affranchir totalement des codes inhérents à la musique Metal pour proposer un album certes sombre, nordique dans l'exécution et dans l'esprit, mais résolument Folk dans les ambiances et dans la forme. Les influences Pagan se retrouvent toujours dans la musique du groupe, à travers une certaine lancinance des mélodies et l'utilisation d'instruments "tradi" (accordéon, flûte) autour de la guitare acoustique qui tient le premier-rôle et de la section rythmique. Pas de chant death ici, la voix reste rugueuse mais parfaitement claire sur les 12 morceaux qui constituent cet album. Tour à tour enjoués, énergiques ou plus doux, ces derniers surprennent par la présence de mélodies lumineuses ("Raven") et de refrains particulièrement intéressants. Tous ces titres sont liés par une thématique commune, BALDRS DRAUMAR parlant essentiellement du panthéon nordique et de sa relation avec le Royaume de Frise, qui s'étendait sur les Pays-Bas et une partie de l'Allemagne dans le courant des VIIème et VIIIème siècles. Thor et Odin ne sont jamais bien loin, mais voici là un thème inédit et peu usité. Un bon point, même si le chant en frison, dialecte de cette région, rend futile toute tentative de compréhension des textes.

L'âme de cet album se trouve dans son interprétation brute de décoffrage. Contrairement à nombre de groupes œuvrant dans un style similaire, BALDRS DRAUMAR n'hésite pas à se faire simple et lumineux et, ce faisant, propose quelques mélodies très appréciables et percutantes ("Thuners Fjoer"). Les choeurs guerriers sont présents ("Oer De Runen"), mais n'écrasent jamais par leur puissance les morceaux marqués par la prédominance de la guitare acoustique et du chant. "Hva Faen?", voici typiquement le genre d'ambiance surprenante de la part d'un groupe Viking Metal. Le groupe hollandais ose briser les codes, et parvient à proposer un album varié, au sein duquel le dénominateur commun reste la recherche permanente de la mélodie de qualité ("Magna Frisia"), accompagnée d'une volonté de varier les tempi.

Et BALDRS DRAUMAR réussit son coup, puisque le groupe propose un album résolument original. Loin des ambiances sombres ou mélancoliques distillées par ses contemporains sur les albums de ce genre, le groupe n'hésite pas à s'ouvrir et à faire entrer la lumière dans son Viking Folk d'une très grande richesse mélodique. L'accessibilité et l'apparente simplicité des compositions ici présentées risquent de rebuter les puristes, mais les amateurs de compositions efficaces y trouveront leur compte. Loin des schémas habituels de l'album unplugged, "Fan Fryslâns Ferline" est une surprise chaudement recommandable, dont le contenu est à l'opposé des tons froids de sa pochette.

A lire aussi en VIKING METAL :


KAMPFAR
Mellom Skogkledde Aaser (1997)
Viking metal acoustique

(+ 1 kro-express)



SKÁLMÖLD
Með Vættum (2014)
Par la toute puissance de Mjölnir


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
  N/A



- Zuypschuyt (basse)
- Dondervuyscht (batterie)
- Vuurschpuwer (guitare)
- Wildgeraesch (chant)


1. Fan Fryslâns Ferline
2. Raven
3. Tsjoch Op
4. Slach By Warns
5. Hva Faen!?
6. Magna Frisia
7. Thuners Fjoer
8. Oer De Runen
9. Deat Lun
10. As De Loften Brekke
11. Hymirs Tsjettel
12. Hadagrims Fertriet



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod