Recherche avancée       Liste groupes



      
FUSION  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1968 2001 : A Space Odyssey
1971 Orange Mécanique
1975 Barry Lyndon
1977 Saturday Night Fever
1980 The Shining
1984 Ghostbusters
1985 Rocky Iv
1987 Full Metal Jacket
1994 Pulp Fiction
1995 Heat
1998 The Big Lebowski
2000 Snatch
2002 Moulin Rouge
2003 Kill Bill 1
2004 Kill Bill 2
2009 Inglorious Basterds
2012 Django Unchained
2017 Fifty Shades Darker

Bande Originale De FILM - Judgement Night (1993)
Par MULKONTHEBEACH le 30 Mai 2017          Consultée 835 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Oyé Oyé Gangstas Metalheads ! Les 90s sont de retour, enfin pour en parler seulement, avec la bande originale du film "Judgement Night" de 1993, orchestrée par les producteurs Happy Walters et Glen Grunman, qui ont senti le bon filon, à cette époque ou la Fusion était en plein essor. Bien leur en a pris ! Rares sont les B.O. qui suscitent un réel intérêt, et celle-ci en a.
Le mélange des genres peut parfois être indigeste dans certains cas, peut prêter à con-fusion ! Mais faire rencontrer frontalement le Metal et le Rap est une judicieuse idée. Pensez-donc, deux styles musicaux issus de la rue, à l’énergie commune, mais aussi et surtout une rage et des idéaux souvent en adéquation. Les racines sont les mêmes, seule la forme diffère, parfois le discours. On dira ce qu’on voudra du film en question, provocateur et surjoué sans doute, Mais la rondelle en vaut la chandelle ! Le disque, Erwin, le disque !

On ne va pas se mentir, il y a à boire et à manger ici, à commencer par la rencontre de TEENAGE FAN CLUB et DE LA SOUL, anecdotique, qui mérite tout au plus une mention passable, tout comme la paire SONIC YOUTH / CYPRESS HILL, plutôt fumeuse et sans mauvais jeu de mots, même si la chanson peut faire rire, "I Love You Mary Jane", tout un programme… Les groupes alternatifs ne partagent pas le même esprit de rébellion qu’avec les groupes de Metal ou de Rap, et font retomber la mayonnaise avant même qu’elle n’ait réussi à monter, dommage car du coup la dichotomie sur le papier se fait évidente à l’oreille…
Seul MUDHONEY et son Rock « cradingue » s’entremêle avec bonheur au Rap « punchy » de SIR MIX A LOT, au flow lumineux. "Freak Mama" est frais et entraînant, ce qui en fait un intermède idéal avant de passer au gros du sujet, et il y a du lourd…

Il y a certes des surprises plaisantes avec les outsiders, comme avec DINOSAUR JR, où l’on reconnaît bien la guitare pleurnicheuse de J. Mascis, couplée à l’entrain de ce cinglé de DEL THE FUNKY HOMOSAPIEN, rappeur en marge de ses confrères, au flow communicatif !
Rien à voir avec la déroute totale que constitue le duo PEARL JAM / CYPRESS HILL, où le groupe de Seattle se voit voler outrageusement la vedette par les fumeurs d’herbe, inintéressant et poussif au possible, dommage. À ce jeu là, seul THERAPY? s’en sort avec les honneurs, en donnant le change face à COME AND DIE…

Les ténors sont de sortie, et leur réputation n’est pas usurpée ici, loin s’en faut ! Les merveilleux tarés de FAITH NO MORE, associés aux non moins tarés de BOO YAA TRIBE, ces gros lards Samoans au grand talent, sont là pour nous réconforter avec "Another Body Murdered", incandescent, lourd et menaçant, une réussite totale ! cette basse lourde est incroyable. SLAYER n’est pas en reste et envoie du bois comme jamais avec cette tête brûlée de ICE-T, pour une « speederie » hargneuse que constitue "Disorder". Difficile d’échapper au « name dropping » lorsqu’on s’attaque à une bande originale de film. Ainsi HELMET et les excellents HOUSE OF PAIN se partagent le gâteau à parts égales, avec un début furibard, et une fin plus Hip-hop, pour un rendu efficace à souhait, à l’instar des New-Yorkais de BIOHAZARD et des pionniers que sont ONYX, groupe de Rap Hardcore exemplaire.

Les instigateurs / investisseurs de ce projet étaient des visionnaires, et ont eu le nez fin, puisque le genre Crossover ou Fusion sera partie intégrante de la première moitié des 90s, avec plus ou moins de réussite, car il y aura des aventures bien moins heureuses au cours de cette décennie. Pour autant, cette bande-son est réussie dans son ensemble, et aura au moins eu le mérite d’avoir transcendé les genres et les clivages. Mais en matière de musique, tout le monde sait, les frontières n’existent pas, et il est bien plus facile de rassembler les gens au travers de l’art, après tout, c’est bien là l’essentiel.

A lire aussi en FUSION par MULKONTHEBEACH :


STUCK MOJO
Declaration Of A Headhunter (2000)
Du Rap Metal aussi fort que RATM ? oui ça existe !!!




BOO YAA TRIBE
Angry Samoans (1997)
Fais gaffe petit, ces gars sont dangereux !


Marquez et partagez




 
   MULKONTHEBEACH

 
  N/A



- Helmet & House Of Pain
- Teenage Fan Club & De La Soul
- Living Colour & Run Dmc
- Biohazard & Onyx
- Slayer & Ice T (feat. Wattie Buchanan)
- Faith No More & Boo Yaa Tribe
- Sonic Youth & Cypress Hill
- Mudhoney & Sir Mix A Lot
- Dinosaur Jr & Del Tha Funky Homosapien
- Therapy ? & Fatal
- Pearl Jam & Cypress Hill


1. Just Another Victim
2. Fallin'
3. Me, Myself & My Microphone
4. Judgement Night
5. Disorder (-war -uk '82 -disorder)
6. Another Body Murderer
7. I Love You Mary Jane
8. Freak Momma
9. Missing Link
10. Come And Die
11. Real Thing



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod