Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1985 Maniac

MANIAC - Maniac (1985)
Par KARL VON KARL le 19 Janvier 2017          Consultée 1524 fois

Téléportation immédiate dans les cryptes infernales des 80’s avec MANIAC et son premier album éponyme, lequel, de manière étrange, marqua sensiblement les esprits de certains passionnés ayant connu la sortie de la rondelle. Pourtant, le combo à la vision basique éprouve toutes les difficultés à élever son propos. En conséquence celui-ci navigue à plusieurs encablures des ténors du genre chez qui il pioche divers éléments. Prenez une louche du RUNNING WILD de "Gates To Purgatory" (1984) pour la puissance, le son et l’armature générale, ajoutez ensuite le minimalisme mélodique du "Heavy Metal Breakdown" (1984) de GRAVE DIGGER en moins incisif, avec cerise sur le moule-burnes, un vocaliste singeant de très loin Rob Halford, qui déclame et hurle plus qu’il ne chante véritablement tout en conservant le phrasé de Chris Boltendahl.

Bien évidemment tout cela ne décolle quasiment jamais malgré le côté sympathique et vaguement historique de la galette. En dépit d’une relative sincérité qui semble émaner d’un opus de la seconde vague du Heavy Metal allemand, l’ennui guette l’auditeur à chaque instant en raison du cruel manque d’inspiration qui nivelle l’ensemble par le bas. Eh oui, allemand, car les autrichiens de MANIAC sont associés à cette scène. Présentons toutefois les voisins de palier aux fins d'affiner le décor. Le vicieux et rugueux TYRANT, VETO le clone d’ACCEPT, l’éprouvant HIGH TENSION ou encore VAMPYR et son Speed Metal couinant autant qu’abrasif. Vous remarquerez que nous avons trié le panier en omettant volontairement des wagons entiers de congénères.

Cependant, l’un des titres présents traversa le temps en restant dans la mémoire des connaisseurs grâce à son ambiance convaincante. Il s’agit du guerrier "God Of Thunder", une réussite inattendue en forme de mid-tempo vindicatif et héroïque que n’aurait peut-être pas renié le MANOWAR de "Battle Hymns" ou, pour les fanatiques, le musculeux THOR dans ses meilleurs moments. Citons également "Shout It Loud" qui se situe dans la lignée des morceaux les plus lourds d’ACCEPT ou RUNNING WILD, mais sans le plus important : les mélodies fédératrices. Notons la seconde partie frénétique du solo sur l’anecdotique "Stage Free", qui vous rappellera sans doute les travaux de DIAMOND HEAD ou de l’excellent STORMWITCH.

Vous vous rendez compte que nous tirons sur les draps et que ces maigres reliefs ne seront pas satisfaisants pour les auditeurs affamés et exigeants que nous sommes. Et par pitié ne parlons pas des trois titres d’ouverture, respectivement "You Don’t Know It", "Get Ready" et "Dressed To Kill" qui malgré des velléités plus frontales et un souci évident de recherche d’efficacité, alignent des riffs communs non-mémorables et des refrains scandés sans effet véritable.

Un enregistrement hautement surestimé dont l’intérêt limité attirera surtout les collectionneurs avertis. Précisons que le groupe enfantera son second effort "Look Out" (1989) dans l’indifférence générale, en améliorant légèrement sa recette toutefois, puis raccrochera les bracelets de force définitivement.

A lire aussi en HEAVY METAL :


GRIM REAPER
Rock You To Hell (1987)
Sommet et chute




THRONE OF IRON
Adventure One (2020)
Dungeon crwaler metal pour initiés


Marquez et partagez




 
   KARL VON KARL

 
  N/A



- Christoph Just (guitares)
- Markus Überbacher (guitares)
- Peter Garattoni (batterie)
- Mark Wederell (chant)
- Werner Ranftl (basse)


1. You Don't Know It
2. Get Ready
3. Dressed To Kill
4. God Of Thunder
5. Ride On
6. Shout It Loud
7. Stage Free
8. We Swear At You



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod