Recherche avancée       Liste groupes



      
GROTTE DEATH   |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2013 Untitled

GRAVE UPHEAVAL - Untitled (2013)
Par POSITRON le 15 Août 2016          Consultée 517 fois

Nos professeurs de français nous ont appris le pouvoir résultant d'une citation introductive, avec plus ou moins de subtilité suivant la qualité de leur enseignement. J'eus aimé citer Baudelaire, Racine ou Épicure mais je n'ai pu trouver de ces braves hommes que des phrases sans peu de rapport avec le sujet qui va m'occuper aujourd'hui. Alors je vais me contenter de citer un utilisateur de notetamusique point com qui déclame à propos du premier album de GRAVE UPHEAVAL, littéralement "Renversement de tombe" ces quelques mots :

"Ceci doit être ce que les gens entendent dans la pièce d'à-côté lorsque tu mets PORTAL à fond la caisse"

Ça n'est pas tout à fait exact. GRAVE UPHEAVAL possède bien quelques traits de ressemblance avec PORTAL qui chierait dans tes toilettes. Il est cependant nettement plus "normal" sur le point de vue de la composition, nous offrant derrière des hectolitres de boue et des kilomètres cubes de crasse de vague riffs qu'on pourra indentifier à un Metal Extrême bien mais alors BIEN basique, avec des passages très Doom (la piste trois entre autres), et des passages... eh bien moins Doom. L'ensemble peut rappeler un peu et en moins bien INCANTATION, et s'inscrit ainsi dans la tendance de l'abyssic occult cavernous blackened doom death metal machin truc, chose que certains anglophones désignent avec humour par "cavern-core", en référence au lieu supposé d'enregistrement de ce genre d'albums : une grotte, de préférence humide et lugubre (brrr).

Le minimum syndical accompli nous pouvons maintenant commencer la partie intéressante de la chronique :
Pourquoi ?

Je vous prierais de ne pas répondre "pour faire peur" vous auriez à la fois tort et raison ce serait extrêmement agac... Bravo dans le fond vous êtes fiers de vous ?

Donc oui pour faire peur bla bla tunnels de terreur atroce à travers l'étendue infinie de ténèbres insondables pendant que le vocaliste vomit la décomposition du langage dans tes pavillons auriculaires (ni l'album ni les pistes ne sont nommées). Ce n'est pas de ça dont je veux parler.

Ma question est : pourquoi sortir cet album ? Il est assez évident qu'il s'agit globalement d'aliéner par la crasse le Metal Extrême pour l'accoupler avec la Noise ou le Dark Ambient en termes d'esthétique et quand même un peu en terme d'objectif. Ça d'accord, PORTAL existe, des dizaines de groupes de "cavern-core" enregistrent, j'ai compris comment ça marche et pourtant tout ça ne passe pas très souvent dans ma salle de bains.

Sauf que l'intérêt de PORTAL est le suivant : PORTAL propose des riffs. Si si, on ne dirait pas comme ça mais PORTAL reste un groupe de Metal, avec des riffs, des structures, et même des labyrinthes de notes enfin je crois leur existence n'a pas été confirmée. PORTAL n'est pas un groupe de dark ambient, il n'en a pas l'intention et ne partage qu'avec le genre qu'une certaine esthétique et une certaine ambition quoi que PORTAL soit chaos et que le dark ambient se complaise plus habituellement dans le retrait lugubre et froid, le vide immobile, le minimalisme et toute cette sorte de choses.

Par contraste vous comprendrez le problème avec le groupe dont je parle aujourd'hui : GRAVE UPHEAVAL est un pas de plus depuis le Metal Extrême vers un Dark Ambient, ou un Harsh Noise Wall, littéralement "mur de son rude" (1) troublé uniquement par des growls soupirés et quelques percussions étouffées. La Harsh Noise ça n'est pas trop mon truc mais le Dark Ambient pourquoi pas. Nous rencontrons-là alors un problème.

GRAVE UPHEAVAL est-il un bon groupe de Metal Extrême chose truc ? Non.

La production est calamiteuse, les riffs lorsqu'ils sont identifiables sont de pâles versions de ce qu'on peut trouver chez d'autres groupes de cavern-core, la batterie est passable et de toute façon à moitié audible 50 % du temps, les vocalises des respirations bourrées de réverb - je le sais j'ai essayé -.

On en finit par développer un certain syndrom de Stockholm et à presque apprécier certains riffs (sur la 3, la 4, la 7) lorsqu'on arrive à les saisir, pourtant d'une banalité certaine lorsqu'on prend un peu de recul.

GRAVE UPHEAVAL est-il un bon groupe de Dark Ambient Machin ? Non.

L'ambiance est certes étouffante sur l'intégralité du disque, et ça marche... la première minute. Mais les textures, l'atmosphère, la construction des pistes, ne présentent aucune variété et aucun travail comparé à celui que demande un bon album de Dark Ambient – je le sais j'ai essayé (bis) –. Cette monotonie du disque le rend profondément ennuyeux. L'ensemble n'est pas terrifiant, n'est pas mystérieux, n'est pas hypnotique, n'est rien du tout.

Si l'opinion que j'en ai est assez claire, comme tout ce qui est basé sur l'ambiance c'est à vous de voir si la musique provoquée par GRAVE UPHEAVAL atteint son but, supposément de vous terrifier, de vous écraser, de vous étouffer dans des abysses insondables et caetera. L'écoute de l'album garde un unique intérêt : GRAVE UPHEAVAL pousse l'esthétique d'un genre à ses ultimes limites en terme de production tant il parait difficilement concevable de faire plus boueux, grumeleux ou grondant sans sombrer dans le bruit pur et simple.

Mais de vous à moi, si vous n'avez écouté, ni PORTAL, ni LUSTMORD, ni même INCANTATION, sans parler de leurs clones et descendants respectifs, je ne sais pas trop pourquoi vous iriez vous emmerder.

(1) Je vous invite à aller écouter VOMIR – Proanomie sur youtube, à faire un concours avec vos potes pour savoir qui tiens le plus longtemps et à constater que nous ne sommes que des couilles molles sur le chemin sans fin de l'extrêmisme.

A lire aussi en DEATH METAL par POSITRON :


KATALEPSY
Autopsychosis (2013)
Le slam pour tous.




CRYPTOPSY
Blasphemy Made Flesh (1994)
They do that rather well... don't you think ?


Marquez et partagez




 
   POSITRON

 
  N/A



- Br Sous Le Pseudo '-' (murs de sons à cordes, respirations)
- Ignus Faatus Sous Le Pseudo '-' (batterie sourde et lointaine)


1. -
2. -
3. -
4. -
5. -
6. -
7. -



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod