Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Tankard, Sodom, Exumer, Exodus
- Membre : Indukti, Morgoth, Mystic Prophecy, The German Panzer
- Style + Membre : Headhunter
 

 Site Officiel Du Groupe (677)
 Myspace Officiel Du Groupe (430)

DESTRUCTION - Under Attack (2016)
Par FENRYL le 22 Juillet 2016          Consultée 2080 fois

Forcément, si je vous dis que DESTRUCTION, c'est l'histoire d'un groupe de Thrash Metal formé en 1982, on commence à se dire que l'on se fait sans doute trop vieux pour ces conneries…
N'allez pas pour autant penser que cela sent le sapin par ici. Loin de là ! 14ème album donc pour les teutons, plus de 34 ans après le début des hostilités, qui aura mis davantage de temps à arriver qu'à l’accoutumée. Non les mauvaises langues, ils ne se font pas vieux !
Il semblerait que les membres du groupe aient pris davantage leur temps afin de proposer un contenu de qualité.
Le power trio ne semble pas venu ici pour enfiler des perles ou broder des napperons. Dès les premiers instants, on comprend que le feeling est bon. Quelques arpèges enchaînés avec la basse de Marcel qui vient donner du corps à l'ensemble et le title track avec son intro montant en puissance lâche clairement les chevaux. Un tube dédié à la scène assurément. Toutes guitares dehors, fûts martyrisés et voix criardes de Schmier en avant, DESTRUCTION est dans une très belle forme, ce que de suite viendra confirmer dans la foulée le speedé "Generation Nevermore". Très bon titre.
On ouvre ensuite un aspect plus Heavy, rythmé et énergique encore avec un "Dethroned" au refrain clairement entêtant.
Avec une telle ouverture, on est clairement dans l'esprit propre à DESTRUCTION. Pas de prise de tête, pas de réelle surprise, juste un produit calibré, clairement bien terminé et produit. Schirmer assure terriblement côté chant et ses textes font mouche, largement ancrés dans le contexte actuel européen et mondial…
Cette chronique prend une tournée "track by track" car cet album semble chapitré. En effet, "Getting Used To The Evil" marque une pause dans l'énergie émanant de ce "Under Attack". On se retrouve face à un mid tempo, faisant penser à un SUICIDAL TENDENCIES des années 90. Certes, la double pédale est plus puissante mais je ne peux m'empêcher cette comparaison.
Sifringer, présent depuis le début de l'aventure, affiche une forme insolente, notamment au niveau des soli.
Marcel, pas en reste le bougre, se fait plaisir avec un petit break de basse qui claque sur un "Pathogenic" über Thrash moderne ! 'tain mais le solo, écoutez moi ça ! La rythmique de ce morceau est démoniaque ! Entêtante et volcanique ! On en redemande les ami(e)s ! Vaaver est l'autre grand gagnant avec son jeu puissant et performant, à ne pas rater.

Je sais rester objectif : un "Elegant Pigs" est moins plaisant (refrain chiant), "Second To None" est beaucoup trop classique bien qu'il constitue le sommet Thrash de cet opus tout comme un "Stigmatized", un "Stand Up for What You Deliver" et un "Conductor Of The Void"… Bref, la fin de cette galette officielle.

Le groupe se sent tellement bien qu'il perpétue la tradition de la cover, avec cette fois-ci le classique "Black Metal" de VENOM classiquement interprété mais burné quand même (!) avant de carrément reprendre son cultissime morceau instrumental "Thrash Attack" issu de "Infernal Overkill", comme pour montrer à la face Metal que les papys savent encore sacrément défourailler sur la 6 cordes !

Au final, un départ sur les chapeaux de roue poussant direct à un 4/5, une fin d'album plus classique mais de qualité tirant vers le 2,5-3/5 et l'intervention d'un DARK SCHNEIDER pour raison garder (je pensais presque à une sélection du site au départ !)...

A force de me répéter, je vais finir par vous saouler. DESTRUCTION fait du DESTRUCTION, ne révolutionne en rien quoi que ce soit, mais quand la qualité est clairement au rendez-vous après autant d'années, je vous affirme que certains nouveaux devraient foutrement se remettre en question face à leurs productions ! Si je peux avancer une hypothèse parmi tant d'autres, je dirais que 3ème LP avec le même line up, cela doit forcément contribuer à une cohésion et une cohérence de production.

Note réelle : 3,5/5.

A lire aussi en THRASH METAL par FENRYL :


HATCHET
Dawn Of The End (2013)
Thrash bay area

(+ 1 kro-express)



MEGADETH
Dystopia (2016)
Le meilleur depuis 22 ans !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez







 
   FENRYL

 
  N/A



- Marcel 'schmier' Schirmer (chant, basse)
- Mike Sifringer (guitare)
- Vaaver (batterie)


1. Under Attack
2. Generation Nevermore
3. Dethroned
4. Getting Used To The Evil
5. Pathogenic
6. Elegant Pigs
7. Second To None
8. Stand Up For What You Deliver
9. Conductor Of The Void
10. Stigmatized
11. Black Metal (bonus - Reprise Venom)
12. Thrash Attack (bonus)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod