Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK SYMPHO / ATMO  |  DVD

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Style : Mystic Circle, Agathodaimon, Anorexia Nervosa, Bal Sagoth, Carach Angren, Chthonic, Diabolical Masquerade, Graveworm, Illnath, Limbonic Art, Ad Inferna, Dimmu Borgir, Old Man's Child, Crest Of Darkness, Lord Shades, Helioss
- Membre : Therion, Tenet, Atrocity, The Haunted , Vallenfyre, Angtoria, Anathema, Acheron, Paradise Lost, Symphonity, Solstice, Brujeria, Code, Decameron, December Moon, Entrails, Gorerotted, Leaves' Eyes, Lock Up, Serotonal, Sarah Jezebel Deva , At The Gates, My Dying Bride, Masterplan, Massacre
- Style + Membre : Abigail Williams, Ancient, Hecate Enthroned, The Kovenant
 

 Site Officiel Du Groupe (544)
 Myspace Officiel Du Groupe (579)
 Chaîne Youtube (406)

CRADLE OF FILTH - Heavy Left-handed & Candid (2001)
Par FENRYL le 3 Novembre 2009          Consultée 4460 fois

CRADLE OF FILTH... Rien qu'en citant ce nom, vous savez à qui vous vous adresser.
Pour épater les non-initiés et leur mettre sous les yeux la caricature des représentants du black metal véhiculée par les médias, le groupe se porte en garant du concept... De l'autre côté, vous passez pour un puceau du genre face aux irréductibles « trve blackeux » qui vous dégueulent à la face que « CRADLE... CDLM »...
Entre tout cela, il faut bien exister... A titre perso, un album comme « Midian » est une franche réussite à mes yeux (et mes oreilles), le titre « A ghost in the fog » me régalant les pavillons systématiquement (et quasiment tout le reste de la galette !). Donc, quand le groupe reprend un semblant d'activité post- « Midian », je guette la possibilité de voir naître un souvenir de la tournée défendant cet opus...
En Juin 2001, COF tente de faire patienter les fans assoiffés à l'aide d'un E.P mélangeant reprise, remixes et inédits (« Bitter suites to Succubi ») et nous délivre quelques mois plus tard ce « Heavy Left-Handed & Candid » courant novembre de la même année. Et le miracle se produit: on retrouve donc un DVD comportant un concert enregistré à Nottingham Rock City le 14 Avril 2001 et une charrette de « bonus ».
Première (agréable) surprise: le boîtier renferme un livret ! Chose assez rare pour être souligné, ce dernier, bien que succin tout de même (tracklist, texte de présentation, contenu des bonus et illustrations) a le bon goût de nous faire penser que ce support doit également le respect à ses acheteurs... Iconographie typique du groupe.
Seconde satisfaction: l'ambiance du DVD et son menu-titre glauque et graphiquement très réussi (joli fond musical !).
Troisième grosse satisfaction: une set-list des plus efficaces et une réalisation franchement réussie, qui nous dispense des plans à la demi-seconde (technique tellement fréquente actuellement qui consiste à changer d'angle de vue tout le temps, rendant le suivi des plus pénibles). 12 caméras, offrant une vision du groupe sous presque toutes ses coutures: Dani est forcément TRÈS présent mais nos deux guitaristes n'ont pas à se plaindre. On peut même parfois apercevoir Sarah Jezebel Deva qui assure les chants lyriques sur les albums et les tournées (premier album exclu). Le réalisateur est plus radin pour Robin et Martin (basse et claviers) quasiment invisibles...
Côté mise en scène, COF assure également: « Cruelty Brought Thee Orchids » verra apparaître des créatures montées sur échasses (qui reviendront plus tard pour conclure le show), Dani se fera égorger par une troupe tiré tout droit de « La maison des 1000 morts » (ah, la famille Firefly !) à la fin de « Summer dying fast ».
Et musicalement ? Et bien si depuis le concert est sorti sous format cd (« Live bait for the dead »), il faut bien avouer que tout ce petit monde assure !
Alors, ok: Gian Pyres est en difficulté parfois, envoyant des pains, quand il faut accentuer le rythme (« Dusk and her embrace » et son break lead qui piquent les oreilles par exemple), la première ligne de chant « death » de Dani inquiète (mais la suite rassure !) mais le reste est difficilement attaquable. Notre couineur de service assure toujours autant, le reste du combo (sorte de faire valoir) ne ménage pas sa fougue et harangue les maniacs de la foule ! Paul « Frankestein » Allender rend le set carré, Adrian martèle sans vergogne ses fûts et Sarah vient proposer ses lyrics donnant davantage de corps aux morceaux (façon de parler !).
Très bon concert, son et image impeccables. Une franche et véritable réussite, pour une durée d'un peu moins d'1h15 minutes...

Pour le reste ? Et bien:
un accès titre par titre (classique).
un documentaire de la tournée où l’on peut voir des extraits live, des séances de dédicaces, des interview et surtout des conneries et des conneries (sortes de best-of) du groupe en tournée... On regarde une fois en faisant des trucs super importants en même temps comme se couper les ongles des pieds, rater des pâtes... Et puis on n'y revient pas.
Le clip de l'inédit «  Scorched Earth Erotica » en deux versions (nasty et very nasty !). Boucherie et hémoglobine au programme.
Le clip de l'inédit« Born in a burial Gown ».
L'inutile « The Blair Twit Project », parodiant le film (Dani et Martin errent dans la forêt...). A chier et comme tout le reste de la galette sans sous-titre, donc très difficile d'accès pour les anglophobes !
Le trailer du film de série Z « Cradle of fear » dans lequel Dani a joué...
Des extraits du « freakshow » Circus of horror (aiguilles dans toutes les parties du corps, cracheur de feu...).
Une galerie photos (très courte !) et quelques liens internet...

Au final, un très bon concert, trop court, des bonus comme trop souvent majoritairement dispensables voire inutiles... Un DVD qui comblera les fans assurément, pourra constituer une excellente porte d'entrée vers la découverte live du groupe et pourrait convaincre les plus rétissants que CRADLE OF FILTH, même si l'aspect commercial semble toute de même diriger leur plan de carrière, est à l'origine de superbes moments black sympho qui ont contribué autant de passerelles vers d'autres groupes plus « trve ».

Note réelle: 3,5/5.

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par FENRYL :


HELIOSS
The Forthcoming Darkness (2012)
Fantastique CRADLE OF FILTH français, la gifle !




SOJOURNER
Empires Of Ash (2016)
Sucrerie internationale délicieuse pour les oreilles...


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
   MEFISTO
   SECRET SFRED

 
   (3 chroniques)



- Dani Filth (chant)
- Gian Pyres (guitare)
- Paul Allender (guitare)
- Robin Eaglestone (basse)
- Martin Powell (claviers)
- Adrian Erlandsson (batterie)


- eleven Burial Masses (live At Rock City)
1. Lord Abortion
2. Ebony Dressed For Sunset
3. The Forest Whispers My Name
4. Cthulhu Dawn
5. Dusk And Her Embrace
6. The Principle Of Evil Made Flesh
7. Cruelty Brought Thee Orchids
8. Her Ghost In The Fog
9. Summer Dying Fast
10. From The Cradle To Enslave
11. Queen Of Winter, Throned
- bonus
12. Sifting Through Filth (documentaire)
13. Scortched Earth Erotica (clip Version Sauvage)
14. Scortched Erath Erotica (clip Version Très Sauvage
15. Born In A Burial Gown (clip)
16. The Blair Twit Project (video Footage)
17. Cradle Of Fear (bande Annonce Film)
18. Circus Of Horrors (spectacle)
19. Gallery Of The Grotesque (téléchargements Et Liens



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod