Recherche avancée       Liste groupes



      
PLUS DEATH QUE CORE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : After The Burial

THY ART IS MURDER - Holy War (2015)
Par BIONIC2802 le 21 Février 2016          Consultée 1758 fois

A-y-regarder de plus près, cette pochette est - puis demeure - “extrêmement” effrayante.
Esthétiquement, rien à redire. C’en est presque beau !

… Sauf qu’un enfant-kamikaze sera toujours une bombe à retardement.
Réflexion…

Bon, vous l’avez compris : THY ART IS MURDER fait dans l’explosif… musicalement (aaaaaaaaaaahhhh, ouf). En plus, avec ce titre “Holy War”, nous sommes plusieurs à compléter mentalement “s…(and) The ¨Punishment Due”, n’est-ce-pas ?

Allez, hop, la chronique :

Les Australiens poursuivent un travail de qualité ; dans la continuité de “Hate” (2013), ils continuent un Death (parfois Core) efficace, très carré et – sic - du coup, nous restons en terrain connu. Dommage, car si l’album précédent avait bien équilibré l’impact des guitares par rapport à la batterie, ici, je trouve que cette dernière - quoique excellente, hein ! – étouffe le jeu des grattes.

En fait, c’est difficile à commenter :
Soit, nous sommes contents d’entendre du Metal à la production moderne qui est rudiment bon et qui défouraille ; soit, nous nous faisons la réflexion que, pour un troisième album, aïe aïe aïe, c’est bien parti pour en devenir de plus en plus conventionnel : le groupe régurgite - avec soin, certes, - les mêmes ingrédients et donc, ce potentiel qui nous faisait tant envie s’effrite (c’est un Belge qui vous parle) bah, au final, ça s’écoute avec plaisir… puis nous passons à autre chose !

Ok, effectivement, je vois à ta pupille clignotante, humectée de veines qui se boursouflent et se dilatent, qu’il est de bon ton de préciser les passages plus aérés qui confinent le groupe dans un Death qui leur est propre (euh, c’est pas antinomique, ça ?). Les soli sont mélodiques et les structures des compos sont alambiquées. Mais, bon, c’est pas avec cet album que nous allons refaire le monde, ça, t’en convient, nan ?

Pour en revenir à l’imagerie de cet opus, les musiciens dénoncent évidemment cette saloperie de guerres indignes des êtres humains qui s’en prennent à d’autres, par intolérance, au nom d’une religion (quelle qu’elle soit d’ailleurs ; la mienne en a massacré d’autres en son temps, par exemple…).

Donc, il est vrai, pas grand chose à ajouter de plus.
Si ce n’est qu’en concert, ça doit dépoter un max.

Note réelle : plutôt 2,5/5. Peut mieux faire avec un potentiel pareil !

En résumé :

Plaisant ? Oui.
Original ? Non.
Bien foutu ? Oui.
On en reparle dans 10 ans ? Non.

Bonne(s) écoute(s)…

A lire aussi en DEATH METAL par BIONIC2802 :


ABORTED
Global Flatline (2012)
Un retour attendu qui ne déçoit pas (rassurant) !




CANNIBAL CORPSE
Torture (2012)
Pochette plus attractive, une histoire de cave...

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez







 
   BIONIC2802

 
  N/A



- Cj Mcmahon (voix)
- Sean Delander (basse et guitare)
- Andy Marsh (guitare)
- Lee Stanton (batterie)


1. Absolute Genocide
2. Light Bearer
3. Holy War
4. Coffin Dragged
5. Fur And Claw
6. Deliver Us To Evil
7. Emptiness
8. Violent Reckoning
9. Child Of Sorrow
10. Naked And Cold
11. Vengeance (bonus Track)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod