Recherche avancée       Liste groupes



      
DOOM METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Doom:vs
- Membre : The Mist And The Morning Dew, Amorphis, Ajattara, Korpiklaani, Barathrum, Soulgrind, Throes Of Dawn, Thy Serpent, Impaled Nazarene, Finntroll
- Style + Membre : Rapture
 

 Facebook (81)
 Bandcamp (110)
 Site Officiel (97)

SHAPE OF DESPAIR - Shades Of... (2000)
Par MOX le 1er Décembre 2002          Consultée 3956 fois

Quand 5 zigotos issus du fin fond froid de la Finlande (la FFFF en comparaison à la NWOBHM) mêlent l'ambient pur et dur et le metal, le résultat est pour le moins détonnant. Mais bien mal me prend de le qualifier de détonnant, car le mélange tient plutôt du beurre fondu que de la TNT prête à vous exploser sur le coin de la gueule.

En plus de 50 minutes de musique, on ne voit défiler que 5 morceaux. Shape of Despair adore étirer au maximum sa musique sans être pour autant répétitive. Dieu sait si elle pourrait l'être: un rythme lourd, mais lourd, une basse puissante, une batterie bien peu utilisée mais frappée à bon escien pour garder l'auditeur dans ce rythme désespérément lent. Et c'est bien ce qui caractérise le combo finlandais: le doom-metal, plus lent je crois que c'est impossible. Mais au delà de la vision même de cette musique se dégage une atmosphère particulière, grâce à l'utilisation fine mais omniprésente des claviers.
Enfin le chanteur se complaît dans le grave, le guttural et le bougre tient la note sans problème. Une sorte de voix abyssale épaulée par un chant féminin des plus appréciables, rappelant des anges plaidant pour l'absolution et le voyage vers l'au-delà ("In The Mist", "Sylvan Night").

Les riffs, aussi peu nombreux soient-ils, sont une vraie jouissance tant ils sont attendus toutes les mesures. La longueur des compos est compensée par les changements de rythme, ou plus précisément les changements de note. On se sent littéralement transporté dans un monde flou et funèbre. là encore l'orchestration joue son rôle, chaque arrivée des vocaux graves donne lieu à des frissonnements en plus de l'effet de surprise. Puis le mélange voix grave-voix féminine rappelle cet ensemble optimisme-fatalisme (nihilisme?) accentuant le fait que l'auditeur semble perdu et se laisse simplement guider par la mélodie.
A noter ce son (volontairement?) brouillon augmentant l'effet de flou. Le son des guitares est souvent changé et les vocaux aussi variés, alternant style résonant, plus funèbre que jamais, et style pratiquement parlé, sorte d'hymne à la tristesse.
C'est beau et c'est fabuleux, mais terriblement lent. certains trouveront ça chiant à mourir, mais c'en est presque à pleurer de savoir qu'on peut retranscrire la dépression et le pessimisme avec un tel engouement.

Comme l'illustre la belle conclusion de "Sylvan Night", ce premier opus de Shape of Despair est conseillé à écouter en plein milieu de la forêt, la nuit avec une épaisse couche de brouillard. Cependant ce qui ne rend pas parfait cet album, c'est le fait que chaque morceau met beaucoup de temps à se mettre en place et même pour quelqu'un qui est habitué au doom, on sent cette attente au bout de quelques minutes de la partie principale du morceau. On ne va pas chipoter, il ne manque pas grand chose.

En attendant l'énorme suite, commencez progressivement à vous familiariser à la lourdeur du groupe par cet album. Ca tombe bien, y'a une forêt pas loin de chez moi.

A lire aussi en DOOM METAL par MOX :


SKEPTICISM
Aes (1999)
Rêver d'air, de noir sur fond de funeral doom




SWALLOW THE SUN
The Morning Never Came (2003)
L'alternative doom mélancolique


Marquez et partagez




 
   MOX

 
  N/A



- J.s. (guitares, claviers)
- T.u. (basse, guitares)
- N.s. (chant féminin)
- T.m. (chant)
- S.r. (batterie)
- J.v. (flûte)


1. ...in The Mist
2. Woundheir
3. Down Into The Stream
4. Shadowed Dreams
5. Sylvan-night



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod