Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL GOTHIQUE  |  STUDIO

Commentaires (9)
Questions / Réponses (1 / 1)
Metalhit
Lexique metal gothique
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : My Dying Bride, Anathema, Madrigal, Orphaned Land, Empire Drowns
- Membre : Cradle Of Filth
 

 Site Officiel (340)
 Myspace (320)

PARADISE LOST - Symbol Of Life (2002)
Par POWERSYLV le 1er Décembre 2002          Consultée 8093 fois

Instigateur majeur de la scène gothic-metal dans la première partie des années 90, PARADISE LOST a toujours cherché à évoluer, quitte à faire des infidélités à ses fans de base, pour évoluer depuis l'album One Second (1997) vers un rock moins lourd mais puissant et aux relents plus alternatifs.

Ce PARADISE LOST "cru 2002" est le successeur logique de Believe In Nothing sorti 2 ans plus tôt. Force est de constater plusieurs aménagements dans la musique du groupe, aménagements qui donnent le sentiment, à l'écoute de ce disque, que le groupe continue à avancer tout en faisant une synthèse de ses trois disques précédents. Un excellent mix entre One Second et Believe In Nothing en quelque sorte. Bon, évidemment, il ne faut pas s'attendre à retrouver les solos sompteux et la puissance émotionnelle de la grande époque (1990-1995), car ce que proposera PARADISE LOST désormais n'arrivera jamais à la cheville d'un Icon (1993) ou d'un Draconian Times (1995), faut pas rêver non plus.

On peut parler d'avancée, ou de nouveautés plutôt au niveau de certains arrangements électroniques et on n'est pas loin de RAMMSTEIN à certains moments ("Isolate", "Perfect Mask" ...). La présence du magicien Devin Townsend (qui chante sur "Two Worlds") et de l'éminence grise de feu FEAR FACTORY Rhys Fulber aux claviers poussent le groupe à renforcer ce côté moderne. Une vocaliste féminine fait son apparition sur quelques titres du disque (on n'avait plus vu ça depuis ... Gothic (1991)). Le groupe lui même remet les guitares bien en avant, la voix de Holmes se fait il me semble un poil plus sombre et menaçante
que sur Host et Believe In Nothing et certaines compos n'auraient pas dépareillées sur One Second (je pense à "Mystify" ou "Self-Obsessed").

Une bonne synthèse du nouveau PARADISE LOST et un bon travail de groupe font de cet album le plus intéressant à mon sens de l'époque 1997-2002, même si à la première écoute (à l'instar du nouveau LACUNA COIL) il peut paraître par instant un peu dur à digérer. Même si le groupe reconnait toujours qu'il appartient au mouvement metal, il affiche sans complexes et à part égales ses influences dark-wave ("Xavier" est une reprise de DEAD CAN DANCE) et new-wave (le dernier titre est la reprise de "Small Town Boy" de ... BRONSKI BEAT, le groupe de Jimmy Sommerville !).

Si pour vous One Second et le meilleur album de PARADISE LOST de tout les temps et si vous n'êtes pas allergiques à quelques sonorités modernes, ce disque est pour vous.

A lire aussi en METAL GOTHIQUE par POWERSYLV :


SENTENCED
The Funeral Album (2005)
L'épitaphe des sombres finlandais.

(+ 1 kro-express)



POISONBLACK
Lust Stained Despair (2006)
Sentenced est mort ... mais poisonblack veille !


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   KARL VON KARL
   POULPI

 
   (3 chroniques)



- Aaron Aedy (guitare)
- Stephen Edmondson (basse)
- Nick Holmes (chant)
- Gregor Mackintosh (guitare)
- Lee Morris (batterie)


1. Isolate
2. Erased
3. Two Worlds
4. Pray Nightfall
5. Primal
6. Perfect Mask
7. Mystify
8. No Celebration
9. Self Obsessed
10. Symbol Of Life
11. Channel For The Pain
12. Xavier (bonustrack Sur Le Digipack)
13. Small Town Boy (bonustrack Sur Le Digipack)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod