Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK FOLKLORIQUE  |  STUDIO

Commentaires (6)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Suidakra, Einherjer, Mithotyn
 

 Site Officiel (618)

THYRFING - Vansinnesvisor (2002)
Par BAST le 1er Décembre 2002          Consultée 5697 fois

Quatrième album pour ce très bon groupe suédois avec, en prime, une évolution marquante ! Thyrfing, c’était avant tout Valdr Galga, un superbe album de black viking avec peut-être pour seul défaut d’être un peut trop proche de la scène black de l’époque (Dimmu Borgir en tête) et de ne pas avoir assez exploité le coté folklorique revendiqué par le groupe. Un reproche qui n’avait plus lieu d’être sur l’album suivant, Urkraft, puisque le coté folklorique avait été renforcé. Mais le résultat n’était pas à la hauteur des espérances, l’album s’avérant trop terne, parfois ennuyeux, avec trop peu de bonnes mélodies, de morceaux marquants.

Le tir a désormais été rectifié (et de quelle manière !), et Thyrfing revient avec Vansinnesvisor, pas forcément son meilleur album (n’oublions pas combien Valdr Galga était bon), mais en tout cas celui qui a l’identité la plus forte, la plus prononcée, avec notamment ses orchestrations médiévales magnifiquement pensées, renforcées par un coté « authentique » impressionnant, loin au-dessus de ce que l’on a l’habitude d’entendre sur ce style de production. Mieux encore, outre ces superbes éléments vikings, le groupe a incorporé de nouvelles idées, de nouveau éléments, piochant notamment dans la scène black/death suédoise. Pour simplifier, on pourrait presque évoquer le nouveau Thyrfing comme étant une sorte de mélange entre Soilwork (surtout pour le chant et les chœurs) et Dark Tranquillity (la guitare) avec de très grosses influences folkloriques ! Une comparaison qui n’a rien de réducteur puisque, je le répète, l’identité du groupe est très forte.

Huit titres composent cet album… Que du bon ! L’alliance du meilleur du black et du meilleur du viking metal, rien moins ! A commencer par Draugs Harg et son intro symphonique plutôt inattendue et qui donne tout de suite le ton de l’album, Digerdoden et ses chœurs guerriers entraînants, les très épiques Varldsspegeln et Angestens Hogborg, l’un pour son chant mi-rauque mi-crié ou ses solis superbes (on pense parfois à Dark Tranquillity), l’autre pour ses mélodies au violon absolument magnifiques, ou le complexe Kaos Aterkomst qui passe par plusieurs ambiances, plusieurs rythmes, avant de s’achever sur un final symphonique somptueux. Au milieu de ces huit morceaux, The Giants Laughter est peut-être le meilleur, présentant toutes les facettes de la musique de Thyrfing. Folklorique, épique (certains passages donnent la chair de poule), avec un chant black hargneux puis un magnifique chant clair qui distille une douce mélodie obsédante, ce titre est énorme !

En plus d’avoir un indéniable talent (on frise parfois le génie), Thyrfing jouit d’une production massive, à des années-lumières du son d’Urkraft, pourtant de bonne qualité. Les guitares tantôt black, tantôt heavy, sont écrasantes, soutenues par une rythmique de plomb. Le chant hargneux de Thomas Vaananen est excellent et le travail de Peter Lof, derrière son clavier, est ahurissant.

Les paroles sont majoritairement en suédois, avec seulement deux titres en anglais. La pochette est assez belle et le livret comprend des photos des membres du groupe pour le moins originales, présentant une plus juste idée des peinture guerrières que pouvaient arborer les vikings. On est des loin peintures à la Kiss, désormais associées au courant black, que l’on a pu voir.

Un album à ne rater sous aucun prétexte, qui plus est si l’originalité est un critère prépondérant dans vos choix. Amateurs de black metal, de mélodies folkloriques, d’orchestrations jamais entendues sur un autre album de metal, ou de metal épique en général, Vansinnesvisor est peut-être l’album que vous attendiez depuis longtemps. Tout simplement !

Note : 4,5 / 5

A lire aussi en FOLK METAL EXTREME par BAST :


FINNTROLL
Visor Om Slutet (2003)
Folk surréaliste




RUNIC
Liar Flags (2006)
Black / death folklorique comme on en rêve


Marquez et partagez



Par BAST




 
   BAST

 
  N/A



- Thomas Väänänen (chant)
- Henke Svegsjö (guitare)
- Patrik Lindgren (guitare)
- Kimmy Sjolund (basse)
- Peter Lof (synthé)
- Joakim "jocke" Kristensson (batterie)


1. Draugs Harg
2. Digerdöden
3. Världsspegeln
4. The Voyager
5. Ängestens Högborg
6. The Giant's Laughter
7. Vansinnesvisan
8. Kaos Äterkomst



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod