Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL GOTHIQUE  |  STUDIO

Lexique metal gothique
L' auteur
Acheter Cet Album
 


CEMETARY 1213 - The Beast Divine (2000)
Par ROMDU le 1er Décembre 2002          Consultée 1659 fois

Cemetary a mué en Cemetary 1213. Mais ne comptez pas pour moi pour vous en dire plus sur la première incarnation du groupe; jamais écouté. Par contre, je vais vous dire ce que cette Bête Divine a dans le ventre.

J'avais entendu parler de cette formation comme appartenant à la scéne gothique. Effectivement, l'intro incorporée à la première piste ne semble pas laisser de doutes à ce sujet - mélodie spectrale sur fond de bruitages indus, théme électro récurrent: le ton y est. Mais, passé la quarantiéme seconde un truc spécial se passe : ça commence par quelques roulements de caisse claire, sur lesquels vient s'incruster une phrase mélodique, puis on se prend une charge de double grosse caisse dans la gueule, habilement secondée par un riff assez puissant pour éplucher une banane à distance.
Inutile de vous dire qu'on a déjà entendu des trucs plus gothiques. Le reste du morceau, passé la phase d'ignition, reste méchamment agressif, autant dans les guitares que la voix du chanteur, trés éraillée. Et le trigger est définitivement vissé au taquet sur le refrain. Bon, aprés cette curiosité, la suite est plus classique et effectivement assimilable à la scéne gothique.

La plupart des recettes du style sont mises à contribution; boucles électroniques, voix plaintives, mélodies a forte charge émotionnelle, refrains qui lorgent vers la pop, etc... N'empêche, dés le quatrième titre, Cemetary 1213 nous refait une bizarrerie : un morceau lourd et tendu, avec un chant limite death. Aprés le thrash speedé du morceau d'ouverture, on nous propose ici la version lente et oppressante, avec un refrain qui s'envole vers des hauteurs mélodiques, caressant l'auditeur dans le sens du poil.
En fait ça fait diablement penser à ce que In Flames peut dernièrement produire, ou même un groupe de néo/power mélodique ricain lambda : alternance entre les vocalises gutturales et un chant clair et mélodique. Et ce sur une bonne partie de l'album. Toutefois il faut noter que ça marche trés bien, c'est vraiment bien fait et trés pro.

N'empêche qu'on sent que le groupe a un peu cherché a caser toutes ses influences sur une galette de 40 minutes, d'où un certain "effet compile", qui donne l'impression de changer de groupe en même temps qu'on change de chanson. Parfois on reconnaitrait presque plusieurs formations au sein d'un même titre ( je pense au dernier morceau, qui donne un peu l'impression que Slipknot a fait le début, et un groupe de heavy/goth le reste. ). En tout cas, l'album est ultra compact et trés court, puisqu'un ghost track ( une reprise parait-il ) est planqué à la fin, la durée effective avoisinant les 35 minutes.

C'est trés peu, mais en contrepartie ça se digére trés bien. De plus de mutilples interludes ( d'inspiration trés typé Crest of Darkness ) viennent aérer cette galette. Au final, on revient souvent se carrer ce Beast Divine entre les esgourdes, ce qui n'est pas un mal.


Titres à conseiller :
The Lighting/Firewire : Celui là il le faut ! c'est le morceau d'ouverture, un pur titre de trash mélodique décoiffant de puissance ! Excellent !

Linking Shadows : Assez entrainant, dynamique et presque dansant si il était dopé aux bpm, sans doute le morceau le plus original de Cemetary 1213.

Anthem Apocalypse : Le morceau de fin, résume bien le disque dans son ensemble, avec sa maniére de faire copuler le chant clair et le chant agressif, mais toujours mélodique s'il vous plait.

A lire aussi en METAL GOTHIQUE :


TYPE O NEGATIVE
Dead Again (2007)
Le retour du géant vert .. en pleine forme (enfin)

(+ 1 kro-express)



PARADISE LOST
In Requiem (2007)
Paradis retrouvé

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   ROMDU

 
  N/A



- Mathias Lodmalm (chant, guitare)
- Manne Engström (chant, guitare)
- Vesa K. (basse)
- Christian Silver (batterie)


1. The Lighting/firewire
2. Union Of The Rats
3. Silicon Karma (it Just Can't Stay The Same)
4. Antichrist 3000
5. The Carrier
6. Linking Shadows
7. Sunset Grace (let-me-die-alone)
8. Dead Boy Wonder
9. Empire Of The Divine
10. Anthem Apocalypse



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod