Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (3)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Wig Wam

Age Sten Nilsen's AMMUNITION - Shanghaied (2015)
Par GEGERS le 2 Avril 2015          Consultée 2530 fois

Donc, WIG WAM n'est plus. Tant pis, ou tant mieux en fait. Il faut bien reconnaître qu'après la frénésie des années 2000, les derniers albums publiés témoignaient d'un groupe ronronnant, commençant peu à peu à se transformer en BON JOVI scandinave. Et puis, le départ du guitariste Trond Holter, parti rejoindre Jorn Lande (cf l'excellent album "Dracula - Swings of Death" paru en début d'année) a scellé le destin des Norvégiens. Le chanteur du groupe, Age Sten Nilsen, n'aura pas tardé lui non plus à se remettre en selle, puisque le voici avec un nouveau projet sous le bras, un groupe portant le doux nom d'AMMUNITION. Une séparation aux allures de sage décision puisque, tout comme son ancien comparse guitariste, le chanteur accouche d'un album aux mélodies marquantes et aux refrains ravageurs. Bref, du grand Hard Rock.

La première force d'Age Sten Nilsen est d'avoir su s'entourer. En effet, nous retrouvons aux manettes Erik Mårtensson, tête pensante d'ECLIPSE, qui, en plus de produire l'album et de se charger des parties de guitare rythmique, a accouché d'une bonne pelletée de titres excellents, du genre de ceux à mettre en valeur sur un CV. "Silverback", par exemple, est bien plus mordant et réussi que les dernières réalisations de WIG WAM. Le refrain, agressif et moderne, à l'allure martiale, frappe comme un marteau un enclume sur ce titre très énergique, par ailleurs agrémenté de chœurs imposants qui rappellent naturellement le groupe principal du stakhanoviste Mårtensson. Tout cela est fun, un poil Glam' dans l'approche, mais se fait à la fois féroce et fédérateur. Imparable.

La conviction est de mise. Age Sten Nilsen, trop heureux d'utiliser des titres de WIG WAM qui dormaient dans des tiroirs, dans l'attente d'un hypothétique cinquième album qui ne verra peut-être jamais le jour, virevolte et participe grandement à la mise en valeur de ce Hard Rock certes traditionnel, mais résolument sans faille. Si les textes ne s'éloignent que peu des thèmes habituels, le chanteur y instille un humour qui fait mouche, à l'image de celui présent sur le morceau-titre, "Shanghaied", une sombre histoire de découverte de l'inattendu appendice d'une magnifique jeune Chinoise... Si vous connaissez le "He's a Woman - She's a Man" de SCORPIONS, vous saurez alors à quoi vous attendre. Léger, "Take Out The Enemy" et son intro façon gospel se transforme très vite en brûlot à l'énergie évidemment communicative. Tout cela est bien entendu agrémenté de lignes de guitare virtuoses. "Tie Me Down" sera, si vous avez gardé une âme de jeune metalleux innocent (que viendriez-vous faire sur ce site si ce n'était pas le cas), prétexte à de longues envolées de air-guitar, comment autant de tentatives d'imiter cette envolée flamboyante qui vient agrémenter la fin du morceau.

Et la ballade, bien sûr. "Power", dans le plus pur sens du terme. La mélodie de "Road To Babylon", mais la prestation vocale d'Age Sten Nilsen est dantesque, et de nouveau, l'omniprésence des guitares confère au titre une puissance mélodique que l'on aimerait retrouver plus souvent dans les sorties actuelles. Le chanteur, tout comme ses acolytes, se met intégralement et sans retenue au service de ses morceaux. Pas de démonstration inutile, les musiciens fusionnent jusqu'à la dernière note du final "Strung Out", aux ambiances 80's assumées, et qui s'achève dans une apothéose orgiaque qui devrait faire fureur en live.

WIG WAM n'est plus, et c'est tant mieux donc, car chacun de leur côté Trond Holter et Age Sten Nilsen ont donné naissance à des albums Hard Rock très inspirés et sans faille, tant dans la composition et l'exécution que dans la production, destinée à proposer une alchimie rayonnante entre guitares mordantes et lignes de chant imparables. On en ressort avec le sourire béat du rocker satisfait, à la manière d'un junkie qui a eu sa dose. Une chose est sûre : réchauffement climatique ou pas, Age Sten Nilsen et ses acolytes savent comment faire fondre la glace.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


CRYSTAL BALL
Déjà-voodoo (2016)
"Déjà-vou" (jeu de mot inside)




A NEW REVENGE
Enemies & Lovers (2019)
Hard rock


Marquez et partagez



Par GEGERS




 
   GEGERS

 
  N/A



- Age Sten Nilsen (chant)
- Hal Patino (basse)
- Robban Bäck (batterie)
- Erik Mårtensson (guitare)
- Lasse Finbråthen (claviers)
- Jon Pettersen (guitare)


1. Silverblack
2. Give Me A Sign
3. Shanghaied
4. Tie Me Down
5. Road To Babylon
6. Take Out The Enemies
7. Hit Me (with Your Bombs)
8. Do You Like It
9. Wild Card
10. Another Piece Of Me
11. Heart’s Not In It
12. Strung Out



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod