Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Erol Sora , Ken Hensley , Ozzy Osbourne , Ac/dc, The Firm
- Style + Membre : Sweet, Rainbow
 

 Site Officiel (814)
 Forum Français D'uriah Heep (1081)

URIAH HEEP - Between Two Worlds (2002)
Par DAVID le 1er Décembre 2002          Consultée 5546 fois

Enfin un nouvel album d'Uriah heep ! En fait, pas vraiment, il s'agit encore une fois d'un best-of, sur 2 albums (admirez la performance !). Mais pour une fois, ce n'est pas la période mythique des années 70 qui est concernée, ce double-album couvre les 2 derniers albums en date, Sea of light (1996) et Sonic Origami (1998), 2 albums superbes qui marquaient un véritable retour aux sources et la fin de la période FM des années 80. Bien sur, pour les quelques fans français d'Uriah Heep, ce disque ne représente aucun intérêt, mais il a l'avantage de pouvoir faire découvrir à ceux qui ne connaissent pas (et y'en a un paquet !) ce que vaut le groupe aujourd'hui pour un prix très bas. C'est d'ailleurs la politique du label Snapper Music, faire du neuf avec du vieux et à bas prix, en reprenant le catalogue de groupes pas vraiment reconnus.

A la fin des années 60 et au début des années 70, Uriah Heep a été le 1er groupe a osé le mélange de heavy-metal et de rock progressif (bien avant Dream Theater ;o)). La présence d'un guitariste et d'un clavier lui a longtemps valu d'être comparé avec Deep Purple, et même si les 2 groupes possédaient quelques similitudes, il faut bien reconnaître que la musique d'Uriah Heep est bien plus mélodique. Techniquement, Deep Purple est plus impressionnant, surtout pour le style de Ritchie Blackmore, plus véloce que celui de Mick Box, mais à l'inverse, les différents chanteur qui ont jalonné la carrière d'Uriah Heep pourraient sans problèmes donner quelques cours à Ian Gillan !

Musicalement, donc, on retrouve tous les ingrédients qui ont fait le succès du groupe dans les années 70, à savoir un répertoire varié, composé de morçeaux bien rock, de ballades très soft, limite AOR, et de petits bijoux épiques et progressifs, le tout accompagné de refrains et de choeurs grandioses. Mais Uriah Heep évite le piège d'essayer de raviver la flamme d'une époque révolue, car 20 ans après, c'est tout simplement impossible, sans oublier que les musiciens ne sont pas les mêmes.
Et aussi, ils ne font pas l'erreur de coller à leur époque, comme ils l'avaient fait dans les années 80 avec l'apparition de synthés, une erreur que Deep Purple n'avait pas commise. Ils font leur truc, et cela risque de sonner très "old" et très mou (Abandon de Deep Purple est plus énergique, mais moins convaincant) pour la nouvelle génération, mais c'est ce qui fait tout leur charme.

Between two worlds représente donc un excellent moyen de découvrir Uriah Heep au top de l'inspiration, un groupe dont l'influence sur tout le metal épique est considérable, Blind Guardian et King Diamond les premiers.

A lire aussi en HARD ROCK par DAVID :


NAZARETH
Malice In Wonderland (1980)
Hard rock




KING'S X
Xv (2008)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   DAVID

 
  N/A



- Mick Box (guitare)
- Lee Kerslake (batterie)
- Trevor Bolder (basse)
- Phil Lanzon (claviers)
- Bernie Shaw (chant)


- Disque 1
1. Sweet Pretender
2. Perfect Little Heart
3. Sweet Sugar
4. Love In Silence
5. Change
6. Fear Of Falling
7. Shelter From The Rain
8. Between Two Worlds
9. Fire's Of Hell
10. Everything In Life
11. Logical Progression

- Disque 2
1. Time Of Revelation
2. Only The Young
3. Across The Miles
4. Mistress Of All Time
5. Spirit Of Freedom
6. Universal Wheels
7. Question
8. I Hear Voices
9. Heartless Land
10. Dream On
11. The Golden Palace
12. Against The Odds



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod