Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2015 1 Only To Rise
 

- Membre : Kxm, Hear 'n Aid
- Style + Membre : Stryper, Dokken, George Lynch , Lynch Mob

SWEET & LYNCH - Only To Rise (2015)
Par MULKONTHEBEACH le 2 Mars 2015          Consultée 2874 fois

Quel plaisir de revoir Michael Sweet, chanteur/guitariste de STRYPER dans un nouveau projet, en compagnie de... George Lynch, ancien membre émérite de DOKKEN, mais qui a souvent mal tourné depuis artistiquement parlant, donc suspicion d'entrée de jeu ! Voilà qui est intéressant...
Si le premier a su garder une certaine éthique tout au long de sa carrière avec un talent immense de musicien et de compositeur, le second a souvent viré sa cuti à trop vouloir être dans le coup au bon moment. Trop de déchets, de projets bâclés et faits à la va-vite.

Le label Frontiers, force de propositions en tous genres dans le style proposé, le Hard Rock, FM et surtout l'AOR étant sa marque de fabrique, a intelligemment rassemblé deux figures légendaires de la scène californienne des 80s. Heureusement pour ses patrons, l'album a été composé à 90% par Sweet, dont on connaît bien les facilités en la matière. Quel maestro ! L'homme n'a quasiment pas bougé physiquement depuis trente ans, et que dire de sa voix, cette fabuleuse voix claire et très puissante, qui sait toutefois être agressive lorsque certaines compositions le nécessitent. L'homme est un grand professionnel, tout comme Lynch mais nous dirons qu'il est plus constant que le guitariste, moins versatile surtout, et dans un un tel All Star Band, il est crucial d'avoir une ligne directrice nette sans changements majeurs...

Dans un premier temps, c'est le son qui marque les esprits, clair et puissant, sans surcharge futile de guitares en « plug-in », avec un travail particulièrement soigné sur la voix. Le mixage la met bien en valeur. Rarement un album issu de la technologie moderne n'a sonné aussi organique. Un beau travail de production qui se doit d'être salué comme il se doit.
Ensuite ce sont les compositions impeccables qui font mouche à l'oreille de l'auditeur. Il en relève de l'orfèvrerie dans leur squelette même. Très classiques, il faut le dire aussi, mais le style abordé exige avant tout de la maîtrise avant les éventuelles prises de risques. En ce sens, elles développent une atmosphère saine dans un environnement musical familier. Tant mieux.
Le titre éponyme "Only To Rise" décrit exactement mes dires et envoie voler d'un coup d'un seul les a priori que l'on pouvait avoir à l'annonce d'une telle union. Perfect classic tune !

Même si ce projet est marqué de leurs deux noms au fer rouge, l'acronyme aurait été moins accrocheur dans ce cas précis, il va de soit que la section rythmique est loin d'être en reste dans l'appréciation de cet album. Pensez-donc, James Lomenzo, bassiste sur tous les albums studio de feu WHITE LION, mais aussi plus récemment au sein de MEGADETH et autre BLACK LABEL SOCIETY en tant que mercenaire de luxe. Pas mal non ? Mais ce n'est pas tout, le batteur Brian Tichy, pourvu d'un impressionnant pedigree est également de la partie, même si tous deux n'ont pas participé à la composition. Quelle puissance déployée qui de fait, accroît considérablement le plaisir auditif.
Le talent d'écriture est une chose, mais si l'interprétation est mauvaise ou en pilotage automatique, le résultat peut s'avérer désastreux. Heureusement ici, tout est bien équilibré, et il suffit d'écouter "The Wish", particulièrement percutant, avec ses couplets faisant penser au STRYPER des grandes heures, et son refrain que ne renierait en rien un Don Dokken !
Étonnant non ? Non pas vraiment mais qu'importe, encore une fois le plus important dans un projet comme celui-ci est l'alchimie, et non pas le prochain voyage sur la lune !

La vraie et la plus agréable surprise est de retrouver un George Lynch à nouveau bien dans ses pompes en terrain connu, délivrant des riffs et surtout des soli pleins de justesse et de délicatesse. Le guitariste a un jeu tellement subtil quand il veut s'en donner la peine qu'il brille de mille feux naturellement quand il daigne être enfin lui-même. Le travail harmonique qu'il abat sur des titres comme "September" et "Dying Rose" est digne de ses meilleures interventions guitaristiques au sein de DOKKEN !
Son jeu cristallin sied à merveille au chant et aux mélodies de Michael Sweet, et ce n'est pas une insulte que de dire qu'il est un bras droit, un accompagnateur, et qu'il ne sera jamais un leader. Je comprends maintenant pourquoi je déteste autant sa MOB... CQFD !!!

Alors bien sûr, les schémas sont calibrés et sont ancrés dans un classicisme attendu, mais pourquoi nous en plaindre ? La réunion de tels musiciens aurait pu tourner au désastre artistique, comme ce fût le cas avec KXM l'an dernier avec Lynch donc, et dUg Pinnick et Ray Luzier, mais là ce n'est pas du tout le cas. Avec Sweet en fer de lance dans l'avancement du projet, il n'y avait que d'infimes particules de mauvais karma qui pouvaient le ternir. George Lynch est donc un musicien à l'immense talent mais dont la faiblesse est de s’imprégner telle une éponge face au chanteur auprès duquel il doit collaborer. Pour le coup, la pioche fût la bonne cette fois-ci, merci à Frontiers...

Du grand art sans grande originalité, mais que c'est bien exécuté, et bien écrit !
Une sortie qualitative à déguster sans modération, sans fausses notes ni longueurs.
Recommandation : préférez toujours un support physique au numérique, vous n'en serez que plus contentés à tous points de vue. Une sacrée claque !

A lire aussi en HARD ROCK par MULKONTHEBEACH :


RATT
Invasion Of Your Privacy (1985)
Une permanente est parfois gage de qualité !




THE TOLL
Sticks & Stones And Broken Bones (1991)
Hard rock


Marquez et partagez






 
   MULKONTHEBEACH

 
   JEFF KANJI

 
   (2 chroniques)



- Michael Sweet (lead vocals, guitars, production)
- George Lynch (guitars)
- James Lomenzo (bass guitar)
- Brian Tichy (drums)


1. The Wish
2. Dying Rose
3. Love Stays
4. Time Will Tell
5. Rescue Me
6. Me Without You
7. Recover
8. Divine
9. September
10. Strength In Numbers
11. Hero-zero
12. Only To Rise



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod