Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Grave Digger, Rebellion, Paragon
- Membre : Broken Arrow
 

 Site Officiel (195)
 Myspace (206)
 Chaîne Youtube (205)

WHITE SKULL - The Dark Age (2002)
Par BAST le 1er Décembre 2002          Consultée 3872 fois

Au risque d’en étonner plus d’un, WHITE SKULL n’a pas commencé sa carrière avec « Tales From The North » (1999), l’une des révélations heavy/speed épique de l’année ! Non, avant d’avoir été signé chez Nuclear Blast, ce groupe italien, confiné à l’époque dans l’undeground, avait déjà quelques sorties à son actif, proposant une sorte de heavy rock musclé. Mieux, WHITE SKULL est l’un des groupes de heavy en activité les plus vieux de la scène italienne et « The Dark Age » constitue son cinquième LP.

Mais c’est vrai que la carrière internationale de WHITE SKULL a véritablement démarré avec « Tales From The North » et sa signature chez le géant allemand a été un superbe second souffle pour ces italiens pétris de talent. Avec leur heavy/speed très proche de GRAVE DIGGER, ils ont su convaincre de nombreux fans et « Tales From The North » ainsi que leur album suivant, « Public Glory, Secret Agony » (2000), ont remporté un franc succès.

Mais la carrière de WHITE SKULL a connu un gros bouleversement depuis : le départ de leur chanteuse vedette, Federica « Sister », à la voix si particulière et qui constituait un énorme atout pour le groupe. Désormais signé chez Frontiers Records, WHITE SKULL revient avec « The Dark Age » et son tout nouveau chanteur, Gustavo « Gus » Adrian Gabaro.

Les premières écoutes de cet album se font l’oreille quelque peu aux aguets : Gus parvient-il à remplacer Federica ? La réponse n’est pas si simple. Gus est un très bon chanteur, à la voix très proche de celle de Chris Bolthendal (Grave Digger) même si offrant plus de possibilités, mais l’originalité de cette voix rauque féminine que distillait Federica est une perte indéniable pour WHITE SKULL et le restera sans doute à jamais. Tant pis ! Il faudra s’y faire...
L’autre interrogation, étroitement liée à la première, concerne le sens de la composition des Italiens. Et là, quoique Federica n’ait pas composé pour WHITE SKULL, on sent un regain d’agressivité, probablement motivé par l’arrivée d’un voix masculine, qui ne joue pas forcément en faveur du groupe, plus à l’aise sur des titres grandiloquents, à l’aspect cinématographique, que sur des titres davantage directs et épurés d’atmosphères.

Après avoir évoqué la mythologie nordique puis le règne de Cléopâtre, les Italiens traitent cette fois-ci de l’inquisition.

Le heavy/speed épique de WHITE SKULL conserve tout de même les ingrédients du passé : chœurs, orchestrations et refrains fédérateurs restent donc présents. Néanmoins, les morceaux, s’ils sont plutôt bien faits, ne convainquent pas facilement.

On a droit tout de même à quelques réjouissances : « The Dark Age », titre correct qui devrait jouir d’un franc succès sur scène, porté par son refrain dans la pure tradition heavy, « Grand inquisition » et son refrain ultra épique, « New Crusade » et sa basse très en avant, sa rythmique lourde ou ses jolies orchestrations, l’hymne « The Edict » ou encore la magnifique ballade qu’est « Voice From The Heaven ».

Les autres morceaux s’avèrent indéniablement moyens. En outre, il faut bien avouer que les chœurs manquent souvent d’amplitude et que les refrains ne touchent pas autant au but que ceux qui émaillent « Tales From The North »

Pour revenir à Gus, son chant est très bon, très soigné, aussi à l’aise dans le registre rauque que lorsque sa voix se fait plus douce. Au moins le groupe ne s’est-il pas planté dans son choix

Une arrivée que l’on va malheureusement associée à un constat négatif : WHITE SKULL a régressé ! Et la suite de la carrière des Italiens s’annoncent à mon sens jonchée d’embûches.

Note : 2,5 / 5

A lire aussi en POWER METAL par BAST :


GAMMA RAY
To The Metal! (2010)
Le Metal a foi en GAMMA RAY

(+ 2 kros-express)



OLYMPOS MONS
Conquistador (2004)
Révélation Speed Mélodique de l'année...

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Gus Gabarro
- Nick Savio
- Tony Fonto
- Fabio Pozzato
- Alex Mantiero


1. Penitenziagite
2. The Dark Age
3. Grand Inquisitor
4. Maid Of Orleans
5. New Crusade
6. The Edict
7. Voice From The Heaven
8. Devil's Woman
9. Torture
10. A New Handbook
11. Sentence Of Death
12. Theme For The Innocence



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod