Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


SERAPHIM - The Soul That Never Dies (2002)
Par STEF le 1er Décembre 2002          Consultée 2004 fois

"A Soul that never dies" est distribué par le label espagnol Arise (Dark Moor...) et pourtant ce groupe ne vient pas d'Espagne. Et pour cause , puisque le groupe vient de Taiwan! Alors que la version chinoise de l'album est sorti en 2001, la version européenne nous arrive en 2002.

Les membres du groupes ne sont pas des débutants, chacun ayant officié auparavant dans d'autres groupes et la chanteuse est venu parfaire sa technique de chant d'opéra en Europe.
Vous parler de chant d'opéra n'est pas innoncent, puisque Seraphim officie dans un genre à la mode, celui du metal à voix masculine rauque et chant féminin d'opéra. Une sorte d'hybride entre Nightwish/Edenbridge et Children of Bodom où viennent se greffer les influences malmsteeniennes du guitariste Kessier.

De ce fait, et grâce au chant parfaitement maitrisée de Pay, la diva Taiwannaise, aux vocalises proches de Tarja (Nightwish), les amateurs du style seront aux anges. Seules différences majeures entre les deux groupes: le clavier et la technique de composition. Si le clavier est prépondérant chez les finlandais, il est ici très peu présent et c'est avant tout la guitare qui est mise en avant! Quant aux compos, celles-ci sont quand même moins accrocheuses que Nightwish, car misant moins sur l'accroche directe tel que le pratique Tuomas, le leader du groupe.

Parmi les titres les plus marquants :
- "emptiness" alternant les 2 types de chants sur un rythme soutenu et des guitares qui partent dans tous les sens.
- "Mind's sky" la longue pièce épique, 9 minutes qui alternent les ambiances avec quelques passages progressifs et moments acoustiques.
- "canticle" reposant et majestueux, un air d'opéra magnifique.
- "light of the setting sun" : mon titre speed favori uniquement basé sur la voix de la chanteuse.

L'album est simplement beaucoup trop long (64 minutes pour 10 titres) avec quelques titres dispensables, qui ont tendance à faire tomber le groupe dans la monotonie. 2 ou 3 titres en moins et on aurait pu avoir un bon premier album. Dommage.

Seraphim ne chôme pas, puisque qu'après avoir assuré la première partie du concert local d'Angra, leur prochaine album devrait sortir en décembre 2002, après avoir été enregistré au Studio Fredman et mixé au Finnvox. Bref, la crème des studios pour le plus nordique des groupes d'extrême-orient!
Seraphim est un groupe qui a du potentiel et avec les moyens mis à sa disposition, vous devriez en entendre parler sous peu. Notre musique n'a pas de frontière et c'est tant mieux !

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE :


WUTHERING HEIGHTS
Within (1999)
Metal symphonique




Luca TURILLI
Demonheart (2002)
Metal symphonique


Marquez et partagez




 
   STEF

 
  N/A



- Jax Yeh (basse, chant)
- Thiago Trinsi (guitare)
- Kessier Hsu (guitare & chant)
- Simon Lin (batterie)


1. Prelude
2. Love Hate
3. Emptiness
4. Immortal Silence
5. The Soul That Never Dies
6. Samsara
7. Mind’s Sky
8. Forever
9. Canticle
10. Light Of The Setting Sun
11. Majestic Farewell



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod