Recherche avancée       Liste groupes



      
INSULTE AU NEO METAL  |  STUDIO

Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : MÖtley CrÜe, Methods Of Mayhem
 

 Site Officiel (770)

Tommy LEE - Tommyland: The Ride (2005)
Par CHAPOUK le 31 Juillet 2014          Consultée 2046 fois

Mais pourquoi je fais ça ? Non sérieux même moi je me pose la question. Quelle est l’utilité de s’infliger pareille peine ? Je m’auto-punis avec ce disque ! Et le pire vous-savez ce que c’est ? C’est que je savais que j’allais souffrir avant même d’avoir écouté l’album, ouais !

Certains signes ne trompent pas… Déjà Tommy LEE, voilà quoi… Son premier album était une bouse incroyable, je pensais pas qu’il était possible d’atteindre ce niveau de nullité de façon involontaire. Mais bon l’erreur est humaine après tout, je me disais que c’était sûrement un faux pas et qu’il avait dû corriger ça par la suite. J’ai eu des doutes sur cette théorie quand j’ai lu le titre de l’album : "Tommyland: The Ride" je crois que niveau narcissisme on fait pas mieux comme titre. À part l’appeler "Moi, Moi Le Magnifique, Et Encore Moi Sous Toutes Mes Facettes" ou en version raccourcie "Me, I and Myself" je vois pas comment on peut montrer à tout le monde qu’on s’aime vraiment très très fort, comme Tommy le fait. La pochette le confirme d’ailleurs, si on passe au-dessus du fait que ce ne soit pas vraiment une réussite. J’ai dû vite me rendre à l’évidence : je crois que cet album va réussir à me décevoir encore plus que le premier.

Et là je suis passée par différents stades après la peur : la résignation, la colère et enfin la fascination.

La résignation : Bon ben confirmation hein, c’est naze ! Rien qu’à l’écoute du premier titre on peut dire : caca ! Le garçon n’a même pas fait l’effort de mettre deux trois grattes saturées, c’est devenu de la Pop. Mais même pas de la Pop-Rock, nooooooon, juste de la Pop. Un truc bien aseptisé qu’on pourrait retrouver dans High School Musical. Quelque chose d’insignifiant et de surtout méga vendu.

La colère : Putain quoi ! Le deuxième titre c’est une ballade ! Non mais il se fout de la gueule du monde ! Son premier album s’enchaînait exactement comme ça : titre qui se veut couillu – ballade. Et ça jusqu’à la fin de l’album ! Non mais c’était tellement prévisible que j’espérais qu’il n’oserait pas le faire ! Et ben si !

La résignation : C’est encore très mauvais par la suite, ça rappelle vaguement du SIMPLE PLAN ou du NICKELBACK et encore c’est insulter ces groupes que de les comparer à cet opus de Tommy LEE…

La fascination : WAIT !! Mais Chad Kroeger qui est en featuring sur "Tryin’ To Be Me" mais… C’est… Mais oui !!! C’est bien le chanteur de NICKELBACK !! My fuckin God... Je pensais pas qu’il était encore possible d’atteindre ce niveau de nullité ! D’un certain côté je suis admirative devant tant de médiocrité ! Tommy LEE a déjà touché le fond depuis longtemps, c’est confirmé, mais c’est comme s’il creusait encore plus profond et se faisait aider pour ça !

La colère : Et puis cet interlude merdique, "The Butler", juste là pour meubler, putain comment gagner du fric facilement quand on est en panne d’inspiration !

La fascination : Oh putain ultra lol !!!! Je parlais de SIMPLE PLAN un peu plus haut mais je suis pas tombée loin ! Sur "Tired" on entend aisément une voix au timbre facilement reconnaissable (ouais fin surtout si ado vous avez écouté des groupes comme BLINK 182 et compagnie) c’est juste Joel Madden le chanteur de GOOD CHARLOTTE. Je suis devin !!! Ça finit par me faire rire en fait tout ça, j’arrive à prédire ce qui va se passer sur l’album. Et comble du comble Tommy LEE le rebelle s'auto-censure sur cette chanson, il efface par un « bip » bien sonore le mot « fuck » de sa chanson. Looooooool encore une fois ! Bon d'accord fallait le dire si ce skeud était destiné au moins de 10 ans !

Bon ça suffit je pourrais continuer comme ça un moment, mais ça serait juste du lynchage gratuit. Inutile de dire que si "Never A Dull Moment" valait un petit 0,5/5 pour les deux titres écoutables qui étaient présents sur celui-ci, cet opus-là ne vaut rien. Mais rien de rien, pas un seul titre à sauver là-dedans. Juste bon à ne jamais être acheté, ou alors seulement pour soutenir un meuble bancal, ou en guise d’épouvantail dans un jardin pour faire peur aux oiseaux.

Cet album c’est le mal incarné !

-666/5 arrondi à 1/5

A lire aussi en NEO METAL par CHAPOUK :


KORN
The Serenity Of Suffering (2016)
Une page tournée et une autre histoire qui se crée




AQME
Requiem (2019)
Un point final


Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
  N/A



- Tommy Lee (chant, batterie)
- Butch Walker (chant sur 1)
- Andrew Mcmahon (chant sur 2 et 7)
- Chad Kroeger (chant sur 3)
- Carl Bell (chant sur 4)
- Joel Madden (chant sur 6)
- Dirty Harry (chant sur 9)
- Nick Carter (chant sur 11)
- Plein De Gens Pour Chaque Chanson (les autres instruments)


1. Good Times
2. Hello, Again
3. Tryin' To Be Me
4. Sister Mary
5. The Butler
6. Tired
7. I Need You
8. Make Believe
9. Makin Me Crazy
10. Watch You Lose
11. Say Goodbye
12. Hello, Again (acoustic Version)



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod