Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL GOTHIQUE  |  STUDIO

Commentaires (5)
Lexique metal gothique
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The 69 Eyes , Galadriel, Rotting Christ, Deathronic, Septicflesh, Tiamat
- Style + Membre : Daemonarch
 

 Site Officiel (283)
 Myspace (302)
 Chaîne Youtube (239)

MOONSPELL - Darkness And Hope (2001)
Par MOX le 1er Décembre 2002          Consultée 4651 fois

Après un Butterfly plus que controversé, Moonspell renoue avec ses origines (hum loin du Under the Moonspell quand même), j'ai nommé le fabuleux Irreligious. L'ambiance est toujours la même: du gothic metal basé fortement sur les sciences occultes et la magie noire. Présence obligatoire des claviers donc et un Fernando Ribeiro autant en voix, modulant au possible chuchotements, gueulantes, basse bien sentie, et ce chant toujours aussi spécial qui rappelle un sorcier concoctant ses potions infâmes(mais qu'est-ce que je dis moi?). Trois merveilleux morceaux pour démarrer l'album, "Darkness and Hope" mêlant couplets berçants et refrain mélancolique; puis "Firewalking" basé exactement sur le même schéma que la compo précédente à savoir un refrain légèrement plus bourrin que les couplets;ensuite "Nocturna" et son intro humm assez noire. Les guitares nous emportent dans un tout autre monde, les mélodies sont très travaillées, les solis également, et le son excellent(comme dans le reste de l'album).

Passés ces trois morceaux du plus pur style Moonspell, on est désagréablement surpris. Mais où est passée la magie opérant au début? C'est certain, ça reste toujours gothic, Fernando chante toujours aussi bien, bref on sent bien qu'on a pas affaire à du Korn. N'empêche les compos deviennent décousues et donc beaucoup plus complexes à assimiler, les transitions sont placées n'importe comment. Bref c'est plat. La sauce ne prend plus. Comment expliquer? Les morceaux n'accrochent pas directement, et même après plusieurs écoutes, on ne sent pas plus d'émotion, pas plus d'envie de siffloter le refrain. Car c'est bien là le problème, il manque ce feeling. Entre ballade langoureuse et ennuyeuse ("Ghostsong") se succèdent "Devilred", "Rapaces" ou "Heartshaped Abyss". Toutes des musiques d'église où l'on sent que des choses pas claire s'y sont produites, déballage de technique de d'ambiance magie noire à foison, sans l'alchimie du départ.

Viennent les 3 derniers morceaux, pas aussi bons que les 3 premiers, mais acrocheurs, relevant un niveau qui a bien chuté (quoique "Than The Serpents In My Arms" donne enfin envie de chanter à tue-tête "what better comfort can you fiiiind..." :))

Qu'en conclure? Certes je n'y vais pas avec le dos de la cuillère sur Darkness and Hope, mais qui aime bien châtie bien :) Non plus sérieusement après les bombes telles que Wolfheart ou Irreligous auxquelles Moonspell nous avait habitué, on ne peut qu'être déçus. Cela reste cependant un bon album de gothic noir qui ne déplaira pas aux amateurs ni aux fans du groupe. Disons pour rester objectif que les compos sont bonnes sans être extraordinaires et que Moonspell se rapproche du très bon Irreligious, la créativité et l'émotion en moins. Vous l'aurez donc compris dans le même genre, y'a pas photo découvrez Moonspell avec Irreligious.
A noter des clips du très bon "Magdalene" et "Butterfly FX".

A lire aussi en METAL GOTHIQUE par MOX :


MY DYING BRIDE
The Angel And The Dark River (1995)
Metal gothique

(+ 1 kro-express)



The VISION BLEAK
The Deathship Has A New Captain (2004)
Metal gothique


Marquez et partagez




 
   MOX

 
  N/A



- Ricardo A. (guitares)
- Sergio C. (basse)
- Fernando R. (chant)
- Mike G. (batterie)
- P. Paixao (claviers)


1. Darkness And Hope
2. Firewalking
3. Nocturna
4. Heartshaped Abyss
5. Devilred
6. Ghostsong
7. Rapaces
8. Made Of Storm
9. How We Became Fire
10. Than The Serpents In My Hands
11. Os Senhores Da Guerra (bonus Track)
12. Mr. Crowley (bonus Track)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod