Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Rotting Christ

NECROMANTIA - The Black Arts (1992)
Par ZODD le 10 Novembre 2013          Consultée 1102 fois

Le split LP possède une signification importante dans le monde du Black Metal. D’un point de vue pratique, deux groupes investissent dans une même œuvre, bénéficiant chacun de la publicité (et vu que la scène a toujours été fauchée, l’alternative est intéressante). Mais contrairement à la compilation qui ne parvient que rarement à tenir une ligne esthétique cohérente, le split LP est un contrat fort liant deux groupes et les rendant relativement inséparables pour le restant de leur carrière. Ce pacte musical, on ne le signe donc pas avec n’importe qui : cela comptait d’autant plus au début des années 90 où le monde du Black cherchait à se dissocier le plus possible des autres scènes.

Ainsi on aura vu plus d’une association légendaires se former durant ces vertes années : BEHERIT / DEATH YELL, EMPEROR / ENSLAVED, ABHRORER / NECROPHILE, VLAD TEPES / BELKETRE, ILDJARN / NIDHOG et bien sûr NECROMANTIA/VARATHRON.

Ces deux pionniers de la scène grecque profite de l’effervescence de leur milieu (ROTTING CHRIST vient de frapper très fort avec "Passage To Arcturo") pour continuer à affirmer la grandeur du Black grec. Ce duo est donc la preuve de l’impeccable santé de la scène de l’époque, mais également un manifeste esthétique exposant au monde comment, par chez eux à Athènes, on conçoit le Metal Noir.

En 1992, NECROMANTIA est déjà le groupe de Black Metal le plus original du monde. À mille lieues de tout ce qui a pu se faire à l’époque, la cassette promotionnelle de 1990 a suffit à imposer leur Black Metal de vieux château roumain comme une nouvelle référence du genre. Magus et Baron Blood jouent la carte de la prudence et du perfectionnisme : sur les 4 titres présents ici, seulement un nouveau morceau (le terrifiant "Lord Of The Abyss") et 3 autres que le groupe réenregistre dans leur version définitive.

Toujours ces basses (4 et 8 cordes) vrombissantes comme les orages d’un mauvais dieu entrecoupées par des tonnerres de soli de guitare, cette voix grave, ritualisée, et ce travail impeccable sur les ambiances. C’est d’ailleurs sur ce dernier point que NECROMANTIA se surpasse avec le titre "Evil Prayers" qui est un régal Dark Ambient comme seul les grands musiciens black peuvent nous en pondre. Mis à part les percussions et la batterie qui auraient méritée plus de soin, tout le terrain est prêt pour faire naître le chef d’œuvre occulte que sera "Crossing The Fiery Path".

Pour VARATHRON, les enjeux sont sensiblement différents. Souvent cité par ces confrères qui lui attribuent beaucoup de crédibilité (n’oublions pas que VARATHRON possède Jim Mutilator dans ses rangs), le trio grec n’a malheureusement que peu impressionné avec son EP de 91 "One Step Beyond Dreams", relativement trop simpliste.

C’est donc un joli retournement de situation pour le groupe que de nous proposer deux titres de 7 minutes, devançant ROTTING CHRIST dans l’approche purement "riffesque" du Black Metal. La personnalité de VARATHRON se déploie ici dans une splendeur rare : la voix sombre de Necroabyssious plane sur une mer de riffs hypnotisant. Certes le groupe continuera de s’améliorer jusqu’en 1995, mais ce sont deux titres remplis d’une fière maturité que l’on retrouve ici.

À sa sortie, ce split LP promettait le meilleur. Ceux qui connaissent "Crossing The Fiery Path" et "His Majesty At The Swamp" savent que la promesse aura été tenue. L’importance historique de ce disque supplante légèrement la qualité générale (car les deux groupes se perfectionneront), mais il reste un digne témoignage de la grandeur de la scène grecque.

3,5/5.

A lire aussi en BLACK METAL par ZODD :


BLASFEMIA
Guerra Total (1988)
La guerre en vinyle




UNGOD
Circle Of The Seven Infernal Pacts (1993)
Was ist das Black Metal???


Marquez et partagez




 
   ZODD

 
  N/A



- Morbid (basse, chant)
- The Worshiper Of Pan (percussions et claviers)
- Divad (guitares)
- Slow Death (chant)
- Baron Blood (basse à 8 cordes)


1. Necromantia - Lord Of The Abyss
2. Necromantia - The Feast Of Ghouls
3. Necromantia - Evil Prayers
4. Necromantia - Lycanthropia
5. Varathron - The Cult Of The Dragon
6. Varathron - The Tressrising Of Nyarlathotep
7. Varathron - La Reine Noire
8. Varathron - Outro



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod