Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
7 commentaires notés  
[?]



Ensiferum
Ensiferum
Page  1 | 2 |

le 30 Janvier 2017 par JOHN


Cela faisait des années de je n'avais pas écouté cet album. Toujours le même constat : les titres sont tous très bons, mention spéciale à "Token Of Time", l'ambiance viking est bien là malgré les chœurs peut-être trop en retrait.
Les hymnes sont présents ("Guardians Of Fate", "Battle Song").
ENSIFERUM excelle aussi dans la finesse avec la magnifique "Eternal Wait" et ses très belles lignes de guitare.

À écouter très fort !


le 20 Janvier 2014 par RIKKIT


Je prends peu à peu conscience que, tous ces jeunes groupes (à l'époque), avaient absolument tout inventé, il n'en reste que des malheureux suiveurs, insipides et sans saveur. Un album en tous points excellent, une personnalité déjà complètement affirmée, ils ne feront jamais mieux, si, Mäenpää, sur le premier WINTERSUN égalisera le tir. Bref, un album séminal dans le style, culte, incomparable et indispensable.

Tin, cette voix...

le 12 Juillet 2010 par MR JACK


Première galette d'ENSIFERUM, l'éponyme se caractérise par une prod' assez particulière, en effet, il faudra vous habituer à la voix et aux chœurs légèrement en retrait, alors que la guitares et la batterie se font la part belle au premier rang ! Deuxième caractéristique de cet album : tout rappelle les chevaux. A croire que ces petits finnois soit de grands amoureux d'équidés ! Les blasts, autant que les grattes effrénées, vous donnerons l'impression d'être lancé en plein galop au travers d'un forêt luxuriante sentant bon le pin, épaulé par les chœurs guerriers de vos camarades derrière vous !

Tout commence par une intro très cinématographique, en effet, il est assez aisé de s'imager un soleil se lever tout doucement sur le village de nos joyeux compagnons, des gardes faisant leur tour de... garde et patrouillant gaiement. Les soldats sortent de leur hutte, et se préparent pour la bataille. La séquence se finit lorsque l'on voit les soldats s'éloigner au loin... Et c'est parti, nous chevauchons à toute allure à travers monts, forêts, plaines et tout le toutim.

Album débordant d'énergie, cet éponyme contient des chansons particulièrement explosives, jouissives et mémorables. Comment rester insensible face à un "Treacherous God" plus qu'headbangant et ce déluge de notes, mélange inespéré de festif et de brutal (toute proportion gardée), héroïque et puissant, ce morceau est incontestablement la grosse claque de l'album ! Mais ENSIFERUM sait se faire plus triste, plus sinistre, plus posé, plus solennel, il nous le montre à plusieurs reprises avec les chansons "Old Man", sa voix plus profonde, ses choeurs mélancolique et son intro quasi-funéraire, et "Abandoned" où l'on retrouve une voix claire prédominante, un solo teinté de mélancolie et des nappes de claviers qui clouent la chanson par la tombée de la nuit... Magique !

Certaines chansons restent conventionnelles mais sont tout de même très efficaces : la galopante "Hero In a Dream" et ses claviers enjôleurs [si si !], la folklorisée "Token of Time" et son petit solo épique. Cependant ENSIFERUM sait aussi surprendre ! Et oui cher lecteur, on est surpris par une intro plutôt typée "Rock" sur "Guardians of Fate" avant que la galopade reprenne plus rapide que jamais, la frénésie nous emporte littéralement ! On notera aussi l'intro qu'on est en droit d'attendre d'un album dit, ou repéré comme, "varié" : l'intro basse/batterie ! Présente sur le très... bagarreur "Battle Song" où l'on retrouve une voix plus profonde et aux accents hargneux, une énergie débordante qui sera libérée par une cri collectif juste jouissif !

ENSIFERUM c'est viking et qui dit "Viking", dit "Héroïsme". Cet "Héroïsme" se retrouve particulièrement dans le très franc "Eternal Wait" où l'on retrouve l'unique voix féminines de l'album qui accompagne une voix claire dominante, morceau quasi-onirique ! On mentionnera aussi "Windrider" qui par sa composition, sa guitare acoustique et son solo plutôt sympathique, ne peut inspiré que courage et force !

Pour clore son premier album, éponyme de surcroît, ENSIFERUM nous propose une chanson ("Goblin's Dance") qui au premier abord semble être très obscure, mais qui se révèle être une chanson à boire dans les règles de l'art avec instru folk à la clé, bien sûr ! Fredonnons en chœur les "La La La Lei, La La La Lei, La La La Lei, La Lei, La Lei" des "chœurs alcoliques", tous en entrechoquant nos pintes !

Un album très appréciable, même si une meilleur prod' aurait été plus que bienvenue ! On prend quand même bien son pied et on s'amuse à se laisser emporter à grande vitesse par le batteur et le guitariste ! C'est beau, c'est puissant, c'est héroïque !

4,5/5... qui tend plus vers 4/5.

le 24 Août 2009 par SKYMNING


Aaah ENSIFERUM ! C'est un vrai plaisir d'écouter cet album, une vraie touche de fraîcheur.

le 26 Avril 2008 par GUIGUI


Merci à toi VOLTHORD, maître du Valhalla metalleux, pour nous faire découvrir un tel chef d'œuvre ! Quel groupe de folie nom d'Odin !
Inutile de citer les titres puisqu'ils sont tous géniaux. Un formidable souffle de vent frais dans la planète metal, voilà ce que cet album représente!
Bon c'est vrai qu'en voyant la pochette, qui n'a rien à envier à celles de nos amis de KORPIKLAANI, on hésite à acheter le skeud et on appréhende la forme que prendra la tronche du caissier qui se demandera sans doute dans quel monde on vit. Mais c'est trop bon donc hop ! On se sacrifie, on écoute la chose et on en redemande.
Victoire totale d'ENSIFERUM sur ce coup là et même si le chant black est pas trop mon truc, je ne peux que m'incliner devant un tel concentré de maestria.













1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod