Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
5 commentaires notés  
[?]



Ensiferum
Iron
Page  1 | 2 |

le 12 Juillet 2010 par MR JACK


LETTRE ADRESSÉE A MESSIEURS JARI MÄENPÄÄ & MARKUS TOÏVONEN

Messieurs,

Je vous écris suite à la surprise qu'a suscité en moi ce deuxième album. En effet, votre première production fut fort bien accueillie par mes oreilles, j'avais donc de plus en plus hâte de me jeter à corps et oreilles perdus sur cette nouvelle offrande, sur cette nouvelle tranche d'élan, que vous nous servez sur un plateau au couleur chaudes et accueillante !

Comme le dirait mon maître philosophique : "Abasourdies, mes oreilles furent"... En effet, que dire de cet album ? Où est passé votre bravoure, votre courage, votre dextérité ? S'il y a un combat, alors il se situe bien, et seulement, sur la pochette de l'album. On est surpris, décontenancé, perdu, nos repères se sont envolés.

En insérant le CD, on est munie d'une hache, prêt à la lever en déclamant vos hymnes mais on a tôt fait de la lâcher, de la laisser tomber mollement sur le tapis, tuant notre chat par mégarde...

Il y a des morceaux qui sont très prometteurs pourtant, au début on y croit, on se dit : "Ouais ça pète Dude, on va passer un super moment, j'suis chaud, j'reprends ma hache", mais en fait, pas le moins du monde... L'introduction (de 3 minutes 28 quand même) de l'album, "Ferrum Aeternum" commence très bien, on s'imagine les guerriers revenant de la bataille du premier album, il est 17h, ils ont faim, il se fait tard et l'élan est assez farouche ces temps-ci... ils savent qu'ils vont en chier, mais c'est pas grave ! Ils sont content de leur combat. Et là, tout à coup, hop (!) accouplement sauvage avec du... ENNIO MORRICONE ! Les gars faudrait savoir vous êtes des Vikings ou des Cowboys ? Ça se sifflote, certes, mais ça n'a pas sa place ici ! Sans parler de "Tale of Revenge" ! On a une intro vachement encourageante pour la suite, mais le morceau s'avère un peu plat et seule la voix claire vient donner un minimum d'intérêt au tout avant que les claviers typé Speed Melo viennent nous achever !

Bon il y aussi des morceaux où dès le début on sait que ça va être de la chiure ! Prenons "Iron", il nous faut attendre 1 secondes 60 pour entendre les notes clavéristiques plus grandiloquentes que les autres, ces notes qui ouvriront un début d'album désespérant... Que dire de ces chœurs dignes d'un groupe de Speed Melo et cette montée en puissance DRAGONFORCienne (j'aime ce groupe, ce n'est pas le problème...) ? Déjà on a le cul par terre, on tombe de haut ! "Sword Chant", la petite suivante n'est pas mieux... les vocaux pratiqués sont d'un part d'un registre Death Mélo - d'une qualité certaine d'ailleurs - et d'autre part une sorte de mix imbuvable de voix Power/Speed(/Heavy). On remarquera que le groupe essaie de sauver son morceau en utilisant les bien connus "Chœur de soûlards" pas désagréables mais le reste ne suit pas... Oh, j'allais oublier "Slayer of Light", le pompon ! Là on est plus que sous terre pour se cacher loin de ce ses sonorités... Thrash ?! Putain les gars c'est abusé là !! J'ai presque envie de lâcher une larme, tiens ! Heureusement que la lead guitar vient apporté un peu de fraicheur, d'oxygène à tout ça ! Le reste du temps, ça s'entasse et ça devient une bouillasse informe et peu ragoûtante... La batterie surmixée tape même un peu [vachement, ouais !] sur les nerfs à la longue ! Le mal de crâne est proche, préparez l'acide acétylsalicylique !

Cependant, tout n'est pas à jeter ! Et oui, il y a des petites (et grosses) perles !! Le gros choc de l'album (ça fait plus de 25 minutes qu'on l'attend quand même) c'est bien entendu le duo "Into Battle" et "Lai Lai Hei", et je dirais même que le premier est LA baffe de l'album ! Chœurs éthérés, petites gratte pleurnicharde, roulement de caisse claire, rien que l'intro est extatique ! Puis revient ce galop incessant, cette hargne, cette colère, et cet héroïsme viking tant attendu ! Un solo à tomber par terre, sûrement le meilleur entendu jusqu'alors (Merci Markus !) !! Pour ce qui est de "Lai Lai Hei", une intro acoustique repris par la gratte et la batterie, bon ça on a l'habitude et c'est toujours efficace... mais je trouve que le début fait un peu trop prétentieux, comme si le groupe voulait montrer son patriotisme. En plus on ne sent pas d'envie dans le chant en Finlandais. Le reste est tout de même très bon et le solo est fort appréciable !

Pour ce qui est des 3 morceaux plus calmes de l'album, ce sont ni plus ni moins que de très bons moments. "Mourning Heart - Interlude" telle une balade en forêt nocturne nous transporte au bruit du ruisseau et des oiseaux. "Lost In Despair" est chargé en sentiments et le potentiel émotionnel est bien au rendez-vous ! La voix claire qui prédomine ici et la voix écorchée aux accents... hetfieldiens (décidément !), dans un premier temps, rendent le morceau très dynamisant ! Enfin "Tears", ballade finale chantée par Raisa Saari, très en vogue chez les groupes de Folk Metal, ce genre de final ne me dérange pas du tout, ça a le mérite de clore l'album sur une note légère !

Bon les gars, tout ce que je voulais vous dire c'est que cet album est très déroutant, pas nul musicalement parlant mais bon, par rapport à tout le reste de votre travail, on est en droit d'attendre de l'armement ad hoc : hache, cotte de maille, bouclier, épée et non pas manteau de soie et lunette astronomique ! Alors si vous revenez à du Folk/Viking Metal de ce nom, je redeviens votre copain, ok ?

le 22 Mars 2006 par JEREMY


Encore un très bon album de viking metal ! Des mélodies accrocheuses, un son exceptionnel (les soli de guitares sont parfaitement mis en valeur, prenant ainsi une dimension magique), des refrains monstrueux ("La La Hei"),... Un disque sans temps mort, même les interludes acoustiques sont splendides. Et l'artwork n'est pas en reste ! Vraiment une très belle oeuvre !

le 15 Février 2006 par IRONCHRIS


J'ai découvert le métal viking avec cet album et Blot de Einherjer, qui restent à ce jour deux de mes oeuvres préférées du style. Iron est clairement un de mes albums préférés, avec des mélodies accrocheuses, un rythme tantôt effreiné tantôt épique, des choeurs et un côté folk qui en font une oeuvre grandiloquente et entrainante. Je le préfère largement à "Ensiferum", qui me laisse toujours assez indiférent, bien que plaisant.

Mention spéciale à "Tale of Revenge", "Into the Battle" et "LAI LAI HEI".

le 30 Novembre 2005 par BAST

J'ai découvert ENSIFERUM avec son premier album, Volthord, et je n'ai pas été plus emballé que ça, même si je sentais un gros potentiel chez ce groupe aux influences habilement melées.
Des deux, je préfère Iron, plus abouti.

le 12 Mai 2005 par DRAGAN


J'ai acheté cet album il y a 2 semaines (merci Holy Records) et depuis il tourne en boucle. L'intro "Ferrum Aeternum" jouée au Kantele est absolument magnifique et magique même. Cet album recèle quelques titres indispensables comme "Sword Chant" ou "Tale Of Revenge" ou les rythmiques speed et la voix death de Jari Mäenppa font des merveilles. Mais il ne faut pas oublier la voix claire de ce même Jari qui est également excellente. Je pense d'ailleurs que Ensiferum a perdu gros en se séparant de ce vocaliste et compositeur génial. J'espère que son remplaçant Petri Lindroos se montrera à la hauteur. En tout cas, fans de death mélodique ne passez pas à côté de ce chef d'oeuvre !!













1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod