Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
8 commentaires notés  
[?]



Sodom
Tapping The Vein
Page  1 | 2 |

le 06 Avril 2014 par RIKKIT


Gros album d'excités. Moi il me fait vachement rire. C'est quand même super jouissif.

le 15 Mai 2013 par HAWKMOON


Ça bourrine pas mal, c'est pas si mal exécuté mais voilà : à chercher à surdoser son Thrash, SODOM perd pas mal de son identité développée sur les trois opus précédents. Alors oui, ça défoule d'écouter cet album et c'est grosso modo tout ce qu'on lui demande. En revanche, on peut également être déçu du fait qu'on ait perdu une "patte" dans l'histoire.

le 23 Janvier 2012 par JOE LA FLUTE


Je ne suis pas du tout d'accord avec la chronique.

C'est album est jouissif à souhait, après un "Better Off Dead" bon mais un peu mou du genou, SODOM repasse la vitesse supérieure, et quelle claque !!! Un savant mélange de Thrash/Death'Roll magnifiquement orchestré par une production alourdie elle aussi

ça défouraille sec !!! "Tapping The Veins" !!!

"One Step Over The Line" est monstrueuse et le solo un des plus beaux de chez SODOM.

Mention spéciale également au dernier morceau, vraiment excellent.

un 5/5 mérité.

le 08 Avril 2008 par DEADCOM


"NEVER REGAIN..."

Bonjour,

SODOM, se met au death? meeeuuuh non voyons (comme le disait la noiraude), ça reste du thrash metal, frondeur et borné, bien crade et brutal, voila tout.

L'album possède son lot de tueries comme One step over the line, Tapping the vein, Skinned alive, le tempo est généralement le pied au plancher, ça speed mais aussi, ça mouline et ça tricote de manière bien lourde par moments et bien groovy. L'ambiance est très poisseuse et moite, due en grande partie à la prod du skeud, faite par Harris Johns, rendant le son saturé et lourd, un peu étouffé, pas très homogène par moments, des baisses d'intensité au niveau des fréquences, du grésillement, c'est des fois la cacophonie mais ça reste assez clair pour ne pas perdre le fil. Bref une prod crade, mais une prod efficace qui sait capter l'instant et l'énergie de cette musique.

Le style est plus ancré dans les mœurs de l'époque, à savoir le death et ce, au niveau de la voix de Tom et des riffs d'Andy brings qui sont véloces, très efficaces et bien morbides. Ajouter à cela des accélérations et des breaks assassins, typiques du style, vous obtiendrez un bon disque, voir un excellent disque de thrash sodomite, certes bourrin ;) mais excellent. La cover illustre le Sodom's warrior, gonflé comme une baudruche, sous perfusion et armé d'un big gun, le tout noyé dans une lumière spectrale, d'un bleu nuit, assez dérangeant. Ça à la classe sodom en 92, non? Moi je l'aime bien cette pochette.

Un excellent skeud, puissant et sauvage, qui mérite bien l'appelation de "thrash bourrin" ;), c'est sûr. C'est bien fait et très accrocheur, pour ceux qui aiment (comme moi) le thrash metal old-school, bien sûr. Dans le style bourrin teuton c'est pas mal du tout, Voila.

4/5

"TAPPING THE VEIN !"

le 05 Octobre 2007 par NOCTURNALPRIEST


Je dois avoir des problèmes auditifs car pour le moment, les deux albums de Sodom qui me font le plus taper du pied sont cette fantastique tuerie ainsi que le très rock n'roll "Get what you deserve" (je suis par contre d'accord avec la notation de l'album éponyme). Ces deux albums sont plus puissants que les autres, plus défoulants, en un mot: énormes.

Tapping the vein contient tout ce que sodom sait faire et a déjà fait, mais en passant la vitesse supérieure: des brulôts thrash plus rapides et violents que jamais, mieux exécutés, à la production puissante et gardant un grain oldschool (ouf !). On a aussi droit à des morceaux plus groovy et lorgnant vers des sonorités punk, mais sans tomber dans l'abus de rengaines gnian gnian comme c'est le cas sur le dernier insupportable morceau de masquerade in blood par exemple. Là, toutes les influences habituelles sont présentes mais sans virer dans l'excès ce qui nous donne une galette plus cohérente et équilibrée qu'à l'habitude.

A noter également que la dernière piste relativement longue est presque un titre "progressif" pour du sodom avec des structures plus travaillées et des passages atmosphériques excellents, ce qui est rare chez ce groupe. Ce titre est tout bonnement monumental.

Un album indispensable, monument du thrash teuton, terriblement efficace et jouissif. A écouter de préférence très fort, avec bcp de basses et une grosse chope de bière à la main, cela va sans dire ;-)













1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod