Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne indisponible  [?]

Ozzy Osbourne
Speak Of The Devil
Page  1 |

le 06 Décembre 2012 par KINGKILLING


Si on regarde attentivement l'Histoire, ce "Speak Of The Devil" est une réponse à l'album live de BLACK SABBATH sorti à la même époque. On peut douter des bons sentiments qui entourent sa sortie, si on est mauvaise langue (mon cas), on peut penser qu'OZZY OSBOURNE ne calme que son envie de vengeance. Remarque, c'est plus intelligent qu'un procès, comme le souligne Powersylv.
L'ami OZZY décide donc de reprendre des titres du répertoire de son ancien groupe. Quel est le résultat alors ?

Hé ben, c'est du bon. Comme d'habitude, j'ai envie de dire. Si on compare les performances actuelles du Prince of Darkness (il devient vraiment très pathétique avec l'âge, et ce n'est pas les derniers opus en date qui y changeront quelque chose), "Speak Of The Devil" fait office de pépite. Pourtant, ce n'était pas la joie à l'époque : Randy Rhoads, le blondinet surdoué est décédé d'un sale accident d'avion. Un évènement terrible qui bouleversa l'esprit déjà assez dérangé de notre Madman. C'est le génial Brad Gillis (du tout aussi génial NIGHT RANGER) qui le remplace. Le bougre ne dura pas longtemps, juste pour le live en fait. N'étant pas guitariste, il m'est difficile de juger sa performance, même si je la trouve bonne et sans reproche apparent.
OZZY OSBOURNE est en pleine forme, sûrement que chanter était une thérapie à ses yeux. Ses cris hallucinés sur "Symptom Of The Universe" sont géniaux, tout comme sa voix hantée sur le culte "Black Sabbath". Tout au long de l'album, il signe une performance honnête, où son envie de plaire apparaît à chaque ligne de chant.

La set-list est, bien sûr, l'intérêt principal de "Speak Of The Devil". OZZY n'a choisi que des bons titres. Quel plaisir d'entendre le sous-estimé "Never Say Die", le saccadé "The Wizard" (supérieur à sa version studio) ou encore le pachydermique "Sweet Leaf". Bon, bien sûr, on est jamais pleinement satisfait à ce niveau, j'aurais donné cher pour entendre un petit "Solitude" (sensations garanties).

"Speak Of The Devil", est, pour résumé, un excellent live. Le son n'est pas forcément excellent, mais il rend le résultat plus vrai que jamais. Aussi indispensable que le "Live Evil" de BLACK SABBATH, haha (qui rira, comprendra même si c'est pas très drôle).













1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod