Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
3 commentaires notés  
[?]



Gary Moore
After The War
Page  1 |

le 13 Octobre 2018 par IDEFLEP666


Rien à redire sur cette kro de Kanji.

Mon Irlandais favori (avec Phil Lynott) nous balance tout le long de cette galette des titres bien écrits et super bien exécutés. Il faut dire qu'il est très bien entouré et que son compère Neil Carter aux claviers est excellent. Il l'est même davantage sur scène car il n'hésite pas à prendre la guitare pour notre plus grand plaisir.

Quant à Cozy Powell et Bob Daisley que dire ? Ce sont des pros de chez pro.

Bonne production et un album bien hard comme savait le faire Gary avant de virer "Blues".
Mais je ne lui en voudrai pas. Je préfère nettement sa période Hard Rock, je n'aime pas sa période G-FORCE mais il faut bien avouer que c'est un musicien exceptionnel et que ses soli sont toujours plein de feeling et d'une maîtrise absolue.

Ses albums de Blues lui feront atteindre la consécration et l'on ne peut pas reprocher à un musicien de faire ce qu'il aime.

Ma seule déception, après son passage au Blues, est qu'il reniait un peu son passé en disant dans les magazines qu'il n'aimait pas vraiment sa carrière précédente plus Heavy.

Et bien moi j'adore ces deux périodes et surtout ce disque qui me réjouit à chaque fois qu'il passe sur ma platine. C'est un must, à se procurer d'urgence en vinyle car le son est bien plus chaud.

Putain de guitariste ! Et quel album !

Félcitations Gary. RIP with Phil your all time friend.

Merci de m'avoir fait rêver pendant tant d'années.

le 12 Octobre 2018 par LYNCH


Dernière perle dans le registre Hard Rock de ce grand guitariste que fut Gary Moore.
Certes ce n'est pas le meilleur, mais ce "After The War" est encore un album de très grande qualité où pas grand-chose chose n'est à jeter.

le 11 Juillet 2006 par ERWIN


Gary ne révolutionnera pas la musique...Mais dieu que ce "after the war" est agréable et accessible. L'irlandais y démontre toute l'étendue de ses multiples talents. Déja Bluesman au travers de sa mémorable reprise du "messiah" de Buchanan. Celtique sur les 2 instrumentaux "dunluce" ou vent, sable et marée viennent faire frétiller vos oreilles de bonheur, ainsi que sur "blood of emerald" servie par une guitare monstrueuse .
"Led clones" raviera ceux qui apprécient "Kashmir" tout en conservant une petite originalité, car la voix de tonton Ozzy sur un pseudo morceau du dirigeable....Bin ça le fait grave!
La quasi totalité des morceaux sont des réussites "speak for yourself" "after the war" " running from the storm" sont trés péchues, et toujours cette gratte supersonique, faisant de cet album un must pour tous les incondtionnels de Hard et de Rock.













1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod