Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
4 commentaires notés  
[?]



Amorphis
Queen Of Time
Page  1 |

le 19 Juin 2018 par GOLGOTH 68


Certes cet album est dans la continuité de son (ses) prédécesseur(s), certes on reconnaît immédiatement le groupe mais c'est quand même une bien belle chose à écouter et cela serait dommage de passer à côté...



le 13 Juin 2018 par DJINN


Il y a une carte qui sauve un groupe de la critique : il faut que la critique reconnaisse que son style lui est propre, qu'il décline un genre en un sous-genre bien à lui. La seule comparaison admissible sera avec lui-même.
Donc AMORPHIS a la carte : il fait du AMORPHIS. Et bon an mal an, il le fait à peu près de la même façon depuis 1999.
Reste qu'avant cela, AMORPHIS avait sorti un merveilleux disque de Death Metal folklorique, qui même en le comparant à MORBID ANGEL avait de sacrés atouts : "Tales From The Thousand Lakes". Alors quand ils ont aussitôt changé leur fusil d'épaule pour faire du Heavy avec claviers et growls, il y avait de quoi se sentir déçu. Reste que "Elegy" est relativement à part, plus Folk, plus de riffs que la suite.

Il y a tout de même des groupes antérieurs avec lesquels on peut comparer AMORPHIS : leurs compatriotes de SENTENCED, et surtout CREMATORY.
CREMATORY, c'est ce groupe allemand de Heavy Metal avec growls death et beaucoup de claviers kitsch. Succès commercial en Allemagne, la presse française leur trouve la finesse d'un bavarois bourré à l'Oktober Fest. Mais CREMATORY a des morceaux catchy, des hits ("Tears Of Time") et des riffs reconnaissables.

AMORPHIS c'est tout aussi bourrin et pataud. Il ne manque pas de métalleux pour trouver leur musique "bouleversante" et génératrice d'émotions (le même phénomène que chez DARK TRANQUILLITY). J'avoue que je suis dubitatif. Mettre des voix claires tristounes sur une moitié du morceau et puis se remettre à brailler ne suffit pas. Il y a très peu de changements de rythme sur une track, et pas beaucoup plus sur l'album. Le tout souffre d'une grande linéarité peu propice aux ascenseurs émotionnels.

Mais CREMATORY avait un atout qu'AMORPHIS n'a pas, ou n'a plus depuis "Elegy" : des riffs, des structures qui donnent leur personnalité au morceau. Au lieu de riffs, AMORPHIS fait comme des milliers d'autres groupes, baser le morceau sur la ligne vocale et se contenter d'une bouillie rythmique en fond. Où sont les mélodies renversantes de l'antique "Black Winter Day" ?

AMORPHIS aura apporté au Metal un grand album, et deux qui s'écoutent autour. Mais AMORPHIS fait du AMORPHIS...

le 13 Juin 2018 par BIFIDUSMETALLUS


Bonsoir à tous,

Que dire ? À part qu'il y en a marre qu'AMORPHIS ne cesse de nous pondre des tueries depuis plus de douze ans. Ils pourraient pas se planter pour une fois ??

Bah non... AMORPHIS nous fait du AMORPHIS mais sauce 2018. La base reste la même mais on rajoute des orchestrations bien senties qui rajoutent encore de la classe à l'ensemble déjà beaucoup trop classe.

C'est riche musicalement, c'est catchy sans être évident, c'est varié, c'est extrêmement bien interprété, très bien produit... Je manque de superlatifs pour dire à quel point cet album (et ce groupe dans son ensemble) sont géniaux...

AMORPHIS maîtrise son sujet d'un bout à l'autre, et même sur le "Wrong Direction" qui est la caution "AMORPHIS" classique (au même titre que les "House Of Sleep", "Silent Waters", "Silver Bride", "Sacrifice" etc.)... Bah la compo est cool et le refrain une tierce plus haut est très bien senti, et ça fonctionne parfaitement, comme d'hab.

Par contre je commence à être lassé de voir des réflexions comme celles faites sur Anneke ("mignonettes", chanteuse = NIGHTWISH)... C'est un avis, une opinion et je la respecte, mais je trouve ça très réducteur... Sans vouloir manquer aucunement de respect à l'auteure, ni de préjuger de ses ressentis et de ses goûts, je trouve ça dommage de mettre tous les chants féminins dans la même case et de ne pas leur donner une chance. J'ai de plus en plus le sentiment que pour se faire accepter dans le Metal pour une femme, il faut forcément qu'elle imite les hommes. Personnellement je ne suis pas du tout un fan hardcore d'Anneke (à vrai dire j'en ai beaucoup entendu parler mais je crois bien que sur cet album c'est la première fois de ma vie que je l'entends chanter), ni des chanteuses en général, mais je pense que dans certains cas il faut admettre la performance, la qualité de la compo, et dans le cas présent l'alchimie quasi-parfaite entre compo/Joutsen/Anneke. Pour moi "Amongst Stars" est un des points-phare de l'album avec "Golden Elk", "Heart Of A Giant", "The Bee" et "Wrong Direction".

Étonné également de voir cité dans la chronique "Heart Of A Giant" influencé par ORPHANED LAND alors que l'exemple qui me saute aux oreilles serait plutôt "Golden Elk" (notamment le pont) mais soit, admettons !

Pour conclure, AMORPHIS reste une valeur sûre. Il ne change pas radicalement de style (et franchement, on s'en fout) mais s'arrange toujours pour rajouter des petites choses par-ci par-là qui marquent la différence entre chaque album. La qualité des mélodies, des lignes vocales et des riffs sont toujours présentes. C'est un groupe qui maîtrise son sujet, se perfectionne à chaque album, et qui garde un haut niveau d’exigence en assumant son identité sans tomber dans la routine.

Bref, un 8/5.

PS : suis-je décidément le seul à considérer que le seul faux-pas mineur d'AMORPHIS eut été "Beginning Of Times" et que son successeur "Circle" eut remonté la barre haut la main ?

Par Nightfall In Metal Earth

Hello Bifidusmetallus !

Tout d'abord, merci pour ton com' !
Je suppose que tu n'attends pas forcément de réponse de ma part, mais certains de tes paragraphes m'ont fait réagir alors voilà... Je me permets de te citer et de "m'expliquer".

C'est ton avis et je le respecte aussi !
Par contre, je sais pas si c'est dans ma façon d'écrire que tu as ressenti ça ou si c'est que tu as interprété mes propos (ou t'en as juste marre en général et c'est tombé sur moi... Pas de pot !) mais je tiens à préciser que je ne mets pas toutes les chanteuses Metal à "joli chant" (comprendre hors growl et autres borborygmes) dans le même sac.

Je reconnais avoir beaucoup de mal avec le chant féminin de manière générale, que ce soit dans le Metal ou en dehors. Que ce soit une Anneke, une Céline DION, une SIA ou une RIHANNA, leur voix et leur façon de chanter me laisse indifférente. Je dis pas que c'est de la merde ou qu'elles chantent mal ! Je dis juste que quand j'écoute ça moi ça me fait rien...
Pour te donner une idée je préfère des voix comme Aretha FRANKLIN, PIAF (tu me diras lol "les exemples extrêmes", mais je suis sûre que sur cette Terre il doit exister au moins une personne qui ne peut pas supporter leurs voix à ces deux-là), Grace Slick ou même Mireille MATHIEU ! Je pense que c'est juste une question de sensibilité car je saurais pas te dire exactement ce que je n'aime pas chez des chanteuses qui ont un style de chant similaire à celui d'Anneke, à part que ça ne marche pas sur moi.
Après c'est aussi pour ça que je le précise dans les kros : je n'aime pas ce style de chant donc la magie n'agit pas sur moi. Sous entendu : si vous n'avez pas les mêmes goûts que moi vous pourrez peut-être kiffer, tentez le coup quand même.

Également, je ne sous-entends pas que les femmes dans le Metal doivent growler ou sinon elles doivent aller voir ailleurs ! Les nanas de BUTCHER BABIES me gonflent au plus haut point par exemple ! Surtout quand elles gueulent comme des tarées n'importe comment et sans temps mort. Et une DORO est pour moi tout à fait crédible dans le Metal même si elle ne growle pas comme une certaine Angela Gossow.

Aussi quand tu dis : "mais je pense que dans certains cas il faut admettre la performance, la qualité de la compo, et dans le cas présent l'alchimie quasi-parfaite entre compo/Joutsen/Anneke."
Alors je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il faut reconnaître la performance et je ne la nie pas ! Et si on peut croire le contraire en lisant mon papier, ben j'en suis navrée c'est pas mon intention du tout.
Par contre quand tu parles "d'alchimie parfaite", c'est ton point de vue, je le comprends et je le respecte (les goûts et les couleurs ça se discute pas) mais là je pense que tu glisses dans la subjectivité (on le fait tous).
Tu peux pas me demander de voir un chef-d'oeuvre (en extrapolant) là où "mes goûts / mes préférences" ne me permettent de voir dans ce titre qu'un morceau intéressant mais sans plus. Là encore c'est qu'une histoire de sensibilité, on n'apprécie pas les mêmes trucs visiblement mais c'est pas grave ! La diversité c'est la vie il paraît !

Enfin : "Étonné également de voir cité dans la chronique "Heart Of A Giant" influencé par ORPHANED LAND alors que l'exemple qui me saute aux oreilles serait plutôt "Golden Elk" (notamment le pont) mais soit, admettons !"
Oui bien sûr "Golden Elk" marchait aussi, c'est d'ailleurs l'un des deux morceaux que je rapproche des Israéliens ! J'ai choisi ce morceau plutôt que l'autre, pour parler des influences ORPHANED LAND c'est tout.

Pavé César (ceux qui ne liront pas te saluent !) et à plus.

Chapouk


le 11 Juin 2018 par IRONDADA


Après les décevants "Beginning Of Times" et "Circle", ça fait plaisir de voir AMORPHIS confirmer l'excellent travail réalisé sur "Under The Red Cloud". Le groupe est revenu au top, innove en gardant sa personnalité, c'est du tout bon !!













1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod