Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
7 commentaires notés  
[?]



Amorphis
Queen Of Time
Page  1 |

le 11 Septembre 2018 par ALTHOR


Très déçu de cet opus. J'ai adoré "Under The Red Cloud mais là ça ne prend pas. L'ensemble me paraît forcé, essoufflé sans efficacité. Et ça m'attriste d'autant plus qu'AMORPHIS est un de mes favoris. Même la production me déçoit alors que c'est toujours Jens Bogren aux commandes. Un album moyen qui heureusement grâce aux qualités de base du combo parvient quand même à être plaisant, mais de temps en temps seulement... "The Bee" et "Wrong Direction" (titre évocateur) restent mes favoris.

2,5 arrondi à 3/5.

le 04 Septembre 2018 par PYTHOROGUS


Incroyable, puissant, original, beau à en crever. Mon top de 2018, mon album préféré d'AMORPHIS, et surtout mon album de death melo préféré. Voilà, rien que ça.

Morceaux préféré : "The Bee" (waw impossible à deviner)

le 04 Septembre 2018 par LOUVOIR


AMORPHIS nous livre une fois de plus un album extraordinaire. Le groupe a bien compris ce que ses fans aimaient et nous le sert une nouvelle fois admirablement bien.
Je suis personnellement encore estomaqué par "Under The Red Cloud". Oui ça fait 3 ans, je suis trop facilement impressionnable, le monde est trop dur pour les gens comme moi. Et voilà que débarque "Queen Of Time" qui est sa suite logique, sans aucune perte de qualité en chemin.
On retrouve les riffs épiques, les compositions dansantes, les growls monumentaux de Tomi, sa superbe voix claire, les synthés flirtant avec le kitsch sans jamais tomber dedans, les ambiances orientales, tout est réuni pour faire plaisir aux fans.

Cela ressemble beaucoup à du fan service et c'est effectivement au détriment du renouvellement de la musique. Mais comment le leur reprocher tant la formule est efficace ? AMORPHIS, après avoir été un pionnier, un chercheur de nouveauté est devenu le groupe sûr par excellence. Celui dont on n'attend aucune surprise mais qui ne peut pas décevoir tant il maitrise son sujet.

le 19 Juin 2018 par GOLGOTH 68


Certes cet album est dans la continuité de son (ses) prédécesseur(s), certes on reconnaît immédiatement le groupe mais c'est quand même une bien belle chose à écouter et cela serait dommage de passer à côté...



le 13 Juin 2018 par DJINN


Il y a une carte qui sauve un groupe de la critique : il faut que la critique reconnaisse que son style lui est propre, qu'il décline un genre en un sous-genre bien à lui. La seule comparaison admissible sera avec lui-même.
Donc AMORPHIS a la carte : il fait du AMORPHIS. Et bon an mal an, il le fait à peu près de la même façon depuis 1999.
Reste qu'avant cela, AMORPHIS avait sorti un merveilleux disque de Death Metal folklorique, qui même en le comparant à MORBID ANGEL avait de sacrés atouts : "Tales From The Thousand Lakes". Alors quand ils ont aussitôt changé leur fusil d'épaule pour faire du Heavy avec claviers et growls, il y avait de quoi se sentir déçu. Reste que "Elegy" est relativement à part, plus Folk, plus de riffs que la suite.

Il y a tout de même des groupes antérieurs avec lesquels on peut comparer AMORPHIS : leurs compatriotes de SENTENCED, et surtout CREMATORY.
CREMATORY, c'est ce groupe allemand de Heavy Metal avec growls death et beaucoup de claviers kitsch. Succès commercial en Allemagne, la presse française leur trouve la finesse d'un bavarois bourré à l'Oktober Fest. Mais CREMATORY a des morceaux catchy, des hits ("Tears Of Time") et des riffs reconnaissables.

AMORPHIS c'est tout aussi bourrin et pataud. Il ne manque pas de métalleux pour trouver leur musique "bouleversante" et génératrice d'émotions (le même phénomène que chez DARK TRANQUILLITY). J'avoue que je suis dubitatif. Mettre des voix claires tristounes sur une moitié du morceau et puis se remettre à brailler ne suffit pas. Il y a très peu de changements de rythme sur une track, et pas beaucoup plus sur l'album. Le tout souffre d'une grande linéarité peu propice aux ascenseurs émotionnels.

Mais CREMATORY avait un atout qu'AMORPHIS n'a pas, ou n'a plus depuis "Elegy" : des riffs, des structures qui donnent leur personnalité au morceau. Au lieu de riffs, AMORPHIS fait comme des milliers d'autres groupes, baser le morceau sur la ligne vocale et se contenter d'une bouillie rythmique en fond. Où sont les mélodies renversantes de l'antique "Black Winter Day" ?

AMORPHIS aura apporté au Metal un grand album, et deux qui s'écoutent autour. Mais AMORPHIS fait du AMORPHIS...













1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod