Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
7 commentaires notés  
[?]



Coroner
Grin
Page  1 | 2 | 3 |

le 14 Décembre 2014 par CLANSMAN57


Très certainement mon album préféré en matière de Thrash...

Pourquoi ?
Bah ambiance unique, un univers qui te happe et tu planes je ne sais où...

Nan sérieusement, combien ont réussi à proposer un Thrash de ce calibre, technique, ambiancé, attirant et repoussant à la fois, avec des riffs magnifiques tout autant que les soli venus d'ailleurs?
Et on a qu'un seul guitariste ici...

Je me répète, mais j'insiste sur l'ambiance, car elle m'est délicieuse...
Je m'en veux presque de pouvoir planer dans cet univers mystique qui n'a rien de catholique et d'y prendre du plaisir...

J'espère juste qu'ils ne sortiront pas de nouvel album...
Qu'ils se soient reformés pour quelques concerts, je veux bien...
Mais par pitié,qu'ils ne fassent pas cet erreur de revenir avec des nouvelles compositions qui seront forcément moins bonnes que ce "Grin" qui est l'aboutissement du style CORONER...

J'aime pas les reformations, ni les albums qui sortent ensuite après des lustres et qui n'auront pas la même aura que les précédents...
Tout comme je n'aime pas les concerts où l'on nous propose l'intégralité d'un album sur scène pour son 10 ème anniversaire (ou autre)...

C'est devenu un nouveau cliché métallique qui me dérange...

M'enfin...."Grin" est ultime et doit le rester !

le 26 Avril 2014 par TUNNEL OF PAIN


Impossible que ce soit ce même groupe qui ait joué en 1990 avec KREATOR et DESTRUCTION en Allemagne de l'Est(*) : SLAYER qui aurait enculer MALMSTEEN.

Impossible que ce soit ce même groupe qui ait sorti ces quatre albums incroyables de 1987 à 1991 : le meilleur groupe de Thrash Européen, du monde, si oublie Jeff, le Rouquin et les Quatre millionnaires...

Les gars je crois qu’on n’a pas les mêmes oreilles. Pour moi cet album est chiant, mou et tout sauf inspiré : c'est juste un enchaînement de riffs moisis avec une voix dégueulasse.

C'est simple je m'emmerde quand j'écoute "Grin".


(*) http://www.youtube.com/watch?v=SJg4mh7moUo

le 18 Novembre 2009 par PHIL


Un must !!! L'album que doit posséder tous metalleux !!!!!! Par contre, comment une maison de disque comme Noise à l'époque a pu ne pas soutenir un groupe de cette classe alors que d'autres groupes "tâcheron" ont pu être soutenus !!!!!!! Mystère !!!!!!!!!

le 24 Avril 2008 par ISMA


Je suis complètement d'accord avec DEADCOM et je suis content de voir que quelqu'un d'autre voit en GRIN le parfait et ultime aboutissement de l'art particulier de CORONER.
J'aimerais rajouter deux impressions que DEADCOM n'a pas mentionnées. Tout d'abord, cet album me donne l'impression d'effectuer un voyage mystique pour rencontrer les aspects les plus sombres de l'être humain. Cela est confirmé par les paroles de l'album que je trouve exceptionnelles (I'll use wing while you still walk; I'll tell the truth while you still have to lie... Paralized, Mesmerized et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres). Coroner se livre froidement à des explorations philosophiques de l'âme humaine. Et ce qui effraie dans tout ça, c'est que la musique donne l'impression de mener ces mêmes explorations à sa manière.
Je voudrais aussi revenir sur le titre Host qui est très atypique pour du Coroner mais qui montre l'indéniable influence de Pink Floyd que ce soit dans la construction alambiquée du morceau ou dans le son de la basse (écoutez Hey You de Pink Floyd et comparez!). Host est un morceau d'anthologie qui se laisse difficilement apprivoisé mais qui renferme d'éblouissants secrets!

It Breeds!
It Sweats!
It Burns!
It Lives!!!

le 16 Avril 2007 par CHIPSTOUILLE

Je tiens à préciser que la musique techno était déjà beaucoup plus loin que ses premiers balbutiements en 1993. Entre la disco dans les années 70 et la dance au début des années 90, le genre a évolué et les mecs sont loins d'être restés se tourner les pouces. Y'a eu la house à Chicago, la techno à Detroit, puis ensuite en Angleterre etc.
Les premières Rave Parties sont apparues à la fin des années 80 également.

C'était juste très "underground", encore plus qu'aujourd'hui.













1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod