Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
6 commentaires notés  
[?]



Dagoba
Dagoba
Page  1 | 2 |

le 02 Avril 2008 par TOUFMAN


Ouh la... Après ces commentaires bien durs, on va essayer d'équilibrer les choses, les enfants. On est bien d'accord, Dagoba joue à fond la carte de l'organisme génétiquement modifié en mêlant Pantera, Fear Factory et Soilwork, un peu a la manière de Mnemic. Mais contrairement au groupe pseudo djeunz sus cité, Dagoba varie davantage la forme et le fond de ses compositions. Ça bourrine souvent ("Maniak", "The White Guy", "Dopesick"), ça pond de l'intro sympa parfois ("Fate Contained In A Crystall Ball") et même de la ballade de qualité une fois ("Another Day"). C'est justement ce dernier titre que je préfère sur le frisbee et je trouve que la voix du chanteur colle parfaitement aux textes et la musique. Par contre lesdits textes, justement, gavent assez vite dans l'ensemble et l'anglais est parfois un peu limite (ça sent la traduction approximative à plein nez). Sans être un chef d'œuvre, l'album mérite d'être écouté (voire acheté pour les plus téméraires... dont je semble faire partie). Le look du groupe m'indiffère puissamment mais quitte à acheter un disque dont les auteurs s'habillent exotiquement, il vaut mieux investir dans Dagoba que Load...

le 02 Avril 2008 par INHUMAN


Le commentaire de Deadcom m'a véritablement scié. Dans le bon sens du terme car je suis tout à fait d'accord avec ce monsieur concernant cet album.
Alors qu'avons nous ici ? Et bien du gros son typé à l'américaine stérile et sans âme. Des compositions qui se veulent directes et efficaces mais qui dans les faits sont indignes de leur prétention. Un chanteur avec une voix déchirée, s'évadant sur des terrains plus mélodiques régulièrement, ce qui ne lui reussit pas à mon avis et un batteur qui fait correctement son boulot. Ah oui, il paraît qu'il y a un bassiste également.

Comme je le disais les compositions sont directes. Peu d'intros, ça démarre fort pour faire bouger le jeune mal dans sa peau et en manque de sensations "fortes" (hum..). Les riffs simplistes au possible sont censés être efficaces, ambition hèlas avortée par la platitude incroyable dont ils font preuve. Déjà entendu des centaines de fois, les Marseillais n'ont décidément pas l'inspiration là où vous le pensez. Les lignes de chant clair du chanteur (dont le nom m'échappe, qu'importe) sont prévisibles et placées de manière totalement opportunistes. Le batteur tente de faire sortir le groupe du lot et malgré un niveau certain il n'y parvient guère.
L'un des défauts maljeurs de Dagoba à mon sens est le fait qu'ils sont beaucoup trop proches de leurs influences. Vous me direz, rien de bien étonnant c'est une formation assez jeune.
Seulement dans le cas présent ce détail est très handicapant, comment berner le metalhead disposant d'un minimum de bouteille ? Il y reconnaîtra la batterie martiale et les riffs saccadés de chez Fear Factory, les éléments indus rappellent encore une fois de manière flagrante la bande à Dino Cazares. Au niveau vocal on note une ressemblance plus que troublante avec un certain Robert Flynn.

Des compos sans originalité et assez plates dans l'ensemble. La sauce prend à quelques reprises (bien aidé par un son surpuissant) mais j'ai bien trop l'impression d'avoir à faire à un ersatz de Fear Factory/Machine Head boosté car venant de nôtre beau pays qui recèle, en y cherchant un peu plus, des groupes bien plus talentueux et intègres (et non je ne parle pas de Gojira).

le 26 Février 2005 par PEUF


Excellent! Un mélange parfait entre Slipknot et Fear Factory. On a du mal à croire que ça sorte de notre pays, peut être parce que la production est impecable. En tout cas, ce groupe aura probablement de beaux jours devant lui. Cet album vaut 4,5/5 mais pour moi, l'album parfait n'existe pas. A écouter absolument

le 21 Octobre 2004 par KRAKOUKASS

C'est pas un "bootleg" mais un "booklet" l'ami!

le 25 Avril 2004 par JULIEN

Les DAGOBA sont marseillais (pas loin de chez moi donc) et j'ai eu l'occasion de les voir en concert en pub à Nice, il y a de ça quelques années, juste avant la sortie du mini "Release The Fury"... Ils jouaient alors en première partie de feu BLACKOUT (également chroniqués sur ce site), et je crois bien que je vais me pencher un peu plus sérieusement sur leur premier album ! Déjà à l'époque ils m'avaient arraché la tête avec leur prestation ultra carrée et impressionnante ! Ah, toujours marrant de se souvenir des débuts confidentiels d'un groupe qui est aujourd'hui connu à l'échellon national (et plus?) !













1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod